L'Allemagne remporte la première médaille d'or à Liège

nov. 23, 2018, 23:30

Ce n’est que lorsque leurs coéquipières les ont prises sur leurs épaules, après la cérémonie de remise des prix de la catégorie ACT 4 de cyclisme artistique, que la déception s’est quelque peu estompée des visages de Céline Burlet, Jennifer et Melanie Schmid et Flavia Zuber. Les quatre Suissesses de Sirnach ont finalement accepté d’être fêtées pour la dernière fois lors du traditionnel tour d’honneur. Avant cela, les larmes avaient pourtant coulé.

Il s’agissait de la dernière apparition de ce quatuor lors des Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI. Les triples championnes du monde et tenantes du titre de cette discipline ne seront plus en lice en 2019. Vendredi soir, à Liège (Belgique), elles ont longtemps été en course pour décrocher l’or. Présentant le programme libre le plus difficile de toutes les équipes en compétition, elles ont été les dernières à entrer sur le parquet. Ce devait être une démonstration de force en route vers le « hat trick » mondial. Jusqu’à la dernière des cinq minutes du programme, Burlet/Schmid/Schmid/Zuber étaient en tête. Avant une chute fatale, qui ne leur a plus laissé le temps de réaliser leur figure finale. Pénalisées, elles n’ont finalement récolté que 204,93 points.

C’était tout profit pour l’Allemagne. Katharina Gülich, Ramona Ressel, Julia Dörner et Annamaria Milo avaient réalisé un peu plus tôt leur meilleure performance de la saison. Avec 216,76 points, elles avaient battu leur record personnel et mis la barre très haut pour les Suissesses. Trop haut. L’équipe du RSV Steinhöring (près de Munich) s’empare du maillot arc-en-ciel dès son coup d’essai. Il s’agit déjà du sixième titre mondial pour Gülich et du deuxième pour Ressel. Dörner et Milo participaient quant à elles à leurs premiers Championnats du monde.

 

Les quatre Allemandes n’étaient pas les seules à rayonner de bonheur sur le podium de la compétition. À leurs côtés, l’équipe mixte autrichienne composée de Julia Wetzel, Leonie Huber, Lea et Lukas Schneider (RC Höchst) a en effet parfaitement maîtrisé sa troisième participation aux Championnats du monde. Les vice-champions d’Europe U-19 en titre ont obtenu 192,36 points, supplantant comme ils l’avaient espéré la formation slovaque (169,54 points). Fait historique : Lukas Schneider est le premier homme à décrocher une médaille dans la catégorie ACT 4 des Championnats du monde. Jusqu’il y a deux ans, cette discipline était réservée aux équipes exclusivement féminines.

En cycle-ball, les premières rencontres du Groupe A ont vu l’Allemagne, championne du monde en titre, s’imposer dans la douleur 3:2 face à la France. Clairement dominateurs sur le terrain, les cousins Bernd et Gerhard Mlady, Champions UCI 2017, ont pourtant dû batailler ferme pour percer la défense intelligente des frères Quentin et Mathias Seyfried.

La ferveur attendue des supporters belges a poussé les régionaux de l’étape Brecht Damen/Niels Dirikx (Beringen) à une performance respectable lors du match d'ouverture contre les quadruples Champions du monde Patrick Schnetzer/Markus Bröll (Höchst/AUT). Comme prévu, ils se sont néanmoins inclinés sur le score de 2:7.

La dernière rencontre de cette première journée a vu s’affronter trois anciens Champions du monde. Roman Schneider (Champion 2012) et Paul Looser (2002) étaient opposés au Tchèque Jiri Hrdlicka sen. (2003/2008) et son coéquipier Pavel Loskot. Menés 0:1, les Suisses avaient déjà retourné la situation en leur faveur à la mi–temps (4:2), s’imposant finalement 5:3.

 

Dans la compétition Paires Open, les quatre équipes favorites ont répondu présent lors des qualifications. Samedi après-midi, les tenants du titre Serafin Schefold/ Max Hanselmann (GER/151,36 points), les débutants en Championnats du monde Patrick Tisch/Nina Stapf (GER/144,81 p.), les Suisses Lukas Burri/ Fabienne Hammerschmidt (SUI, 143,84 p.) et Hin Jeff Lim Tsz/Leung Lim Tsz (HKG, 112,03 p.) s’affronteront lors de la grande finale à quatre.

Dans le Groupe B de cycle-ball, le Liechtenstein a réalisé le carton plein attendu lors de la première journée. Lukas et Markus Schönenberger ont remporté leurs quatre rencontres contre le Canada (8:0), la Malaysie (12:0), l’Arménie (7:0) et Hong Kong (5:2). Au programme de samedi figurent encore les duels face au Japon, actuel deuxième, et la Hongrie (3e place).

 

RÉSULTATS - Jour 1 

Catégorie ACT 4 Open

1. Gülich Katharina / Ressel Ramona / Dörner Julia / Milo Annamaria (GER)  - 216,76 P.

2. Burlet Céline / Schmid Jennifer / Schmid Melanie / Zuber Flavia (SUI) - 204,93

3. Wetzel Julia / Huber Leonie / Schneider Lea / Schneider Lukas (AUT) - 192,36

4. Dora Szabo / Domin Henriette / Kulich Eszter / Mihalics Panna Rebeka (SVK) - 169,54

 

Paires Open - Qualifications

1. Schefold Serafin / Hanselmann Max (GER) - 151,36

2. Tisch Patrick / Stapf Nina (GER) - 144,81

3. Burri Lukas / Hammerschmidt Fabienne (SUI) - 143,84

4. Lim Tsz Hin Jeff / Lim Tsz Leung (HKG) - 112,03

5. Gruna Tomas / Masek Jakub (CZE) - 96,04

6. Fournier Gauthier / Lembrez Audrey (FRA) - 75,34

 

Cycle-ball Groupe A

GER – FRA 3:2 (2:1)

AUT – BEL 7:2 (3:0)

SUI – CZE 5:3 (4:2)

 

Cycle-ball Groupe B

LIE – CAN 8:0

HUN – MAL 3:2

JPN – ARM 5:2

HKG – CAN 3:1

LIE – MAS 12:0

HUN – ARM 4:3

JPN – HKG 8:3

MAL – CAN 2:2

LIE – ARM 7:0

HUN – HKG 3:3

JAP – CAN 6:1

ARM – MAS 4:2

LIE – HKG 5:2

HUN – JAP 5:2

 

Femmes Individuelles – Qualifications, classement intermédiaire

Rieb Alice FRA - 116,95

Franke Fontinha Tamaris POR - 90,98

So Cheuk Lam HKG 1- 87,45

Hugyecz Zsofia HUN - 86,27

Kondo Nazuki JPN - 82,36

Schrooten Jennifer NED - 80,86

Bestler Michelle USA - 77,32

Zan-Fabian Panna Klara UKR - 73,45

Zibrita Natalia SVK - 66,09

Sugta Julianna HUN - 62,96

Rakocz Dora SVK - 58,22

Schrooten Brenda NED - 57,16