La Chronique de la Coupe du Monde Cycle-ball UCI

janv. 22, 2019, 14:48

Höchst n’a officiellement pas d’égal en cycle-ball : pour la troisième année consécutive, le club de la petite commune près de Bregenz (Autriche) a pris les deux premières places de la finale de la Coupe du Monde Cycle-ball UCI.

 

Une maladie n’a pas empêché les quadruples Champions du Monde UCI en titre Patrick Schnetzer et Markus Bröll de renforcer leur position au sommet de la hiérarchie dans la discipline. Le joueur de champ, Bröll, a passé la semaine précédant la finale de la Coupe du Monde 2018 cloué au lit à cause d’une infection et il est arrivé affaibli à Klein-Gerau (Allemagne), samedi dernier. La paire n’a pas laissé ce contretemps la perturber et elle est restée invaincue lors de la phase de poules, ne laissant qu’un point en chemin lors d’un match nul 2-2 contre les deuxièmes d’Europe, Pfungen/SUI (Severin et Benjamin Waibel). S’en est suivie une victoire éclatante 8-0 en demi-finale contre les troisièmes de la Coupe du Monde, Altdorf/SUI (Romain Schneider et Paul Looser).

 

Leurs partenaires en club, Simon König et Florian Fischer, ont eux aussi connu un chemin sans encombre jusqu’en finale : ils ont atteint la phase à élimination directe sans perdre un match, n’abandonnant des points que contre les deuxièmes du Championnat d’Allemagne, Waldrems (Marcel Schüle et le remplaçant Tim Lindner). Höchst II a ensuite battu les deuxièmes des Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI, RMC Stein/ALL (Gerhard et Bernd Mlady), sur le score de 5-3.

 

C’était la 15e participation de König en finale de la Coupe du Monde, la 10e de Fischer. Pour eux qui ont annoncé leur retraite à la fin de 2018, c’était également leur dernière. 

 

Comme en 2016 et 2017, la finale a opposé Höchst I à Höchst II : Schnetzer et Bröll ont rapidement pris l’avantage, puis le match est devenu tactique mais animé, les athlètes faisant un étalage impressionnant de leur technique. Les Champions du Monde UCI ont finalement gardé la mainmise sur le match pour s’imposer 5-3.

 

Cette victoire en finale de Coupe du Monde Cycle-ball UCI clôt en beauté une saison exceptionnelle pour Schnetzer et Bröll : en remportant les Championnats d’Europe, les Championnats du Monde et la Coupe du Monde, la paire autrichienne a raflé tous les maillots internationaux en 2018.

 

Environ 500 spectateurs ont assisté à une autre rencontre passionnante : celle pour la troisième place, remportée 7-6 par Altdorf contre Stein.

 

René Gerbig, l’organisateur principal membre du club hôte RMSV Klein-Gerau, était plus que satisfait de la compétition. Heureux de voir les tribunes remplies, René Gerbig (43 ans) a aussi été impressionnant dans la compétition elle-même aux côtés de Felix Moneck : la paire du club hôte s’est imposée 4-3 contre les Champions d’Europe Moins de 23 ans Dornbirn/Sulz (Autriche) et ont fait match nul 3-3 contre Pfungen. Après avoir terminés troisièmes de leur poule, Gerbig et Moneck ont joué le match pour la cinquième place qu’ils espéraient atteindre, où ils se sont inclinés 11-3 contre les Champions allemands de Bundesliga (André et Raphael Kopp).