La Chronique de la Coupe du Monde Cycle-ball

nov. 5, 2018, 16:53

– Que s’est-il passé ? –  

Les spectateurs venus assister, dans la ville autrichienne de Höchst, à la huitième manche de la Coupe du Monde Cycle-ball UCI 2018 ont eu droit à leur finale de rêve, particulièrement disputée, entre les deux meilleures équipes du club organisateur : les multiples Champions du Monde UCI et Champions d'Europe en titre Patrick Schnetzer et Markus Bröll (Höchst I) face aux très expérimentés Simon König et Florian Fischer (Höchst II).
 
Les deux paires autrichiennes, à égalité 3-3 à l'issue du temps réglementaire, n'ont pas réussi à se départager lors des sept minutes de prolongations, conclues sur le score de 5-5. Il aura donc fallu une séance de tirs au but, remportée 3-2 par König (30 ans) et Fischer (33 ans), qui ont ainsi parfaitement préparé leurs adieux à la compétition. Ce succès leur assure en effet de participer en janvier 2019 à la Finale de la Coupe du Monde Cycle-ball UCI, qui sera leur dernier tournoi.
 
König et Fischer ont par ailleurs empêché leurs camarades de club de réaliser le "Grand Chelem", c’est-à-dire enchaîner quatre victoires en Coupe du Monde UCI en une saison. Schnetzer et Bröll pointent malgré tout en tête du classement, avec 195 points sur 200 possibles, devant Höchst II (190 points) et les duos allemands d'Obernfeld et Stein (170 points chacun).
 

La demi-finale entre les Champions du Monde UCI du RMC Stein (Bernd Mlady / Gerhard Mlady) et les finalistes malheureux des Mondiaux 2017, Höchst I, a offert un avant-goût délicieux de ce que pourraient réserver les Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI, à Liège (Belgique), dans trois semaines (23-25 novembre).

 

Alors que les deux équipes ont terminé sur un score de parité (6-6), Schnetzer et Bröll l'ont finalement emporté 3-2 aux tirs au but. Höchst II s’est imposé de son côté avec la manière (5-1) face à Pfungen, les frères suisses Severin et Benjamin Waibel  se consolant toutefois avec leur victoire 5-3 lors du match pour la troisième place.

 

Trois équipes autrichiennes (Höchst I, Höchst II, Dornbirn/Sulz), trois équipes allemandes (Obernfeld, Stein, Waldrems) et deux équipes suisses (Pfungen, Altdorf) se sont qualifiées pour la Finale de la Coupe du Monde Cycle-ball UCI. Elles seront rejointes par le meilleur duo asiatique de la saison, MH 2 (Wing Thai Ho / Chun Hin Kwan), de Hong Kong (Chine), et par René Gerbig et Felix Scholz, du club organisateur de la Finale, le RMSV Klein-Gerau, qui ont bénéficié d’une wildcard.

 

– La suite ? –

Finale de la Coupe du Monde Cycle-ball UCI 2018, Klein-Gerau, Allemagne > 19 janvier 2019

 

 

– Gros plan sur le RMSV Klein-Gerau (René Gerbig / Felix Scholz) - GER – 

Le duo du RMSV Klein-Gerau a une nouvelle fois laissé échapper cette année sa promotion tant espérée en première division allemande. René Gerbig et Felix Scholz, dont c’était la troisième tentative consécutive, ont été éliminés en demi-finale des play-offs. Après avoir débuté en 2014 au quatrième échelon national, la Hessen Verbandsliga, les deux hommes ont rapidement rejoint la Bundesliga 2, dont ils comptent depuis 2016 parmi les meilleures formations, finissant deux fois troisièmes et une fois deuxièmes. Leur participation à la Finale de la Coupe du Monde Cycle-ball UCI 2018, au bénéfice d’une wildcard, constituera assurément l’un des moments forts de leur carrière. La ville de Klein-Gerau, qui a accueilli pendant des années la Fraport Cup, sur un format de Coupe du Monde, est habituée à organiser des épreuves de cette envergure.