L’immense potentiel du vélo-cargo dans le monde

juin 17, 2020, 09:31

Le vélo-cargo, avec ou sans assistance électrique, est destiné au transport de biens et de personnes. Partout dans le monde, il représente une solution innovante pour les villes confrontées à des problèmes environnementaux, logistiques, sociaux et de circulation.

 

Pendant la pandémie de coronavirus, de nombreux exemples sont venus illustrer la valeur du vélo-cargo et ses avantages pour la société, au profit notamment des particuliers et des organisations dans le besoin. 

 

Vous n’êtes toujours pas convaincu ? Respectueux de l’environnement, économique et pratique, le vélo-cargo réduit la congestion urbaine, améliore les déplacements en famille, promeut l’égalité des sexes – et la liste ne s’arrête pas là ! Pour la découvrir en intégralité, consultez le guide des 20 bonnes raisons de rouler à vélo-cargo, développé par l’équipe responsable du projet CycleLogistics / City Changer Cargo Bike.

 

Le projet City Changer Cargo Bike (CCCB) s’appuie sur le potentiel croissant des vélos-cargo pour assurer la promotion de ce moyen de transport auprès des utilisateurs publics, privés et commerciaux. Soutenu par le programme Horizon 2020 de l’Union européenne, le CCCB rassemble 22 partenaires dans toute l’Europe, notamment des villes, des instituts de recherche et des ONG. Ce programme sensibilise le grand public, encourage la pratique du vélos-cargo et soutient un certain nombre d'initiatives dans ce domaine. En outre, il met en avant des projets aux objectifs divers : opérations logistiques plus durables, amélioration des espaces publics, interaction participative avec les citoyens et réduction du trafic urbain. Enfin, en développant de nouveaux systèmes de financement et en proposant des vélos-cargo en test, le CCCB encourage les villes européennes à adopter ce moyen de transport.

 

Lundi 15 juin, le CCCB et la Fédération Européenne des Cyclistes (ECF) ont organisé un webinaire portant sur les mesures à promouvoir pour les maires et les décideurs politiques désirant rendre leurs villes plus saines, plus vertes et plus vivantes grâce au vélo-cargo. Pendant ce webinaire, Morten Kabell, co-PDG d’ECF, a livré des conseils pratiques aux responsables municipaux pour valoriser l’utilisation du vélo-cargo. Ces conseils étaient tirés du Guide du maire pour les vélos-cargo, développé par le CCCB sur la base d’études de cas en Europe et destiné aux maires souhaitant s’engager pour des villes plus saines, plus performantes et plus durables. 

 

Les héros du vélo-cargo en action pendant la crise du coronavirus

 

Pendant la pandémie de Covid-19, le CCCB a recueilli et partagé des histoires sur les héros du vélo-cargo à l’échelle locale. Ces héros, particuliers ou entreprises, ont utilisé le vélo pour livrer des biens essentiels, mais également pour redonner espoir à leurs concitoyens.

 

Par exemple, la ville de Lisbonne a utilisé cinq vélos-cargo du CCCB pour distribuer denrées alimentaires et médicaments ; la ville de Copenhague, quant à elle, a utilisé des vélos-cargo médicaux pour distribuer des échantillons de sang et de tissus, afin de soulager le système médical. A Vienne, la librairie Musial in Recklinghausen a utilisé son vélo-cargo pour des livraisons de livres, ainsi que pour les commissions quotidiennes de ses voisins. A Hambourg, l’association à but non lucratif StrassenBLUES e.V. a livré aux SDF de la soupe et un magazine d’information sur le coronavirus grâce à la startup recycleheros, spécialisée dans le vélo-cargo. Enfin, l’entreprise Urban Arrow, en collaboration avec des membres de son réseau aux Pays-Bas, en Allemagne, au Danemark et au Royaume-Uni, a mis gratuitement à disposition des vélos-cargo de test au profit d’organisations, de services et de clients dans le secteur médical pour la livraison de produits essentiels.

 

Locations gratuites de vélos-cargo pour soutenir les populations à risque en Suisse

 

Depuis son lancement en 2015, la plateforme suisse de vélos-cargo en libre-service carvelo2go – gérée par l’Académie de la Mobilité, filiale du Touring Club Suisse (TCS) – a déjà accompagné 17’000 utilisateurs lors de 46’000 déplacements en Suisse, grâce à plus de 300 vélos-cargo répartis dans 70 villes.

 

En mars 2020, pour venir en aide aux personnes à risque ou impactées par le coronavirus, le TCS a mis gratuitement à disposition la totalité de son parc de vélos-cargo au profit d’associations, d’entreprises ou de particuliers se portant bénévoles pour aider les personnes à risque. Dans toute la Suisse, de nombreuses associations ont sauté sur l’occasion pour livrer des biens et des services essentiels aux familles, producteurs et personnes dans le besoin. Le vélo-cargo carvelo2go de l’Union Cycliste Internationale (UCI) a été utilisé pour effectuer des livraisons de courses gratuites autour de la ville d’Aigle, où se trouve le Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI.

 

Des cyclistes suisses de haut niveau ont aussi participé à des actions de solidarité : Antoine Debons (Akros Excelsior rider) et Arnaud Rapillard (spécialiste du mountain bike) ont sacrifié quelques heures d’entraînement par semaine au profit de déplacements bénévoles pour livrer les habitants du canton du Valais. 

 

Le mot de la fin revient à Morten Kabell : « La circulation a redéfini les espaces dans lesquels nous vivons, et ce, de multiples façons. Le vélo-cargo peut lui aussi contribuer à stimuler les citoyens et la vie dans nos rues, en favorisant une participation active. »