Déclaration de l’UCI au sujet de Juan José Amador Castano, de l’Equipe Continentale Professionnelle UCI Manzana Postobon et d’Alex Norberto Cano Ardila

mai 20, 2019, 17:41
L’Union Cycliste Internationale (UCI) annonce que le coureur colombien Juan José Amador Castano a été notifié d’un résultat d’analyse anormal (RAA) pour présence de Boldedone dans un échantillon collecté à l’occasion d’un contrôle hors-compétition le 22 Octobre 2018.
 
Le contrôle a été planifié et diligenté par la Fondation Antidopage du Cyclisme (CADF), l’entité indépendante mandatée par l’UCI chargée de définir et mettre en œuvre la stratégie antidopage dans le cyclisme.
 
Le coureur a le droit de demander l’analyse de son échantillon B et d’y assister.
 
Conformément au Règlement Antidopage de l’UCI, le coureur a été suspendu provisoirement, et ce jusqu’à la résolution de l’affaire.
 
Le RAA de Juan José Amador Castano constitue le deuxième RAA pour un membre de l’Equipe Continentale Professionnelle UCI Manzana Postobon en l’espace de 12 mois. Le 5 avril 2019, l’UCI a notifié le coureur colombien Wilmar Andres Paredes Zapata d’un RAA pour présence d’Erythropoietin (EPO) dans un échantillon collecté à l’occasion d’un contrôle hors compétition le 27 février 2019.  
 
Ces deux cas survenus au cours d’une période de douze mois déclenchent l’application de l’article 7.12.1 du Règlement Antidopage de l’UCI prévoyant la suspension de l’équipe pour une durée de 15 à 45 jours
 
L’UCI saisira la Commission Disciplinaire, qui rendra sa décision en temps opportun. 
 
L’UCI annonce aussi que le coureur colombien Alex Norberto Cano Ardila a été notifié d’une violation des règles antidopages (usage d’une substance prohibée) sur la base des anormalités détectées dans son passeport biologique.
 
Conformément au Règlement Antidopage de l’UCI, le coureur a été suspendu provisoirement, et ce jusqu’à la résolution du cas. 
 
(*) Le Passeport Biologique de l'Athlète (PBA) est un dossier électronique individuel propre à chaque coureur, dans lequel sont réunis les résultats de tous les contrôles antidopage réalisés dans le cadre de ce programme sur une période donnée. La gestion du programme PBA est assurée par la Fondation Antidopage du Cyclisme (CADF), un organisme indépendant mandaté par l’UCI pour mener à bien le programme de contrôle antidopage dans le cyclisme.
 
L’UCI ne fera pas d’autres commentaires à ce stade de la procédure.