Déclaration de l’UCI au sujet de Denise Betsema

janv. 20, 2020, 17:05

L’Union Cycliste Internationale (UCI) annonce aujourd’hui que Mme Denise Betsema a été sanctionnée d’une période d’inéligibilité de six mois à la suite d’une violation des règles antidopage (VRAD), pour présence de stéroïde anabolisant androgène, constatée sur la base d’échantillons collectés lors de la manche de Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet de Hoogerheide (Pays-Bas), le 27 janvier 2019, et du Telenet Superprestige Noordzeecross Middelkeker (Belgique), le 16 février 2019.

Ces contrôles avaient été planifiés et diligentés par la Fondation Antidopage du Cyclisme (CADF), l’entité indépendante mandatée par l’UCI chargée de définir et mettre en œuvre la stratégie antidopage dans le cyclisme.

L’athlète avait été suspendue provisoirement le 5 avril 2019, et sa période d’inéligibilité a pris fin le 4 octobre 2019.

Le cas a été résolu par une acceptation des conséquences conformément au Code mondial antidopage et au Règlement Antidopage de l’UCI. La résolution peut faire l’objet d’un appel par l’Organisation Nationale Antidopage des Pays-Bas et l’Agence Mondiale Antidopage.

L’UCI ne fera aucun commentaire supplémentaire.