Le grand final de la saison de Cycle-ball : Championnats nationaux et Mondiaux en vue

oct. 18, 2019, 10:30

La saison de cycle-ball entre dans sa dernière ligne droite. Les finales nationales vont se disputer au cours des deux week-ends à venir dans les grands championnats européens : Autriche, Allemagne, Suisse, Belgique, République tchèque et France. Derrière ces affrontements pour le titre et les médailles d'or, d'argent et de bronze, on retrouve également la lutte pour la qualification pour les Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI, qui se dérouleront du 6 au 8 décembre à Bâle, en Suisse.

 

Les Autrichiens Markus Bröll et Patrick Schnetzer (RC Höchst), Champions du Monde UCI en titre, ont déjà leur billet assuré pour les Mondiaux. Les quintuples champions UCI sont les numéros 1 incontestés dans leur pays. Tout autre résultat qu'une victoire lors de leur championnat national, le 26 octobre à St Pölten, serait une sensation.

 

Le joueur de champ Bröll (32) et le gardien Schnetzer (25), avec le maillot arc-en-ciel sur les épaules et trois victoires en Coupe du Monde UCI cette saison, sont les favoris des prochaines compétitions... D'autant plus qu'ils voudront partir sur une belle note pour leurs dernières sorties communes. Bröll a annoncé qu'il prendrait sa retraite après la Coupe du Monde, dont la finale se dispute le 18 janvier 2020.

 

L'étape de Coupe du Monde UCI disputée il y a seulement quelques jours à Saint-Gall, en Suisse, a offert un avant-goût des Mondiaux. Les cousins Bernd et Gerhard Mlady (RMC Stein), qui espèrent représenter l'Allemagne en janvier, et les frères Severin et Benjamin Waibel (RMV Pfungen), avec les couleurs suisses, se sont affrontés en tour préliminaire, avec un score de 2-2 (1-2), et à nouveau en finale. Stein, Champion du Monde UCI en 2017, s'est alors imposé face aux Champions d'Europe dans un match débridé : 11-6 (7-5).

 

Mais aucune des deux formations n'est encore assurée de sa place aux Championnats du Monde. Les cousins Mlady doivent repousser leurs rivaux du RV Obernfeld dans la course à la qualification. Il leur suffit pour cela de finir dans les premiers des Championnats d'Allemagne (le 26 octobre à Moers), tandis qu'Obernfeld doit remporter le titre.

 

Les frères Waibel sont également en position de force, mais Altdorf (Roman Schneider/Paul Looser) peut encore profiter de la finale des Championnats de Suisse (26 octobre, Oberbüren) pour retrouver les Mondiaux, dont ils avaient pris la troisième place l'an dernier.

 

Les vétérans Jiri Hrdlicka (Champion du Monde en 2008) et Pavel Loskot se préparent à représenter la République tchèque. Leur avance est telle que la possibilité de voir leurs poursuivants de Sokol Zlin-Prstne II (avec Miroslav Gottfried et l'ancien cycliste artistique Ludvik Pisek) se qualifier pour les Mondiaux est très mince.

 

La situation est similaire pour les deux nations du groupe A, la Belgique et la France. Brecht Damen et Niels Dirikx (Beringen) sont au-dessus du lot en Belgique, tout comme les frères Mathias et Quentin Seyfried (Dorlisheim) en France.

 

Si les différentes équipes qui occupent actuellement la tête des classements concrétisent leurs qualifications pour les Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI, les deux derniers tournois de la Coupe du Monde UCI seront la parfaite répétition des Mondiaux. Pour cela, rendez-vous le 2 novembre à Höchst, sur les terres des Champions du Monde autrichiens Schnetzer/Bröll.