Tokyo 2020 – Avec la présentation des parcours du contre-la-montre individuel olympique et des épreuves sur route paralympiques, tous les tracés des épreuves olympiques de cyclisme sur route sont désormais connus

oct. 10, 2018, 07:17

L’Union Cycliste Internationale (UCI) et le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 ont dévoilé aujourd’hui les parcours des épreuves de contre-la-montre individuel des Jeux Olympiques et de la course en ligne, du contre-la-montre individuel et du relais par équipes des Jeux Paralympiques. Après la présentation, le 9 aout dernier, du parcours de la course en ligne olympique, les tracés de l’ensemble des épreuves cyclistes sur route des Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020 sont désormais connus.

Les zones de départ et d’arrivée des parcours annoncés aujourd’hui seront aménagées dans l’emblématique circuit automobile de Fuji Speedway, situé au pied du Mont Fuji. Le tracé comporte nombre de montées et de descentes, une configuration qui risque de donner lieu à des scénarios de course palpitants.

Cyclisme olympique

1. Contre-la-montre individuel (hommes / femmes)

  • Départ et arrivée : circuit Fuji Speedway
  • Distance : pour les hommes, environ 44,2 km (deux tours de 22,1 km) ; pour les femmes, environ 22,1 km (un tour de 22,1 km)
  • Dénivelé positif : pour les hommes, environ 846 m ; pour les femmes, environ 423 m

Cyclisme paralympique

2. Épreuve en ligne (hommes / femmes), classes B, H1 à H5, T1 et T2, C1 à C5

  • Départ et arrivée : circuit Fuji Speedway
  • Distance : environ 13,2 km par tour

3. Contre-la-montre individuel (hommes / femmes), classes B, H1 à H5, T1 et T2, C1 à C5

  • Départ et arrivée : circuit Fuji Speedway
  • Distance : environ 8,0 km par tour

4. Relais par équipes (mixtes), classes H1 à H5

  • Départ et arrivée : circuit Fuji Speedway
  • Distance : environ 2,7 km par tour

Toshiro Muto, Président Directeur-Général de Tokyo 2020, a commenté : « Après l’approbation des parcours de cyclisme sur route pour les Jeux Olympiques, intervenue au mois d’août dernier, je me réjouis de la finalisation de l’ensemble des parcours des épreuves cyclistes sur route de Tokyo 2020. Les épreuves cyclistes olympiques et paralympiques seront très exigeantes, avec une succession de montées et de descentes à proximité du Mont Fuji. Le spectacle offert par ces sportifs de haut niveau sera un régal pour les téléspectateurs du monde entier. Nous allons continuer de travailler en étroite collaboration avec la préfecture de Shizuoka et avec les autres parties prenantes à la préparation des événements cyclistes sur route. »

David Lappartient, Président de l’UCI, a affirmé : « L’UCI a travaillé en lien avec le Comité d’Organisation de Tokyo 2020 au tracé des parcours du contre-la-montre individuel des Jeux Olympiques, ainsi que de l’épreuve en ligne, du contre-la-montre individuel et du relais par équipes des Jeux Paralympiques. Étant donné que les parcours des épreuves olympiques sur route avaient déjà été dévoilés, nous connaissons à présent les tracés de l’ensemble des épreuves cyclistes sur route. Entre la beauté des paysages de la région du Mont Fuji et la difficulté des parcours olympiques et paralympiques, nous sommes certains d’assister à un très grand spectacle. Les fans de cyclisme vont se régaler, que ce soit sur place ou dans le monde entier. Nous sommes impatients de voir démarrer les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. »

« Je suis ravie de voir que les parcours des épreuves sur route des Jeux Paralympiques de Tokyo ont été dévoilées à deux ans de l’événement, a dit la Britannique Sarah Storey, 14 fois championne paralympique. Jamais les athlètes paralympiques n’avaient eu autant de temps pour se préparer, ce qui constitue une aide considérable. Tout comme les parcours des Jeux Olympiques, nos tracés empruntent le circuit de Fuji Speedway, un choix inédit qui contribue à la mise en avant des Jeux Paralympiques. Je me réjouis de voir que le programme qui sera utilisé à Yorkshire 2019 est d’ores-et-déjà adopté sur d’autres événements, car cela offre une continuité aux coureurs, aux officiels et aux spectateurs. Les parcours me semblent très exigeants et ils verront sans doute émerger les concurrents les plus forts. On peut s’attendre donc à des courses très ouvertes qu’il faudra aborder dans un état de préparation optimal. »

Thomas Rohregger, ancien cycliste sur route olympique et Conseiller technique de l’UCI, a ajouté : « Les athlètes souhaitant bien figurer dans le contre-la-montre individuel olympique devront tout mettre en œuvre pour y parvenir. Ce parcours du Fuji Speedway est très compliqué, puisqu’il associe de longues lignes droites roulantes et des secteurs plus accidentés. Le cadre sera exceptionnel, avec un circuit automobile qui sera pris d’assaut par les fans de cyclisme et une vue à couper le souffle sur le Mont Fuji. »

Pour consulter la documentation correspondante, rendez-vous sur www.uci.org

  • Contre-la-montre individuel olympique Hommes (voir)
  • Contre-la-montre individuel olympique Femmes (voir)
  • Course en ligne paralympique - B, H1 à H5, T1 à T2, C1 à C5 (voir)
  • Contre-la-montre paralympique - B, H1 à H5, T1 à T2, C1 à C (voir)
  • Relais par équipes paralympique - H1 à H5 (voir)