Championnats du Monde BMX UCI : entretien avec Sam Willoughby

juin 7, 2018, 08:57

Avec cinq titres de Champion du Monde UCI dans son escarcelle, le BMX occupe une place importante dans la vie de la famille Willoughby. Depuis son terrible accident en septembre 2016, Sam est devenu entraîneur de BMX et contribue au développement du sport dans lequel il a tant brillé. L’une de ses athlètes n’est autre que sa femme Alise, Championne du Monde BMX UCI 2017, et le couple s’est entraîné dur pour les prochains Championnats du Monde UCI de Bakou, en Azerbaïdjan. Nous nous sommes entretenus avec Sam sur son nouveau rôle.


Tout d’abord, comment allez-vous ?
Sam :
Très bien, merci. Je vis au jour le jour en suivant ma rééducation et en entraînant Alise.

Y a-t-il un moment précis où vous avez décidé d’endosser le rôle d’entraîneur ?
Sam :
L’idée m’a toujours intéressé, et comme je suis aussi proche d’Alise, c’était parfait. En plus, ça me faisait penser à autre chose pendant ma rééducation. Grâce à ça, je garde l’esprit actif et compétitif en la regardant être à son meilleur niveau.

Aviez-vous des secrets très personnels sur la piste que vous partagez maintenant avec vos athlètes ?
Sam :
Oui... :-)

Avec qui travaillez-vous aujourd’hui ?
Sam :
Je suis Alise, Lauren Reynolds et Sean Gaian au jour le jour. Et j’ai d’autres amis, notamment Justin Posey, que j’essaie d’aider de mon mieux à distance.

[INSTAGRAM ID="https://www.instagram.com/p/Bi500BDAqit/?hl=en&taken-by=alisepost11"]

Dans le BMX, quelle est la part du physique, de la maîtrise du vélo et du mental dans la performance ? L’expérience compte-t-elle pour beaucoup ?
Sam :
J’ai toujours l’impression que si on est à presque 100 % physiquement, ça va améliorer votre mental, donc les deux vont vraiment de pair. L’expérience peut être importante si elle est bien utilisée, mais pour continuer à progresser, il est important de comprendre que chaque jour est un jour nouveau.

Est-il important de s’amuser pendant l’entraînement et les courses ?
Sam :
Il faut absolument que ça vous plaise et que ça ne soit pas une corvée, mais il faut également savoir que ce ne sera parfois pas de tout repos.

Y a-t-il quelqu’un dont vous admirez et respectez le programme d’entraînement ?
Sam :
L’équipe britannique de cyclisme sur piste.

Vos objectifs pour Bakou ?
Sam :
Surmonter les défis l’un après l’autre et avoir mes deux protégées qui se battent pour le maillot arc-en-ciel samedi en finale !

[TWITTER ID="https://twitter.com/UCI_BMX_SX/status/1003648496791162880"]

Pendant qu’elle finit sa préparation pour les Championnats du Monde BMX UCI 2018, la Championne du Monde en titre Alise Willoughby a rendu hommage à son mari et entraîneur sur les réseaux sociaux :

« Je remercie Sam pour son inspiration quotidienne et son envie de continuer dans le sport en tant qu’entraîneur, un choix de vie survenu après des circonstances malheureuses. Je pense que sa force d’esprit montre qui il est réellement, et je suis fière de lui. Il a toujours endossé intelligemment ce rôle, et j’ai toujours admiré sa ténacité, sa persévérance, sa passion, son éthique professionnelle, son programme d’entraînement et l’athlète qu’il était. Maintenant que je suis dans ce programme et que j’apprends directement du meilleur, j’ai encore plus de respect pour tout ce qu’il a fait, et c’est la plus grande chance de ma carrière. Il est toujours en train de penser, d’apprendre, de rafraîchir tout son savoir du BMX pour l’appliquer à une discipline en constante évolution, et je me sens chanceuse d’être sa protégée et de récolter les fruits de son nouveau projet. Aux Etats-Unis, les sports olympiques parlent toujours de “l’équipe derrière l’équipe”, et je n’ai jamais autant ressenti cette unité avec Sam quand je commence une course qu’en ce moment. »