La Chronique de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet

déc. 27, 2018, 16:44

– Que s’est-il passé ? –

Au lendemain de Noël, les fans de cyclo-cross ont eu droit à une fabuleuse journée de sport à l’ancien circuit de F1 d'Heusden-Zolder (Belgique), où se disputait la septième manche de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet. La boue de la citadelle de Namur trois jours auparavant a laissé place à des conditions  froides et sèches – et donc bien plus rapides – à Heusden-Zolder. Nullement dérangé par les conditions, Mathieu Van Der Poel (Corendon-Circus) a dominé les manches à Namur et Heusden-Zolder dans la catégorie Hommes Elites. Marianne Vos (Waowdeal Pro Cycling Team) a remporté la course dans la catégorie Femmes Elites.

 Le leader de la Coupe du Monde Toon Aerts (Telenet Fidea Lions) a mis du rythme après la crevaison tôt dans la course du Champion du Monde UCI Wout van Aert (Belgique). Après 20 minutes de course, Van Der Poel a pris sa chance et a distancé Aerts et Michael Vanthourenhout (Marlux-Bingoal). Le Champion d’Europe s’est à nouveau imposé en solitaire avec la manière et remporte sa cinquième manche consécutive de Coupe du Monde. Derrière lui, Vanthourenhout, victime d’un problème mécanique, est sorti du top 10. Van Aert a rattrapé et dépassé Aerts pour prendre la deuxième place. Joris Nieuwenhuis (Development Team Sunweb), 22 ans, a créé la surprise en prenant la troisième place, loin devant Aerts. Ce dernier reste leader de la Coupe du Monde devant van Aert alors qu’il ne reste que deux manches  à disputer.

Chez les femmes, peu après le départ des 87 coureuses, la Championne d’Europe Annemarie Worst (Steylaerts-777) a été prise dans une chute à l’avant du groupe. Malgré une attaque de Marianne Vos tôt dans la course, c’est une bataille tactique qui s’est mise en place, dans laquelle Vos a déraillé et n’a récupéré qu’à mi-parcours ; tout s’est alors décidé dans le dernier tour. Vos a été excellente sur les dernières parties techniques du parcours de 3,1 km et a creusé l’écart sur la Championne des Pays-Bas Lucinda Brand (Team Sunweb) et la Championne du Monde UCI Sanne Cant ( Corendon-Circus). Marianne Vos a remporté sa septième victoire à Heusden-Zolder et conforte son avance sur Cant au général de la Coupe du Monde.

Ceylin Del Carmen Alvarado (Corendon-Circus) a talonné le trio de tête et a terminé quatrième, largement suffisant pour remporter la course des Femmes Moins de 23 ans. Elle chipe ainsi la place de leader de la Coupe du Monde à Fleur Nagengast (Telenet Fidea Lions), quinzième à Heusden-Zolder. 

Le leader de la Coupe du Monde Thomas Pidcock (Grande-Bretagne) et Antoine Benoist (France) absents, c’est le Champion du Monde UCI Eli Iserbyt (Belgique) qui en a profité pour s’imposer avec autorité dans la catégorie Hommes Moins de 23 ans, loin devant Maik Van Der Heijden (Pays-Bas). Grâce à sa deuxième victoire en Coupe du Monde cette saison, Iserbyt passe deuxième du classement de la Coupe du Monde, derrière Pidcock.

Tôt mercredi, dans des conditions glaciales, Ryan Corstjens (Belgique) s’est imposé pour la deuxième fois consécutive dans la catégorie Hommes Juniors, terminant en solitaire devant Luke Verburg (Pays-Bas) et Lewis Askey (Grande-Bretagne). Corstjens passe de la septième à la deuxième place du classement de la Coupe du Monde, loin derrière Witse Meeussen (Belgique).

 

 

 

– La suite –

8e manche de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet 2018/2019 > Pont-Chateau (France, le 20 janvier

– Photo de la semaine –

– Gros plan sur Joris Nieuwenhuis –

Un nouveau visage était présent sur le podium de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet à Heusden-Zolder : le coureur néerlandais Joris Nieuwenhuis (Development Team Sunweb) a décroché un podium dans la catégorie Elite pour la première fois de sa carrière, à 30 secondes de Van Der Poel. C’est un expert d'Heusden-Zolder, lui qui a remporté par deux fois les manches de Coupe du Monde Moins de 23 ans, en 2015 et 2016. Trois jours auparavant, un Nieuwenhuis couvert de boue avait décroché à Namur son meilleur résultat en Coupe du Monde en terminant quatrième. Il a franchi la ligne d’arrivée en jouant de l’air guitar. Pourquoi les fans de cyclo-cross ont-ils eu le droit à cette démonstration de rock&roll ? Nieuwenhuis s’était fait un cadeau pour son premier top 5 au plus haut niveau : une nouvelle guitare électrique.

Les blessures et les maladies ont perturbé une grande partie de sa saison 2017/2018, mais le vainqueur du général de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI 2016/2017 et Champion du Monde Cyclo-cross UCI 2017 dans la catégorie Hommes Moins de 23 ans a clairement franchi un cap dans sa carrière. Il roulera en cyclo-cross et sur route au plus haut niveau avec Team Sunweb en 2019.