Un duel serré qui va enfin connaître son dénouement

janv. 22, 2020, 10:51

Des mois de lutte par-delà les frontières et les océans n'ont pas suffi à définir une hiérarchie incontestable : les classements de la Coupe du Monde Cyclo-cross Femmes Elite UCI Telenet 2019-2020 sont aussi serrés que possible avant le dernier rendez-vous de la saison, dimanche à Hoogerheide (Pays-bas, 26 janvier).

 

La victoire finale reste à prendre dans différentes catégories (Hommes et Femmes Elite ainsi que Hommes Moins de 23 Ans) mais la compétition féminine est la plus disputée avec seulement 5 points d'écart entre l'étoile montante néerlandaise Ceylin del Carmen Alvarado (Fenix-Alpecin) et sa compatriote Annemarie Worst (777.be). La Tchèque Katerina Nash reste également en course, avec 35 points de retard dans un classement qu'elle a dominé pendant une bonne partie de la saison.

 

L'expérimentée Nash (42 ans, gagnante pour la première fois en Coupe du Monde Cyclo-cross UCI en 2010) a tiré le meilleur parti des courses d'ouverture aux États-Unisen septembre, avec une place de deuxième à Iowa City et la victoire à Waterloo. Elle a gardé la tête du classement général pendant trois mois tandis que ses rivales néerlandaises faisaient monter la pression dès le retour du cyclo-cross sur le Vieux Continent : Annemarie Worst a remporté trois des six étapes de la Coupe du Monde UCI disputées en Europe (Berne, en Suisse ; Tábor en République tchèque et Nommay, en France),  Ceylin del Carmen Alvarado s'est imposée une fois, à Coxyde (Belgique) et a fini deuxième lors de tous les autres rendez-vous !

 

La jeune athlète de 21 ans réalise déjà des performances historiques. On n'avait plus vu une coureuse afficher une telle régularité sur les podiums de la Coupe du Monde Cyclo-cross Femmes Elite UCI depuis Katie Compton lors de l'hiver 2013-2014.

 

En 2020, la situation très serrée, Annemarie Worst ayant largement démontré sa capacité à faire (au moins) aussi bien qu'Alvarado. Le dernier week-end a offert une superbe illustration de la rivalité qui s'installe entre les deux Néerlandaises. Après une bataille intense sur un terrain gras, Worst a finalement dominé Alvarado au sprint tandis que Katie Compton restait au contact et signait son meilleur résultat de la saison (3e).

 

“Ce sentiment lorsque vous gagné une Coupe du Monde ! 🤩”, s'est réjoui Worst sur les réseaux sociaux, affichant son sourire radieux sur le podium.

 

Trois semaines plus tôt, leur compatriote Lucinda Brand (Telenet-Baloise Lions) était la seule en mesure de s'immiscer dans le duel que les deux jeunes étoiles ont imposé cette saison.

 

 

“Plus qu'une”

La dernière fois que la Coupe du Monde Cyclo-cross Femmes Elite UCI a été aussi disputée remonte à 2010. La lutte pour la victoire finale opposait déjà deux Néerlandaises et Marianne Vos s'était finalement inclinée pour 5 points face à Daphny van den Brand, malgré sa victoire dans la dernière étape à Hoogerheide (Van den Brand avait pris la 3e place). Cet hiver-là, Vos s'était imposée lors de trois manches sur sept mais Van den Brand (vainqueure à Kalmthout) s'était montrée plus régulière.

 

En 2020, Ceylin del Carmen Alvarado et Annemarie Worst ont une dernière occasion de livrer bataille, devant leurs fans, en prenant la direction de Hoogerheide pour le dernier rendez-vous de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet 2019-2020. “6 sur 8 de faites, plus qu'une", a commenté Alvarado après sa deuxième place à Nommay (elle avait manqué les deux premières manches aux États-Unis). "Toujours en tête des deux classements généraux."

 

La victoire chez les Moins de 23 Ans ne peut plus lui échapper mais c'est une toute autre histoire chez les Femmes Elite. Ne manquez pas le dernier affrontement !

 

Classement de la Coupe du Monde Cyclo-cross Femmes Elite UCI Telenet 2019-2020 après 8 manches :

1. Ceylin del Carmen Alvarado (Alpecin-Fenix), NED, 430 points

2. Annemarie Worst (777.be), NED, 425 points

3. Katerina Nash, CZE, 398 points

4. Inge van der Heijden (CCC), NED, 344 points

5. Katherine Compton, USA, 341 points.