Championnats du Monde Cyclo-cross UCI 2019 : suprématie néerlandaise le dernier jour

févr. 3, 2019, 20:20

Les fans néerlandais ont eu toutes les raisons de se réjouir dimanche : leurs athlètes ont remporté les deux courses du second et dernier jour des Championnats du Monde Cyclo-cross UCI 2019 à Bogense (Danemark).

De nombreux spectateurs se sont réunis lors d’une journée ensoleillée mais froide dans la petite ville côtière de l’île de Fionie. La victoire de Mathieu Van der Poel dans la catégorie Hommes Elite est venue clore en beauté une saison qu’il a dominée. Inge Van der Heijden a créé la surprise en montant sur la plus haute marche d’un podium 100 % néerlandais dans la catégorie Femmes Moins de 23 ans.

Hommes Elite : Van der Poel récupère le maillot arc-en-ciel

Après avoir remporté presque chaque course dont il a pris le départ cette saison, Mathieu Van der Poel (24 ans) était favori pour remporter la course Hommes Elite. Mais, lors des trois derniers Championnats du Monde Cyclo-cross UCI, le Néerlandais n’avait pas pu empêcher Wout van Aert (Belgique) de s’imposer et de porter le maillot arc-en-ciel pendant trois longues années. Sur le parcours de 2,6 km le long du front de mer de Bogense, le premier des 12 tours a prouvé que les coureurs belges étaient prêts à en découdre pour ce maillot tant convoité. Le Champion du Monde UCI en titre van Aert et le vainqueur de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet Toon Aerts ont été les premiers à prendre l’initiative parmi les 58 coureurs. Huit athlètes composaient le groupe de tête après deux tours : Van der Poel, van Aert et Aerts, les Néerlandais Lars Van der Haar et Corné van Kessel, les Belges Quinten Hermans et Michael Vanthourenhout, et Felipe Orts Lloret (Espagne), que peu de monde attendait aussi en forme.

La course s’est décantée pendant le troisième tour quand Van der Poel a accéléré sur la montée en dévers extrêmement technique à la fin du parcours. Toon Aerts talonnait le coureur néerlandais, mais n’a pas trouvé assez d’accroche, et Van der Poel a rapidement compté six secondes d’avance au début du quatrième tour. Derrière lui, van Aert a doublé Aerts ; s’en est suivie une poursuite captivante sur ce tour à 28,18 km/h, où van Aert a établi le meilleur temps au tour du week-end avec 5’32’’, suffisant pour le ramener à hauteur de Van der Poel. A ce moment-là, les poursuivants pointaient à 25 secondes du duo. Aerts est passé dans le rouge alors qu’il essayait de réduire l’écart, et il s’est avéré que van Aert atteignait également sa limite. Le Champion du Monde UCI en titre a glissé sur la montée en dévers, laissant cette fois Van der Poel s’envoler pour de bon. Le Néerlandais a terminé le parcours sans partir à la faute et prenait cinq secondes d’avance à chaque tour, pour finalement décrocher son second titre mondial dans la catégorie Hommes Elite, quatre ans après sa première victoire à Tábor (République tchèque). A mi-course, Aerts s’est échappé du groupe de poursuivants et a doucement refait son retard sur van Aert. Le duo belge a commencé le dernier tour au coude-à-coude, avec une médaille d’argent à la clé. Aerts semblait avoir l’avantage, mais il a glissé dans le dernier virage boueux du parcours de Bogense ; van Aert en a profité pour s’échapper et prendre la deuxième place devant le Champion de Belgique.

 

Femmes Moins de 23 ans : Van der Heijden au sommet d’un podium 100 % néerlandais

Tôt dimanche matin, les Néerlandaises ont dominé la course Femmes Moins de 23 ans. Etonnamment, ce n’est pas la favorite Ceylin Del Carmen Alvarado (Pays-Bas) qui a décroché la médaille d’or, mais sa compatriote Inge Van der Heijden, qui avait gardé assez d’énergie pour réaliser un excellent dernier tour. Van der Heijden a remporté la course devant Fleur Nagengast et Alvarado, pour un podium 100 % néerlandais.

Cela n’a pas été sans peine pour le trio néerlandais qui a a dû affronter de forts vents de face sur la longue ligne droite d’arrivée le long du port. Pendant six tours, les leaders ont perdu du rythme en arrivant sur les routes du port, permettant à de nombreuses coureuses de les rattraper. Pas moins de 10 coureuses composaient le groupe de tête à l’approche du dernier tour. Silvia Persico (Italie) menait le groupe vers la première section technique où les trois coureuses néerlandaises ont accéléré. Après la montée en dévers, Alvarado a saisi sa chance sur les dernières parties techniques du parcours. Elle a creusé un écart sur Van der Heijden et Nagengast et semblait bien partie pour s’imposer. Cependant, sur les routes du vieux port de Bogense, Van der Heijden a fait parler sa puissance pour dépasser Alvarado et décrocher le titre mondial. Alvarado, déçue, a également été dépassée par Nagengast, qui a ensuite commencé à célébrer avec Van der Heijden alors que le trio néerlandais franchissait la ligne d’arrivée.

Après deux splendides journées de cyclo-cross, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas dominent le classement des médailles avec deux victoires chacun, mais les Néerlandais prennent le dessus sur les Britanniques en ajoutant deux médailles d’argent et deux de bronze à leur total.