Un stagiaire mountain bike du CMC UCI pédale pour #pumpforpeace

août 18, 2020, 08:48

Tout en relevant le défi de la Swiss Epic (18-22 septembre), l’éreintante course à étapes suisse de mountain bike, le stagiaire du CMC UCI Tumelo Makae soutient une initiative chère à son cœur.

L’athlète qui est né et a grandi au Lesotho est associé à la vététiste professionnelle sud-africaine Cherie Redecker dans une équipe mixte baptisée Velosolutions #pumpforpeace Team.

Velosolutions a construit la pump track du Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI en Aigle (Suisse), récemment inaugurée. L’entreprise a lancé le mouvement #pumpforpeace, dont l’objectif est de donner aux enfants des communautés défavorisées un accès au cyclisme au moyen de ses pump tracks.

Lorsqu’il a été approché pour porter les couleurs de Velosolutions #pumpforpeace Team, Tumelo n’y a pas réfléchi à deux fois. Le fait que la première pump track construite dans le cadre de cette initiative (Roma Lesotho) se trouve dans son pays n’y est sûrement pas étranger.

"Je m’entraîne sur la piste quand je rentre au pays. Elle se trouve à 40 km de chez moi", reconnaît-il. "#pumpforpeace aide les gens à se mettre au vélo. Ça éloigne les enfants de la rue et des mauvaises habitudes. La pump track, ce n’est pas un endroit où l’on vient traîner. Ça leur donne une occupation."

Tumelo est fier que "sa piste" ait été le théâtre d’une épreuve qualificative pour les Championnats du Monde Pump Track Red Bull UCI 2019, qui a envoyé l’athlète lésothien Mohapi Mosito à la première édition des mondiaux de la discipline, l’an dernier à Berne (Suisse). Cette année, il s’est de nouveau qualifié, en compagnie de la meilleure féminine, Kothalang Leuta.

 

 

 

La rencontre de Tumela avec Cherie Redecker, sa coéquipière sur la Swiss Epic, remonte à une course de cross-country olympique à Afriska (Lesotho), en 2014. La Sud-africaine l’a vu progresser au sein de la Lesotho Sufferfest MTB Team et disputer la course à étapes Lesotho Sky, dont il a pris la troisième place au général et a remporté une étape en 2018 avec sa coéquipière et athlète olympique Phetetso Monese.

Elle a également constaté le puissant impact du projet de pump track de Roma Lesotho sur le cyclisme dans ce pays. C’est donc tout naturellement qu’elle a rejoint Tumelo au soutien de #pumpforpeace.

"Ayant pu voir tous les bienfaits que #pumpforpeace et Velosolutions apportent aux communautés en développement, je voulais contribuer à sensibiliser les gens à ces initiatives. Du coup, je me suis rapproché d’eux pour leur demander si je pouvais courir sous leurs couleurs avec Tumelo à la Swiss Epic", raconte-t-elle.

Cherie a commencé la compétition sur le tard, après une première carrière dans la photographie.

 

 

"J’ai commencé à remarquer la différence apportée par les pump tracks dans les communautés en développement grâce à des projets de photographie sur lesquels j’ai travaillé", décrit-elle. "La sécurité constitue une grosse problématique dans ces communautés. Mais grâce aux pump tracks, les enfants peuvent acquérir les fondamentaux du vélo dans un environnement sûr. Ces fondamentaux les aident pour toutes les disciplines du cyclisme", estime Cherie. "À titre personnel, je pense que les coureurs qui ont eu la possibilité de développer leur technique sur les pump tracks ont un avantage sur les terrains techniques."

Spécialistes du cross-country olympique, Tumelo (qui s’entraîne au CMC UCI depuis 2018 grâce à une bourse Solidarité olympique) et Cherie visent la qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo l’an prochain. Bien que les deux athlètes possèdent déjà une solide expérience sur les courses à étapes, leur aventure commune dans les Alpes suisses aura avant tout comme objectif de promouvoir l’initiative, tout en obtenant le meilleur résultat possible.

Fondateur et CEO de Velosolutions, Claudio Caluori enfourchera quant à lui son VTTAE sur la course à étapes pour promouvoir #pumpforpeace auprès d’un peloton d’athlètes de haut niveau. La semaine dernière, le célèbre et charismatique vététiste et chef d’entreprise s’est engagé dans un challenge #keneveresting pour lever des fonds au bénéfice de cette initiative.

Parallèlement à l’évolution du duo africain dans la Swiss Epic, une loterie spéciale dont tous les bénéfices iront à #pumpforpeace a été organisée. Le gagnant remportera un VTT neuf.

À ce jour, l’initiative #pumpforpeace a permis de construire trois pump tracks au Lesotho et trois à Durban (Afrique du Sud).

Tumelo Makae espère que son opération promotion sur la Swiss Epic va apporter un nouveau coup de pouce à une initiative qu’il compte bien soutenir à l’avenir : "Je veux être une source d’inspiration pour les autres. J’aimerais vraiment aider à la construction d’une nouvelle piste et m’en occuper".

 

 

Un stagiaire mountain bike du CMC UCI pédale pour #pumpforpeace

août 18, 2020, 08:48 by Jane Moraz

Tout en relevant le défi de la Swiss Epic (18-22 septembre), l’éreintante course à étapes suisse de mountain bike, le stagiaire du CMC UCI Tumelo Makae soutient une initiative chère à son cœur.

L’athlète qui est né et a grandi au Lesotho est associé à la vététiste professionnelle sud-africaine Cherie Redecker dans une équipe mixte baptisée Velosolutions #pumpforpeace Team.

Velosolutions a construit la pump track du Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI en Aigle (Suisse), récemment inaugurée. L’entreprise a lancé le mouvement #pumpforpeace, dont l’objectif est de donner aux enfants des communautés défavorisées un accès au cyclisme au moyen de ses pump tracks.

Lorsqu’il a été approché pour porter les couleurs de Velosolutions #pumpforpeace Team, Tumelo n’y a pas réfléchi à deux fois. Le fait que la première pump track construite dans le cadre de cette initiative (Roma Lesotho) se trouve dans son pays n’y est sûrement pas étranger.

"Je m’entraîne sur la piste quand je rentre au pays. Elle se trouve à 40 km de chez moi", reconnaît-il. "#pumpforpeace aide les gens à se mettre au vélo. Ça éloigne les enfants de la rue et des mauvaises habitudes. La pump track, ce n’est pas un endroit où l’on vient traîner. Ça leur donne une occupation."

Tumelo est fier que "sa piste" ait été le théâtre d’une épreuve qualificative pour les Championnats du Monde Pump Track Red Bull UCI 2019, qui a envoyé l’athlète lésothien Mohapi Mosito à la première édition des mondiaux de la discipline, l’an dernier à Berne (Suisse). Cette année, il s’est de nouveau qualifié, en compagnie de la meilleure féminine, Kothalang Leuta.

 

 

 

La rencontre de Tumela avec Cherie Redecker, sa coéquipière sur la Swiss Epic, remonte à une course de cross-country olympique à Afriska (Lesotho), en 2014. La Sud-africaine l’a vu progresser au sein de la Lesotho Sufferfest MTB Team et disputer la course à étapes Lesotho Sky, dont il a pris la troisième place au général et a remporté une étape en 2018 avec sa coéquipière et athlète olympique Phetetso Monese.

Elle a également constaté le puissant impact du projet de pump track de Roma Lesotho sur le cyclisme dans ce pays. C’est donc tout naturellement qu’elle a rejoint Tumelo au soutien de #pumpforpeace.

"Ayant pu voir tous les bienfaits que #pumpforpeace et Velosolutions apportent aux communautés en développement, je voulais contribuer à sensibiliser les gens à ces initiatives. Du coup, je me suis rapproché d’eux pour leur demander si je pouvais courir sous leurs couleurs avec Tumelo à la Swiss Epic", raconte-t-elle.

Cherie a commencé la compétition sur le tard, après une première carrière dans la photographie.

 

 

"J’ai commencé à remarquer la différence apportée par les pump tracks dans les communautés en développement grâce à des projets de photographie sur lesquels j’ai travaillé", décrit-elle. "La sécurité constitue une grosse problématique dans ces communautés. Mais grâce aux pump tracks, les enfants peuvent acquérir les fondamentaux du vélo dans un environnement sûr. Ces fondamentaux les aident pour toutes les disciplines du cyclisme", estime Cherie. "À titre personnel, je pense que les coureurs qui ont eu la possibilité de développer leur technique sur les pump tracks ont un avantage sur les terrains techniques."

Spécialistes du cross-country olympique, Tumelo (qui s’entraîne au CMC UCI depuis 2018 grâce à une bourse Solidarité olympique) et Cherie visent la qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo l’an prochain. Bien que les deux athlètes possèdent déjà une solide expérience sur les courses à étapes, leur aventure commune dans les Alpes suisses aura avant tout comme objectif de promouvoir l’initiative, tout en obtenant le meilleur résultat possible.

Fondateur et CEO de Velosolutions, Claudio Caluori enfourchera quant à lui son VTTAE sur la course à étapes pour promouvoir #pumpforpeace auprès d’un peloton d’athlètes de haut niveau. La semaine dernière, le célèbre et charismatique vététiste et chef d’entreprise s’est engagé dans un challenge #keneveresting pour lever des fonds au bénéfice de cette initiative.

Parallèlement à l’évolution du duo africain dans la Swiss Epic, une loterie spéciale dont tous les bénéfices iront à #pumpforpeace a été organisée. Le gagnant remportera un VTT neuf.

À ce jour, l’initiative #pumpforpeace a permis de construire trois pump tracks au Lesotho et trois à Durban (Afrique du Sud).

Tumelo Makae espère que son opération promotion sur la Swiss Epic va apporter un nouveau coup de pouce à une initiative qu’il compte bien soutenir à l’avenir : "Je veux être une source d’inspiration pour les autres. J’aimerais vraiment aider à la construction d’une nouvelle piste et m’en occuper".

 

 

Calendrier

Aujourd'hui

    REGLEMENTS

    Les Règlements de l’UCI fixent les règles du sport cycliste tout en évoluant au rythme de son développement.

    En savoir plus

    DOCUMENTS OFFICIELS

    Retrouvez ici tous les documents liés aux évènements BMX Racing UCI.

    Tous les documents