Van Gendt et Willoughby couronnés Champions du Monde BMX UCI 2019

juil. 27, 2019, 13:58

Avec 3'495 inscrits dans les classes Challenges et 236 compétiteurs dans les classes Championnats, les Championnats du Monde BMX UCI 2019 organisés à Heusden-Zolder, en Belgique, sont l'événement le plus fourni de ces dernières années. Alors que des records de chaleur ont été battus dans la semaine précédente, les dernières courses ont dû passer entre les gouttes des orages. Cela n'a pas empêché 5'000 personnes de faire le déplacement pour voir les athlètes BMX les plus rapides du monde se disputer la place et la plaque de numéro 1 dans leurs catégories respectives.

 

Femmes Elite

Avec trois victoires en qualification chacune, la Néerlandaise Laura Smulders, l'Australienne Saya Sakakibara et l'Américaine Felicia Stancil ont montré de belles dispositions dès le début de la journée. Et avec un bilan de deux victoires sur trois, Merel Smulders (NED), Mariana Pajón (COL), Bethany Shriever (GBR), Alise Willoughby (USA) et Manon Valentino (FRA) affirmaient également leur solidité d'entrée de jeu. Ces huit compétitrices composaient un superbe casting pour la finale, mais Valentino a été éliminée sur chute dans le premier virage de sa demi-finale, Shriever n'est pas parvenue à revenir après un départ raté, et Merel Smulders a quitté la course après une chute dans le deuxième virage, rendu glissant par la pluie. Les dernières places ont été prises par les Françaises Axelle Etienne et Camille Maire, et la Néerlandaise Judy Baauw, quatrième de sa demi-finale.

 

Quand la porte s'est ouverte pour lancer la finale Femmes Elite, Willoughby a pris le meilleur départ pour se présenter en tête au premier virage devant Etienne et Laura Smulders, à la lutte pour la deuxième place. La Française a résisté à la charge de la Néerlandaise pendant deux lignes droites avant de voir la Championne du Monde UCI sortante la dépasser dans le dernier effort vers l'arrivée. Devant, Willoughby conservait son avantage initial et s'emparait de la médaille d'or. Elle est la deuxième Américaine sacrée Championne du Monde Femmes Elite UCI.

 

 

Hommes Elite

Remporter les trois courses de qualification envoie généralement un sérieux message à la concurrence. L'Américain Connor Fields y est parvenu, imité par le Néerlandais Twan van Gendt et le Français Romain Mayet. Le Britannique Tre Whyte s'avançait en favori et lui aussi a répondu présent avec trois victoires, comme l'Australien Anthony Dean. La finale a ensuite rassemblé ces huit coureurs : David Graf (SUI), Dean (AUS), Whyte (GBR), Van Gendt et Niek Kimmann (NED), et trois Français, Daudet, Jérémy Rencurel le champion sortant, Sylvain André. L'heure de vérité était venue pour les finalistes.

 

Malgré le fait qu’il ait été sur l’extérieur (sa position de prédilection), Kimmann n'est pas parvenu à faire la différence dans la première ligne droite, et son compatriote Van Gendt a viré en tête. A l'intérieur, Graf s'est glissé à la deuxième place tandis que Daudet se positionnait pour la médaille de bronze. Van Gendt s'est envolé dans le deuxième virage, où de nombreux finalistes ont perdu tout espoir de titre. Le Néerlandais bénéficiait alors d'une avance de 20 mètres sur Kimmann, qui a évité les coureurs à terre pour finalement prendre la deuxième place, suivi par André en troisième position, ordre qui ne changea pas au passage de la ligne d’arrivée.

 

 

Juniors

La finale Femmes Juniors a vu la Néerlandaise Jessie Smith passer devant l'Argentine Aqustina Cavalli dans la dernière ligne droite pour prendre la victoire. La Suissesse Zoe Claessens a pris la troisième place à seulement 936 millièmes de seconde. La course masculine s'est disputée devant un public debout pour s'assurer de ne rien perdre du spectacle. Le Français Tatyan Lui Hin Tsan a évité une chute massive dans le premier virage pour aller chercher le titre, confirmant des prestations solides tout au long du week-end. La deuxième place est revenue au Britannique Ryan Martin tandis qu'un autre Français, Nathanael Dieuaide, complétait le podium.

 

Les maillots arc-en-ciel ont été décernés pour 2019 ! Les prochains Championnats du Monde BMX UCI se tiendront à Houston, aux Etats-Unis, en 2020, et le drapeau officiel a été transmis à la délégation texane suite aux Mondiaux UCI de Heusden-Zolder.