Temps forts 2019 du BMX : luttes épiques dans l’optique des JO de Tokyo 2020

déc. 24, 2019, 04:39

Riche en grands événements, l’année 2019 était d’autant plus importante que chacune des compétitions majeures de l’année jouait un rôle crucial dans la perspective des Jeux Olympiques 2020. Les stars du BMX Racing et du BMX Freestyle se préparant pour le grand rendez-vous de Tokyo ont pu se mesurer dans le cadre de la Coupe du Monde UCI et des Championnats du Monde UCI des deux disciplines, rendez-vous les mieux dotés en points olympiques.

 

Championnats du Monde BMX UCI et Coupe du Monde BMX Supercross UCI



Les Championnats du Monde BMX UCI faisaient leur retour à Heusden-Zolder. En Belgique, Laura Smulders avait tout à perdre. Championne du Monde UCI en titre dans la catégorie Femmes Elite, la Néerlandaise venait de remporter la quatrième manche de la Coupe du Monde UCI, à domicile à Papendal, et la cinquième, à Saint-Quentin-en-Yvelines, en France. Elle affichait une condition de plus en plus impressionnante. Mais en Belgique,  l’Américaine Alise Post est pourtant venue lui ravir le titre mondial. L’Américaine avait laissé une belle impression de vitesse depuis le début des Mondiaux et elle a répondu présent dans les instants de vérité pour retrouver le maillot arc-en-ciel. Avec six victoires sur dix manches, Laura Smulders a remporté le classement général de la Coupe du Monde UCI 2019 et engrangé beaucoup de points dans la course pour la qualification olympique.

 

Les courses de la catégorie Hommes Elite ont été particulièrement imprévisibles en 2019. Chaque coureur qualifié en demi-finale était ensuite en mesure d’aller chercher la victoire. Le Champion du Monde UCI 2019 Twan van Gendt est un adepte du tout ou rien. Après un début de saison ratée, le Néerlandais s’est présenté à Heusden-Zolder avec un objectif clair : s’imposer comme le numéro 1. Quelques semaines plus tôt, rares étaient ceux qui imaginaient Van Gendt devenir Champion du Monde UCI. Mais sa détermination a été récompensée au meilleur moment.

 

Avec un total de 11 victoires en Coupe du Monde BMX Supercross UCI, le Néerlandais Niek Kimmann a établi un nouveau record en termes de nombre de succès dans la série. Il en a remporté six en 2019. Les statistiques le placent désormais devant des géants du BMX comme le Letton Maris Strombergs (huit victoires en Coupe du Monde UCI), ainsi que Connor Fields (USA), Liam Phillips (GBR), Corben Sharrah (USA) et Sam Willoughby (AUS), qui se sont chacun imposé six fois en Coupe du Monde UCI.

 

Alfredo Campo (ECU) a signé une superbe saison pour prendre la deuxième place avec 70 points d’avance sur le Suisse David Graf.