Ouverture de la Coupe du Monde BMX Supercross UCI à Manchester

avr. 22, 2019, 14:00

La saison 2019, à un an des Jeux de Tokyo permettra aux athlètes d'affuter leurs ambitions olympiques sur le circuit de la Coupe du MondeBMX Supercross UCI. 24 hommes et 24 femmes seront au Japon mais ils devront d'abord décrocher des points UCI pour leur pays. La France est en tête du classement des nations pour les qualifications olympiques chez les hommes, devant les États-Unis et les Pays-Bas. Chez les femmes, les Américaines dominent, les Néerlandaises sont au second rang et les Russes troisièmes.

La piste rénovée de BMX Supercross à Manchester accueillera en Angleterre le coup d’envoi de la Coupe du Monde BMX Supercross UCI 2019. Le premier round se tiendra samedi 27 avril et le deuxième le lendemain. Tous les participants auront l'occasion de marquer des points précieux avec deux courses distinctes au cours du week-end.

Parmi les noms à suivre, le Néerlandais Niek Kimmann, leader du classement UCI, a décroché plusieurs victoires en début de saison pour montrer que la forme était déjà là. Le Champion du Monde UCI 2018, le Français Sylvain André, a remporté la quatrième manche de la Coupe de France et montré qu'il n'avait rien perdu de sa vitesse pendant l'hiver. Installé aux États-Unis, où il vit et court, Joris Daudet traversera l'Atlantique pour représenter la France et tenter de renforcer la position de force de son pays face notamment aux Américains. La bataille d'Angleterre s'annonce féroce avec d'autres champions comme David Graf (Suisse), Corben Sharrah (États-Unis), Joris Harmsen (Pays-Bas) et Kai Sakakibara (Australie).

Manchester a déjà vu les coureurs britanniques prendre les deux premières places d'une manche de Coupe du Monde UCI à domicile, avec une victoire de Liam Phillips devant Kyle Evans. En l'absence de Liam (il est en charge du programme de BMX Racing au Centre Mondial du Cyclisme UCI en Suisse), l'attention des supporters locaux se portera vers Kyle Evans et Kyle Whyte. Un doublé semble difficile à atteindre, mais ces deux athlètes connaissent cette piste mieux que leurs rivaux.

Les États-Unis, les Pays-Bas et la Russie présentent les femmes les plus rapides en Angleterre pour le dernier week-end d'avril, en quête de résultatsIl sera intéressant de voir où en sont les meilleures athlètes en ce début de saison. La Championne du Monde UCI Laura Smulders (Pays-Bas) a dominé les courses européennes jusqu'à présent. Alise Willoughby (États-Unis) obtient de bons résultats aux États-Unis mais Felicia Stancil a remporté le titre aux Championnats nationaux le mois dernier

Saya Sakakibara est difficile à battre dans la zone Australie/Nouvelle-Zélande. Elle a récemment remporté les championnats continentaux. La Colombienne Mariana Pajon, double championne olympique et triple Championne du Monde UCI, signe son retour sur le vélo. Et les Russes Natalia Afremova et Yaroslava Bondarenko vont se mêler à une bataille prometteuse avec Judy Baauw (Pays-Bas), Bethany Shriever (Grande-Bretagne) et Simone Christensen (Pays-Bas).

Avec la première manche de la Coupe du Monde UCI, les athlètes apporteront leurs nouveaux réglages et équipements. Les fans sont prêts à collectionner posters, autocollants et autographes des coureurs les plus rapides de la planète. Deux journées complètes de course samedi et dimanche sur  la piste couverte de Manchester promettent des grands moments de BMX. Tokyo 2020 arrive. Il est temps d’engranger des points.