Boom du cyclisme aux Etats-Unis en 2020

juin 25, 2020, 08:43

Cette semaine, nous nous intéressons aux Etats-Unis, où l’année 2020 sera certainement la plus faste qu'ait connu le cyclisme depuis 1973. Nous avons contacté PeopleForBikes, une organisation de promotion du cyclisme basée dans le pays, qui œuvre pour offrir à l'ensemble de la population la possibilité de rouler à vélo de manière sûre et accessible. PeopleForBikes nous explique les nombreuses raisons de ce boom du cyclisme et les mesures mises en place pour l’accompagner.

 

Les ventes – notamment celles des vélos bon marché, des bicyclettes à assistance électrique et des vélos pour enfants – devraient atteindre des records sur l'année. Les chiffres pour le mois de mai (ventes des fournisseurs aux revendeurs, comptées en dollars américains) sont plus de deux fois supérieurs à ceux de mai 2019. L'usage de la bicyclette pourrait battre tous les records, augmentant de 20 % ou plus dans presque toutes les catégories : sur route, sur les sentiers, dans les parcs et bientôt, espérons-le, pour se rendre au travail ou à l’école. Les Américains effectuent près de cinq milliards de déplacements à vélo par an ; cette augmentation est donc loin d’être négligeable.

 

Les changements de mode de vie imposés par la pandémie de Covid-19 expliquent en grande partie cette augmentation. Cette pandémie a incité des millions d’Américains à revoir leurs priorités et à repenser la vie qu’ils souhaitent mener. Un nouveau concept de vie moderne se dessine : son rythme est plus lent, il est davantage centré sur la personne et les plaisirs simples, et il est plus respectueux de l’environnement. Le vélo se situe de plus en plus au centre de ce mode de vie, que nombre de personnes découvrent tout juste. Cette année, près d’un Américain sur trois fera du vélo ; celui-ci devient plus à la mode, plus populaire et apparaît, plus fondamentalement, une solution pour répondre aux immenses défis de notre société.

 

Récemment, un sondage réalisé auprès de 1'000 Américains a montré que 50 % d’entre eux prévoient de faire plus de vélo après cette pandémie. Le Guardian a récemment publié un article sur la National Association of City Transport Officials (NACTO) et « l’explosion du cyclisme » dont elle est témoin dans de nombreuses villes américaines. Eco-Counter, qui rassemble des données sur le cyclisme, constate que le nombre de vélos a « considérablement augmenté » en Amérique du Nord, et que la pratique du cyclisme dans l’Ouest américain a augmenté de 253 % fin avril.

 

Du Pacifique à l’Atlantique, les responsables municipaux ont redessiné l’espace public pour encourager les habitants à faire du vélo et de la marche. Si nombre de ces modifications sont temporaires, certaines perdureront dans les années à venir. Indépendamment de ces réponses rapides dans le contexte de la pandémie, des milliers de kilomètres de voies cyclables, chemins et sentiers pour le vélo sont aménagés dans des villes et sur des terrains publics aux Etats-Unis. La priorité est mise sur les choix de déplacement et de loisir. Des réseaux cyclistes complets et continus viendront soutenir cet objectif. De nouvelles villes américaines ont dévoilé des plans audacieux pour étendre leur réseau cycliste. La ville de New York envisage actuellement la création d’un réseau continu de voies cyclables sur près de 700 km. Dans l'intervalle, les deux chambres du Congrès des Etats-Unis ont approuvé de grands investissements en faveur de l’infrastructure cycliste dans leurs versions respectives du nouveau projet de loi fédérale sur les transports, établi pour une période de cinq ans. Si ce projet de loi passe la rampe, les investissements fédéraux pour le vélo devrait voir son montant augmenter de 250 à 500 millions de dollars supplémentaires par an.

 

Classement des villes

En s’appuyant sur des données objectives, le classement des villes PlacesForBikes permet d’identifier les villes les plus adaptées au vélo aux Etats-Unis et de récompenser celles qui progressent le plus rapidement. Non seulement cette campagne met en avant les villes pionnières du cyclisme pour tous dans le pays, mais elle apporte en plus des éléments de réponse pour les collectivités qui cherchent à se lancer dans cette transition.

 

Cinq facteurs principaux permettent d’établir le classement général des villes : la pratique du vélo (combien de personnes font du vélo ?), la sécurité (la pratique du cyclisme est-elle sûre ?), le réseau existant (est-il facile de se rendre où l’on veut à vélo ?), la portée du réseau (celui-ci dessert-il l’ensemble des habitants ?) et sa croissance (à quelle vitesse le réseau cycliste s’étend-il et/ou s’améliore-t-il ?). Ces critères sont classés sur une échelle de 1 à 5 et pondérés pour établir le score d’une ville.

 

Le 9 juin, après l’analyse et le classement de 567 villes en 2020, le troisième classement annuel de villes PlacesForBikes a été dévoilé. Les cinq villes récompensées pour la promotion du cyclisme étaient :

 

1. San Luis Obispo, en Californie

2. Madison, dans le Wisconsin

3. Santa Barbara, en Californie

4. Washington DC

5. Missoula, dans le Montana

 

Résultats complets de l'étude

 

« Notre classement des villes dresse un tableau complet du vélo dans des villes en fonction de facteurs mesurables, explique Rebecca Davies, spécialiste cartographie et réseau chez PeopleForBikes. Les premières villes sont très diverses et ont employé différentes méthodes pour réussir. Certaines sont des villes ayant investi massivement dans le transport actif depuis longtemps, d’autres sont des villes cherchant à mettre en place rapidement des réseaux cyclistes de grande qualité, grâce à des plans ambitieux. »