Championnats du Monde Cyclo-cross UCI 2019 : rebelote pour Tulett et Cant, premier titre Moins de 23 ans pour Pidcock

févr. 2, 2019, 21:31

Venus en grand nombre, les spectateurs n’ont pas laissé le froid de la ville côtière de Bogense (Danemark) les dissuader : ils ont répondu présents, alignés le long du parcours de 2,6 km pour les trois premières courses des Championnats du Monde Cyclo-cross UCI 2019.

Des coureurs de 23 pays ont participé à la journée d’ouverture de ces Championnats, où les trois vainqueurs se sont imposés en solitaire. Ben Tulett (Grande-Bretagne) et Sanne Cant (Belgique) ont défendu avec brio leur titre mondial dans les catégories Hommes Juniors et Femmes Elites, alors que Thomas Pidcock (Grande-Bretagne) a lui décroché son premier titre mondial dans la catégorie Hommes Moins de 23 ans.

Hommes Juniors : Tulett en forme dès le début

La course Hommes Juniors a lancé les festivités à Bogense, samedi matin. Sur les 71 coureurs au départ, Tulett s’est immédiatement mis en avant sur les premières accélérations en contrant les attaques de Luke Verburg (Pays-Bas), Pim Ronhaar (Pays-Bas) et plus tard Gonzalo Inguanzo Macho (Espagne). Sur le premier tour, Verburg a rapidement chuté dans un virage, ralentissant Tom Lindner (Allemagne) et le vainqueur de la Coupe du Monde UCI Witse Meeussen. Ce dernier s’est vite repris et faisait partie des 10 coureurs en tête à la fin du premier tour. Ryan Cortjens, Champion de Belgique, a placé une accélération dans le deuxième tour et Meeussen, Ronhaar et Tulett ont été les seuls en mesure de le suivre. A mi-course, Tulett a pris sa chance ; il a rapidement distancé Ronhaar et, sur la partie en dévers, Cortjens et Meeussen ont perdu du temps. Tulett a accéléré la cadence et a accru son avance sur le duo belge lors des derniers tours. Meeussen a décroché la deuxième place devant Cortjens. Victime d’une crevaison tôt dans la course, Thibau Nys (Belgique) est revenu en force, mais termine au pied du podium.

Hommes Moins de 23 ans : démonstration de Pidcock

Eli Iserbyt (Belgique), Champion du Monde UCI en titre, et Thomas Pidcock, vainqueur de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet, étaient les grands favoris de la course Hommes Moins de 23 ans. Iserbyt, double Champion du Monde UCI (Heusden-Zolder 2016 et Valkenburg 2018), a imprimé une cadence élevée dès le début de la course, sans pour autant réussir à faire mal à ses adversaires. Proche du groupe de tête, Pidcock a dû changer de vélo au début du troisième tour à cause d’un problème avec ses vitesses, incitant Iserbyt à accélérer une fois de plus. Ce dernier a commencé le quatrième tour avec six secondes d’avance sur le premier groupe de poursuivants ; à ce moment-là, obtenir un troisième maillot arc-en-ciel dans cette catégorie et ainsi battre le record semblait tout à fait réalisable. Mais les rêves d’Iserbyt se sont effondrés quand Pidcock a enfin pu s’exprimer : dans la longue section le long du bord de mer, il a distancé ses poursuivants, a repris Iserbyt et s’est envolé. Le Britannique a rapidement creusé un écart de 20 secondes qu’il a géré dans la dernière partie de la course pour aller décrocher son premier titre mondial dans cette catégorie. Le podium était le même que celui de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet : Pidcock, suivi d’Iserbyt et d’Antoine Benoist (France).

Femmes Elites : Cant domine les Néerlandaises

Une demi-heure avant le début de la course Femmes Elites, à 15 h, la pluie a commencé à s’abattre sur Bogense. Les coureuses néerlandaises ont dominé la première moitié de la course dans des conditions plus glissantes que lors des deux courses précédentes. La septuple Championne du Monde UCI Marianne Vos (Pays-Bas) a pris le meilleur départ, talonnée de près par sa compatriote Denise Betsema. Cette dernière a même creusé un écart, mais une autre Néerlandaise, la Championne d’Europe Annemarie Worst, l’a reprise au début du premier tour. Worst, Betsema et Vos ont continué à mener le groupe de tête, mais la Championne du Monde en titre, Sanne Cant, et la spécialiste très en forme de mountain bike Jolanda Neff (Suisse) étaient juste derrière. La Championne des Pays-Bas Lucinda Brand faisait également partie du groupe de tête, malgré plusieurs glissades sur le parcours qui lui ont coûté de précieuses secondes. A mi-course, Cant a saisi sa chance pour la première fois, prenant la première place à Neff. La coureuse suisse a perdu son élan sur l’un des nombreux virages glissants. Plus le temps passait et plus Cant contrôlait la course, et les coureuses néerlandaises n’ont pas trouvé de solution. A la moitié du dernier tour, Cant a très bien géré une section avec des montées et disposait d’une avance confortable sur Betsema, Vos, Worst et Brand. La Belge a continué à pousser et les Néerlandaises ne disposaient pas des armes pour la rattraper. Betsema et Worst ont été un peu distancées tandis que Brand a lâché Vos au début du dernier tour. Les petits écarts n’ont pas changé jusqu’à la ligne d’arrivée, pour une victoire finale de Cant devant Brand et Vos.

Dimanche, les spectateurs de Bogense assisteront à deux autres courses : celles des Femmes Moins de 23 ans à 11 h et des Hommes Elites à 15 h.