Tout est prêt pour la Coupe du Monde UCI de cyclisme artistique

mars 8, 2019, 09:00

La crème du cyclisme artistique dispute ce samedi 9 mars la deuxième manche de la Coupe du Monde UCI. Forte du succès de la première édition l’an passé, la capitale tchèque accueille de nouveau l’événement. C’est la première des quatre manches organisées dans quatre pays différents entre mars et novembre.

La liste des engagés de Prague, forte de 39 artistes de 13 nations, comprend tous les champions du monde sortants dans les cinq disciplines : simples hommes et femmes, doubles femmes et Elite, Acte 4 open.

Lukas Kohl, représentant RMSV Kirchhrenbach, est clairement le favori en simple hommes avec l’étiquette de champion en titre. Avec son score de référence de 208 points, il emmène le trio allemand qui est assez fort pour monopoliser le podium puisqu’il est complété par le médaillé d’argent au championnat du monde UCI Moritz Herbst (Wendlingen/206,70 points) et le médaillé d’argent au champinnat d’Europe Marcel Jüngling (Dornheim/200,70). Tous les trois débutent avec un total de points pareillement élevé, si bien qu’aucune erreur ne sera permise à Lukas Kohl.

En pleine préparation chez lui, Kohl a reçu des invités de l’Orient lointain. Une délégation de Macao est en Allemagne depuis lundi pour préparer la Coupe du Monde UCI en compagnie de son idole. Il n’est pas rare dans la famille du cyclisme en salle que des athlètes du plus haut niveau transmettent leurs connaissances alors qu’ils sont toujours en activité.

En simples femmes, Iris Schwartzhaupt (SK Stuttgart/GER) porte le maillot arc-en-ciel UCI pour la première fois – elle part tête de série à Prague avec son score de référence de 199,90 points. Ses compatriotes, la médaillée d’argent au championnat du monde UCI Milena Slupina (TSV Bernlohe/198,9 points) et la lauréate de la Coupe du Monde UCI 2018 Mareen Haase (RV Hoffnungstahl/GER) feront de leur mieux pour mettre la championne du monde UCI sortante sous pression. Adriana Mathis (RC Meiningen/AUT), championne du monde UCI 2015, se rend elle aussi en République tchèque à la recherche d’une place sur le podium.

Les Allemands sont également les grands favoris en doubles. En classe Open où les couples hommes et mixtes concourent les uns contre les autres, le double champion du monde UCI Serafin Schefold et Max Hanselmann (RV Öhringen/GER) s’attendent à une compétition féroce. Médaillés de bronze au championnat du monde UCI 2018, Patrick Tisch et Nina Stapf (RV Magstadt/GER) ont amélioré leur score de référence et se sont rapprochés de Schefold-Hanselmann, de même que les médaillés d’argent au championnat du monde UCI Lukas Burri/Fabienne Hammerschmidt (Uzwil/SUI). Ces trois couples débutent avec une différence de seulement huit points mais avec une avance significative sur le reste du peloton des concurrents.

Le match s’annonce tout aussi serré en doubles femmes où les trois équipes allemandes mènent la danse. Le peloton est dominé par les championnes du monde UCI Lena et Lisa Bringsken (RCV Böhl-Iggelheim/GER), suivies de près par leurs dauphines Sophie Nattmann et Caroline Wurth (RSV Gutach/GER), avec un léger avantage par rapport à la troisième paire allemande formée de Helen Vordermeier et Selina Marquardt (RV Oberjesingen). Tout autre résultat qu’un triplé allemand relèverait de l’effet de surprise.

L’équipe suisse en Acte 4 est la seule participante non-allemande à occuper une pole position avant l’entrée en compétition. Ronja Zünd, Fabienne Haas, Laura Tarneller et Nadine Bisseger (Rheineck/Uzwil), médaillées de bronze aux championnats de Suisse, opèrent à Prague leurs débuts en Coupe du Monde UCI.

À l’inverse, l’équipe du RSV Steinhöring (GER), championne du monde UCI en titre, opère son retour à la compétition avec un effectif sensiblement remanié. Sextuple médaillée d’or en Coupe du Monde, Katharina Güllich a cédé sa place. Toutefois, Ramona Ressel, Julia Dörner et Annamaria Milo sont fidèles au poste, accompagnées de la petite nouvelle Annalena Vollbrecht.

Après cette première manche à Prague, la Coupe du Monde UCI de cyclisme artistique se poursuivra le 25 mai à Merelbeke (BEL). Bokod (Hongrie) sera la ville-hôte le 10 août, ainsi qu’Erlenbach (Allemagne) le 30 novembre.