Liège accueille les Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI 2018

nov. 23, 2018, 17:00

Les derniers Championnats du Monde UCI de l’année 2018 auront lieu ce week-end à Liège, en Belgique, où cyclistes artistiques et équipes de cycle-ball tenteront d’endosser le maillot arc-en-ciel.

 

Cinq titres seront en jeu en cyclisme artistique lors des Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI de Liège, qui verront quatre des Champions du Monde UCI sortants défendre leur couronne.  

 

Les Championnes du Monde UCI en titre de la catégorie ACT 4 Open, du RV Sirnach (Suisse), vivront quoi qu’il arrive une soirée à part vendredi. Céline Burlet, Jennifer Schmid, Melanie Schmid et Flavia Zuber mettront en effet un terme à leur superbe carrière, au cours de laquelle elles auront notamment décroché le titre mondial à trois reprises depuis 2014, échouant seulement en 2015.

 

De nouveau favorites ce week-end en Belgique, elles auront néanmoins fort à faire face aux Allemandes du RSV Steinhöring. Ces dernières présenteront une fois de plus un visage différent cette année, Katharina Gülich étant la seule à avoir continuellement représenté l’équipe depuis 2010. Les Slovaques du SKC Kolarovo comptent également quelques nouvelles têtes, tandis que la seule formation mixte du plateau, Höchst (Autriche), espère enfin, pour sa troisième tentative, se hisser sur le podium.

 

Dans la catégorie Femmes Individuelles, d’autres compétitrices suisses tireront leur révérence à l’issue de ces Mondiaux : la Championne Nationale Nathalie Walter (Löhningen) et la détentrice du record de Suisse Seraina Waibel (Pfungen).

 

La Championne du Monde UCI en titre de la spécialité, Milena Slupina (Bernlohe/GER), a la faveur des pronostics. Elle devra se méfier de sa compatriote Iris Schwarzhaupt (Stuttgart / GER), dont ce sera la première apparition aux Mondiaux, et de la Championne du Monde UCI 2015 Adriana Mathis (Meiningen/AUT). Les fans attendent par ailleurs beaucoup de l’Autrichienne Denise Boller (Gisingen), qui a donné naissance à deux enfants depuis son dernier sacre mondial, en 2010, et qui n’a plus participé à la compétition depuis 2013.

 

Les regards seront également tournés vers le double Champion du Monde UCI Lukas Kohl (Kirchehrenbach/GER) en Hommes Individuels. Le finaliste malheureux de 2017, Moritz Herbst (Wendlingen/GER), devrait également avoir son mot à dire, en compagnie de Chin To Wong (Hong Kong), Lukas Burri (Suisse) et Martin Schön (Hongrie).

Dans la compétition Paires Open, les tenants du titre, Serafin Schefold et Max Hanselmann (Öhringen/GER), devront contenir les ambitieux Champions d’Europe Patrick Tisch et Nina Stapf (Magstadt/GER). Le duo mixte suisse composé de Lukas Burri et Fabienne Hammerschmidt (Uzwil), ainsi que les frères Hin Jeff et Leung Lim Tsz (Hong Kong), convoiteront également une place sur le podium.

 

Les sœurs Nadja et Julia Thürmer (GER) ayant pris leur retraite, la catégorie Paires Femmes sacrera cette année de nouvelles Championnes du Monde UCI. Parmi les principales candidates figurent les lauréates de la Coupe du Monde UCI Caroline Wurth et Sophie-Marie Nattmann (Gutach/GER), et leurs compatriotes Lena et Lea Bringsken (BöhlIggelheim/GER), qui n’auront que l’or en tête après trois médailles d’argent consécutives.

 

Cycle-ball : le RC Höchst espère reprendre le maillot arc-en-ciel

Le tournoi de cycle-ball promet d’être particulièrement intéressant à Liège en présence des Champions du Monde UCI 2017 – les cousins Bernd et Gerhard Mlady (RMC Stein/GER) – et de la paire autrichienne du RC Höchst, Patrick Schnetzer et Markus Bröll, déterminée à endosser à nouveau la tunique arc-en-ciel.

Schnetzer et Bröll ont gagné ensemble quatre titres entre 2013 et 2016, avant que leur série ne s’interrompe l’an dernier devant leur public, à Dornbirn. Invaincus cette saison jusqu’à la finale de la Coupe du Monde UCI, dans leur propre stade, les deux hommes sont prêts à prendre leur revanche ce week-end sur les Champions du Monde allemands.

 

La Suisse comptera de son côté sur une nouvelle paire, composée de Roman Schneider et Paul Looser (RS Altdorf). Les deux joueurs se sont déjà imposés à plusieurs reprises en Coupe du Monde UCI, avec d’autres coéquipiers, et pourraient avoir leur mot à dire.

Les Tchèques ne manqueront pas non plus d’expérience avec le double Champion du Monde Jiri Hrdlicka Sr. (2003 et 2008), associé à Pavel Loskot (SC Svitavka). Les régionaux de l’étape Brecht Damen et Niels Dirikx (Beringen) auront à cœur de bien faire devant leur public, alors que Quentin Seyfried, qui fera pour la première fois équipe avec son frère Mathias, tentera de créer la surprise.

 

Dans le Groupe B, le Liechtenstein, pour sa deuxième apparition seulement, visera la promotion à l’étage supérieur. Lukas et Markus Schönenberger avaient remporté la catégorie dès leurs débuts aux Championnats du Monde UCI, en 2017, avant de perdre leur play-off d’accession contre la France, aux tirs au but.

 

 

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Twitter/UCI_Indoor

Facebook/UCI

Instagram/UCI_cycling

#Liege2018

Suivez la retransmission en direct ce dimanche sur tv.uci.org