Tout est prêt pour la Coupe du Monde Cycle-ball UCI

avr. 5, 2019, 09:17

La Coupe du Monde Cycle-ball UCI attaque sa 18e saison. Samedi, l'élite mondiale est attendue à Ailingen, en Allemagne, pour le premier tournoi de l'année 2019.

La « Ligue des Champions » du cycle-ball se disputera en huit tournois. Les meilleures équipes du monde s'affronteront dans ce cadre pour se qualifier pour la Finale (8e tournoi), qui aura lieu en 2020.

Curiosité cette année : cinq des huit tournois de qualification se dérouleront en Allemagne. Après Ailingen, les joueurs prendront la direction d'Albungen (27 avril) et de Mücheln (18 mai). Le site où se tiendra l'étape asiatique de la Coupe du Monde, au Japon, n'est pas encore défini.

Après deux tournois en Allemagne – Grosskoschen (29 août) et Niedermehnen (28 septembre) –, la Coupe du Monde mettra le cap sur Saint-Gall, en Suisse (12 octobre), puis les qualifications de 2019 feront une dernière étape à Höchst, en Autriche, le 2 novembre. Le tournoi final se tiendra le 18 janvier 2020 à Möhlin (Suisse) avec les huit meilleures équipes du classement général, le représentant asiatique et une équipe hôte.

La liste des participants à Ailingen a tout pour elle : avec les Champions du Monde UCI Höchst (Patrick Schnetzer et Markus Bröll - AUT), leurs dauphins Stein (Bernd et Gerhard Mlady - GER) et les troisièmes de la Coupe du Monde Cycle-ball UCI Altdorf (Roman Schneider et Paul Looser - SUI), les meilleures équipes du moment seront au rendez-vous. Ces trois formations ont déjà été Championnes du Monde UCI (Schneider et Looser évoluaient alors avec des partenaires différents).

Seront également présents les Vice-Champions d'Europe Severin et Benjamin Waibel (Pfungen - SUI) ainsi que les leaders de la Bundesliga allemande, André Kopp et Raphael Kopp (Obernfeld - GER).

Les Autrichiens Stefan Feuerstein et Kevin Bachmann, triples Champions d'Europe U23, joueront aussi à Ailingen. Ils participeront déjà à leur troisième saison de Coupe du Monde. Toutes ces équipes auront un rôle à jouer au classement général final, pour lequel les Champions sortants Schnetzer et Bröll, sacrés quatre fois, dont dans les trois dernières éditions, sont les grands favoris.

Les champions locaux, Michael Brugger et Markus Lang, accueilleront des rivaux redoutables au moment de défendre les couleurs du RV Ailingen. Ce duo, pensionnaire de la première division allemande depuis 2016, participera à une deuxième épreuve de la Coupe du Monde trois ans après avoir accueilli un premier tournoi à Ailingen. Ils avaient alors fini dixièmes.

A noter : Michael Brugger est également médaillé aux Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI. Il avait remporté la médaille de bronze en individuel en cyclisme artistique aux Mondiaux UCI de Winterthour 2007, en Suisse. Après cette carrière, il est remonté sur le vélo en tant que joueur de cycle-ball.

Plus jeune, Brugger avait atteint la finale des Championnats d'Allemagne dans les deux disciplines. Mais "le cycle ball, je pourrai y jouer plus tard", anticipait-il, avant de s’y remettre ces dernières années.

Ailingen a déjà accueilli la Coupe du Monde Cycle-ball UCI à quatre reprises (2003, 2006, 2010 et 2016). Brugger et Lang espèrent s'illustrer comme a pu le faire en 2006 la paire composée de Sven Braunger et Alessandro Federici. Ils avaient atteint les demi-finales de leur tournoi et fini quatrièmes.

La tâche s'annonce très difficile pour Ailingen, opposé dans son groupe aux Champions du Monde UCI Höchst, aux Vice-Champions d'Europe Pfungen et aux leaders du Championnat d'Allemagne Obernfeld. Mais Brugger et Lang comptent bien profiter de leur statut d'outsider et du soutien de leurs supporters.