Troisième médaille pour la Suisse, premier sacre pour l'Afrique du Sud

sept. 7, 2018, 22:36

La troisième journée des Championnats du Monde Mountain Bike UCI 2018 présentés par Mercedes Benz, qui se disputent actuellement à Lenzerheide en Suisse, a vu le pays hôte s’emparer d’une nouvelle médaille d’or dans la catégorie Femmes Moins de 23 ans du cross-country Olympique (XCO). L’Afrique du Sud a quant à elle décroché son premier titre de ces championnats en XCO Hommes Moins de 23 ans.

Si des précipitations avaient été annoncées et que le ciel est resté couvert pendant une bonne partie de la journée, les épreuves n’ont finalement pas été ralenties par la pluie.

La Suisse était favorite chez les femmes et elle a fait honneur à son statut, la championne en titre Sina Frei et sa coéquipière Alessandra Keller distançant le reste du peloton dès le premier tour. Les deux coureuses sont restées ensemble jusqu’au troisième tour, moment choisi par Keller pour attaquer et creuser un écart de 38 secondes à l’entame du quatrième tour et de 1:22 sur la ligne d’arrivée. Résistant à un baroud d’honneur de l’Italienne Marika Tovo, Frei a conservé sa deuxième position pour offrir les deux premières places à la Suisse. C’est la troisième médaille d’or pour le pays hôte après cinq épreuves disputées.


"Les mots me manquent, a déclaré Keller, le public était incroyable, il y avait tellement d’encouragements et de bruit. C’est un rêve de remporter ce titre. Je n’ai pas eu de chance l’an dernier en chutant, et j’étais malade aux Championnats d’Europe, c’est donc un rêve qui devient réalité."


Chez les hommes, un groupe de dix coureurs s’est échappé lors du premier tour, parmi lesquels le médaillé d’argent de l’an dernier Alan Hatherly (Afrique du Sud), le vainqueur de la Coupe du monde Petter Fagerhaug (Norvège), Christopher Blevins (États-Unis) et David Nordemann (Pays-Bas). Hatherly s’est montré le plus agressif et le seul Blevins était encore à sa hauteur lors du troisième tour. Le duo ne s’est plus quitté jusqu’à la deuxième moitié du dernier tour, Hatherly distançant finalement Blevins pour finir en solo avec 27 secondes d’avance sur l’Américain. C’est Nordemann qui a pris la troisième place. La victoire de Hatherly survient neuf ans après le premier titre sud-africain en cross-country Olympique, de l’œuvre de Burry Stander, aujourd’hui disparu.


"J’ai goûté à la victoire à Mont-Ste-Anne [Coupe du monde] il y a environ un mois, a confié Hatherly, et je n’ai fait que me préparer depuis lors. Je savais que j’avais de bonnes chances de gagner, et il fallait donc que les derniers préparatifs soient parfaits. C’est assez incroyable ; nous n’avons pas ce type de conditions en Afrique du Sud et je suis normalement en difficulté en altitude. C’est un rêve qui se réalise."

Tous les résultats par Tissot