La Chronique de l'UCI Women's WorldTour

sept. 10, 2018, 15:26

- Que s'est-il passé? -

À l’approche de la fin de saison et notamment de la dernière épreuve européenne de l’année, l’UCI Women’s WorldTour a pris une semaine de pause.

Toutefois, le peloton ne s’est pas reposé pour autant, car de nombreuses coureuses ont pédalé sous le soleil de la fin de l’été boréal.

La championne d’Allemagne, Liane Lippert (Team Sunweb), a remporté le classement général de la Lotto Belgium Tour, une épreuve étalée sur quatre jours. Très solide du début à la fin, la cycliste de 20 ans originaire de Friedrichshafen a terminé à la sixième place du prologue de 3,6 km et scellé sa victoire lors de la dernière étape, une boucle de 115,8 km autour de Geraardsbergen.

En Italie, Soraya Paladin (Alé Cipollini) s’est imposée à la Premondiale Giro Toscana Internazionale Femminile - Memorial Michela Fanini. Cette cycliste de 25 ans s’est adjugé l’ultime étape, Lucca - Capannori (121,8 km), avec une avance de 28 secondes qui lui a permis de faire main basse sur le classement général.

En France, les spécialistes du contre-la-monde se sont attaquées au Chrono Champenois - Trophée Européen, une épreuve longue de 33,4 km disputée à Bétheny, dans le département de la Marne. La victoire est allée à l’Américaine Leah Thomas, sociétaire de l’équipe UnitedHealthcare Pro Cycling, qui a devancé Olga Zabalenskaya.

 - La suite ? -

samedi 15 septembre – dimanche 16 septembre, Madrid Challenge by La Vuelta (Espagne)

Gros plan sur Sophie Wright

Davantage connue pour ses talents de vététiste, Sophie Wright a décidé cette année de se focaliser sur la route. À 19 ans, elle a rejoint en août sa première équipe UCI, Cervélo Bigla Pro Cycling Team, décrochant à la Premondiale Giro della Toscana Internazionale Femminile - Memorial Michela Fanini un sixième rang.

À noter toutefois qu’elle n’est pas novice sur route. Troisième des Championnats d’Europe Junior dans cette modalité en 2016, elle a été la grande animatrice de l’épreuve sur route des Jeux du Commonwealth 2018 avec une échappée en solitaire de 80 km.

Au Royaume-Uni, elle s’est montrée impériale, s’assurant de remporter le circuit national de courses sur toute alors qu’il reste encore une épreuve à disputer.

Suivez Sophie sur Instagram