Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI : nouveaux titres pour Slupina et Hanselmann/Schefold

déc. 8, 2019, 17:30

La deuxième journée des Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI de Bâle (SUI) a vu les athlètes allemands récidiver avec de nouveaux maillots arc-en-ciel dans les catégories Femmes Individuelles et Paires Open (cyclisme artistique).

 

Femmes Individuelles : le doublé pour Slupina

Le soulagement de Milena Slupina était évident . Presque incrédule, la Championne du Monde UCI 2017 a regardé le tableau des résultats. Ses lumières indiquaient 189,73 points et la première place. Puis l'Allemande Slupina a réalisé : elle avait remporté le titre de Championne du Monde UCI Femmes Individuelle pour la deuxième fois.

Les fans se frottaient leurs yeux lors du tour préliminaire : Slupina a montré des faiblesses inhabituelles, a raté ses enchaînements, chuté et essuyé une pénalité de plus de 40 points. Mais malgré cela, son total de points était suffisant pour s'assurer la troisième place et participer au Final 4. On a ensuite vu une athlète complètement différente, qui signait une performance presque parfaite. « J'ai eu des difficultés physiques en fin de saison », a expliqué Slupina ; et ça pouvait se voir pendant sa préparation.

« Je n'avais tout simplement pas la force à l'entraînement. C'est pour ça que j'ai fait une pause vendredi. » Celle qui est aujourd'hui double-Championne du Monde UCI ne parvenait pas à déterminer d'où venait sa faiblesse, mais elle avait ses suspicions : « C'est certainement lié à la longue saison. » Elle a cependant retrouvé ses meilleures dispositions pour la finale.

La rivale de Slupina, Viola Brand, également Allemande, a remporté la médaille d'argent pour la troisième fois. La déception était évidente en conférence de presse. « Bien sûr que j'aurais aimé remporter l'or. J'ai fait de mon mieux, mais Milena est simplement trop forte, la plus forte parmi nous. »

Brand a également souffert au tour préliminaire, mais les choses se sont améliorées par la suite. « Le saut depuis la selle vers le guidon s'est bien passé dans le final, ce qui me rend particulièrement fière », a déclaré Brand. Mais ses 185 points étaient suffisants pour s'assurer la médaille d'argent.

Il y a eu deux surprises au tour préliminaire. Pour commencer, un nouvelle venue s'est imposée au sommet : l'Autrichienne Lorena Schneider a été l'une des seules femmes à réaliser une performance parfaite et obtenir le meilleur score avec 176,25 points. En finale, la cycliste de 18 ans a obtenu 171,72 points pour ses débuts aux Mondiaux UCI. « Me tenir auprès de ces deux championnes aujourd'hui est un rêve », s'est réjouie la Championne d'Europe Moins de 19 ans en titre.

La deuxième surprise est venue d'Isabella Zübner. La jeune Italienne installée à Berlin a pris les devants dans le premier tour des quarts de finale. Avec 135,08 points, elle a signé une belle performance et se montrait heureuse de finir à la 4e place.

 

Paires Open : triplé pour Schefold et Hanselmann

Il ne pouvait y avoir de meilleur dénouement pour la compétition de la catégorie Paires Open. André et Benedikt Bugner (Klein-Winternheim, Allemagne), qui évoluaient avec le frein à main lors du tour préliminaire, ont obtenu leur meilleur score de la saison avec 164,05 points dans le Final 4.

En 2013, les frères ont remporté leur premier titre mondial à Bâle, avant d'enchaîner trois succès supplémentaires de 2014 à 2016, puis de se contenter de l'argent pour la première fois en 2017.

Cette année marquait leur retour (et la fin d'une longue carrière après une blessure sérieuse). A l'arrivée, les deux étaient très heureux de leur médaille d'argent. « On ne savait même pas au début de la saison si on se qualifierait pour les Mondiaux, a dit Benedikt Bugner. Ce titre de Vice-Champions du Monde à Bâle avec ce programme libre parfait représente des adieux idéaux. »

Les doubles Champions du Monde UCI en titre Serafin Schefold et Max Hanselmann (Öhringen, Allemagne) étaient simplement imbattables. « Ces deux-là sont des machines mentales », relevait André Bugner. Derniers concurrents à disputer la finale, ils ont presque battu le record du monde.

Avec la meilleure performance mondiale de l'année, 166,25 points, Hanselmann et Schefold ont complété leur triplé de titres mondiaux avec une solidité mentale à toute épreuve. « Dans le tour préliminaire, on était encore déconcentrés et nerveux, a dit Schefold, mais en finale on était complètement motivés et concentrés. » Les deux hommes ont également fait face à des blessures durant la saison mais ils étaient au point lorsqu'il le fallait.

Le bronze est revenu au duo mixte suisse composé par Lukas Buri et Fabienne Hammerschmidt (148,20 points). Devant leur public, ils ont fait mieux que les Autrichiens Marcel Schnetzer et Katharina Kühn (136,14 points).

 

La compétition de cycle-ball prend forme

L'équipe allemande composée par Bernd et Gerhard Mlady a remporté le tour préliminaire du groupe A pour accéder aux demi-finales. Dans le match de qualification contre les Champions du Monde UCI en titre autrichiens Patrick Schnetzer et Markus Bröll, les Mlady ont créé la surprise avec une victoire nette sur le score de 6:3 (4:1 à la pause). Les deux équipes avaient remporté leurs matchs précédents contre leurs adversaires suisses, tchèques, belges et français.

La troisième place a été assurée par le duo suisse composé par Severin et Benjamin Waibel avec sept points, devant la République Tchèque et la Belgique, quatre points chacun. L'Autriche devra affronter la Belgique (Brecht Damen / Niels Dirikx) dimanche au second tour, et la Suisse sera opposée à la République tchéque (Jiri Hrdlicka / Pavel Loskot).

Les vainqueurs de ces deux matchs seront qualifiés pour les demi-finales, tandis que les perdants disputeront le match de repêchage pour la dernière place en demi-finale. Les Français (Quentin Seyfried / Mathias Seyfried) affronteront, une énième fois, le match de relégation contre le vainqueur du groupe B. Le Liechtenstein est dans cette position pour la troisième fois d'affilée, et Markus et Lukas Schönenberger (Liechtenstein) voudront parfaire leur progression dimanche.

Pour la troisième et dernière journée des Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI de Bâle, de nouveaux Champions du Monde UCI seront couronnés, notamment dans la finale du cycle-ball.