Cyclisme artistiques : des records qui tombent dès les qualifications

sept. 19, 2019, 15:50

La saison 2019 de cyclisme en salle bat son plein. Depuis début septembre, les virtuoses du cyclisme artistique ont disputé leurs Championnats Nationaux et se concentrent sur leur qualification pour les Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI qui se dérouleront début décembre à Bâle, en Suisse.

 

Les meilleurs cyclistes artistiques sont déjà dans une forme étincelante : plusieurs nouveaux records du monde ont été établis ces derniers jours, sous l'impulsion du phénoménal Lukas Kohl, de Kirchehrenbach, en Allemagne. Le triple Champion du Monde UCI, actuel porteur du maillot arc-en-ciel, a amélioré le record du monde à trois reprises en une semaine, dont deux fois dans la même journée !

 

« Parfois, je ne sais même pas quoi dire ou comment décrire ce qui arrive », a commenté Kohl, ému, lors de l'Ems-Cup, à Honehems, en Autriche, où il venait évaluer sa forme début septembre. Ce qui devait être une simple compétition de rentrée a vu l'Allemand augmenter son nombre de vrilles, « pour voir comment faire en compétition ». Il en a réussi sept dans le tour préliminaire, en ayant conscience qu'il se mettait en danger : « En augmentant le nombre de vrilles, je prends le risque de recevoir des pénalités de points plus élevées », a expliqué Kohl.

 

Mais il a au contraire récolté tellement de points de bonification qu'il a effacé un record du monde vieux de huit ans avec un score de 209,22 points. La référence précédente, 208,91 points, avait été établie en 2011 par David Schnabel (GER), auteur de huit records du monde. Schnabel, qui a pris sa retraite il y a quelques années, a été le témoin direct du record de Kohl à Hohenems.

 

« C'était peut-être un bon présage, que David soit présent dans la salle en tant que détenteur du record pendant des années », a suggéré Kohl en partageant sur Facebook une photo où il pose avec son exemple de jeunesse.

 

 

Les German Masters

 

Une semaine plus tard, l'intensité montait de plusieurs crans avec les premiers German Masters, série de tournois allemands qualificatifs pour la Coupe du Monde. « Le fait d'avoir réalisé un autre tour préliminaire parfait et de battre mon record du monde avec 211,15 points est tout simplement incroyable », s'est réjoui Kohl, décrivant son programme libre comme « cinq minutes parfaites ». Mais même cette performance ne suffisait pas à Kohl. Elle lui a permis de se qualifier pour la finale, et de s'offrir un triplé de records du monde. « Ma performance et un public formidable m'ont poussé à réussir dix vrilles », a-t-il décrit.

 

Kohl pouvait se réjouir d'un « résultat insurpassable de 213,05 points ». Il a même obtenu plus de points que le score potentiel qu'il avait soumis avant sa prestation. « Il va certainement me falloir plusieurs jours pour réaliser », a assuré l'Allemand de 23 ans.

 

 

Dans le même temps, la vice-Championne du Monde UCI en titre Milena Slupina (Bernlohe, Allemagne) a elle aussi repoussé les limites. Lors du tour préliminaire des German Masters également, la Championne du Monde UCI 2017 a amélioré son propre record du monde de plus d'un point : 195,35 points contre 194,31 préalablement. En finale, elle s'est encore montrée la plus forte, avec 193,56 points pour s'imposer confortablement devant Viola Brand (RSV, Unterweissach), 174,44 points, et Maren Haase (RV Blitz, Hoffnungsthal), 170,93 points.

 

Même après le retrait de la Championne du Monde UCI Iris Schwarzhaupt (Stuttgart), l'entraîneur national allemand Dieter Maute a donc toujours des talents impressionnants à sa disposition, et l'embarras du choix au moment de sélectionner deux titulaires dans chacune des cinq compétitions au programme des Championnats du Monde UCI : Hommes individuels, Femmes individuelles, Paires Femmes, Paires Open et Quadrille Mixte.

 

Les Allemands ont fait la démonstration de leur supériorité le mois dernier dans la troisième manche de la Coupe du Monde UCI, à Bokod, en Hongrie, où ils ont empoché 10 médailles, dont l’or dans quatre des cinq catégories. Seule la Suisse, chez les Paires Open, les a empêché de tout gagner.

 

Résultats de la troisième manche de la Coupe du Monde Cyclisme Artistique UCI 2019, à Bokod, en Hongrie