L’UCI et le CPA s’engagent en faveur d’un renforcement de la sécurité des coureurs sur les courses

oct. 9, 2019, 14:07

A la suite de la réunion avec l'association des Cyclistes Professionnels Associés (CPA), organisée ce mercredi au siège de l’Union Cycliste Internationale (UCI) à Aigle (Suisse), l’UCI et le CPA réitèrent leur volonté d’améliorer – avec les parties concernées – la sécurité des coureurs en courses, et annonce de nouvelles mesures dès 2020.

L’UCI a entendu les inquiétudes des coureurs relayées par le CPA sur la sécurité faisant suite à une série d’événements survenus ces dernières semaines sur des courses majeures ou nationales. 

L’UCI a réitéré l’importance de la sécurité des cyclistes qui constitue un thème central de sa stratégie de développement du cyclisme, et une de ses missions principales en tant qu’organisation faitière du sport au niveau mondial – bien que relevant de la responsabilité exclusive des organisateurs. Ces dernières années, en collaboration avec les représentants des parties prenantes du cyclisme sur route professionnel – coureurs (CPA), équipes (AIGCP) et organisateurs (AIOCC) – la Fédération a pris une série d’initiatives fortes :

  • Instauration du Protocole en cas de conditions météorologiques extrêmes (2016)
  • Introduction des Conseillers Techniques sur les courses de l’UCI WorldTour (2017) et UCI Women’s WorldTour (2019)
  • Publication des Directives de circulation des véhicules à l’échelon-course (2017) et mise à jour du Cahier des charges pour organisateurs UCI WorldTour (2017)
  • Remise à niveau généralisée des conducteurs de véhicules et pilotes motos sur les courses de l’UCI WorldTour (2017) et pour les équipes nationales aux Championnats du Monde Route UCI (2018)
  • Réduction de la taille des équipes disputant l’UCI WorldTour (2018)

Depuis 2017, l’UCI a également la possibilité de renvoyer tout contrevenant aux Règlements et aux Directives devant sa Commission Disciplinaire. Plusieurs sanctions ont été prononcées, notamment à l’encontre de conducteurs, et d’autres procédures à l’encontre des organisateurs sont actuellement en cours.

A l’issue de la réunion d’aujourd’hui, l’UCI et le CPA se sont accordés pour établir une feuille de route dans les prochaines semaines, ponctuée de plusieurs réunions de travail incluant les représentants des coureurs, des équipes et des organisateurs, qui devront mener à des propositions concrètes soumises au vote du Comité Directeur de l’UCI, en vue d’une application dès la saison 2020. Une présentation de ces mesures se fera au séminaire UCI WorldTour les 10 et 11 décembre prochain.  

« La sécurité des cyclistes est une priorité absolue, a déclaré le Président de l’UCI David Lappartient, et je remercie le CPA pour son esprit de coopération lors de cette réunion. Avec nos partenaires des différentes familles, nous avons déjà beaucoup fait pour améliorer les conditions de course des coureurs, mais les événements récents nous ont rappelé que la partie n’était jamais gagnée. Avec un sens des responsabilités partagé par notre Fédération et les parties concernées, nous allons répondre ensemble aux attentes légitimes des coureurs avec des actions renforcées prises dès l’an prochain. »

Président du CPA, Gianni Bugno a dit : « La sécurité des coureurs est une des missions fondamentales du CPA, et nous nous réjouissons de l’écoute et de la volonté manifestées par l’UCI sur ce dossier. Nous allons venir avec des propositions concrètes, dans une démarche constructive, dans le but que des mesures significatives soient introduites au bénéfice des coureurs en 2020. »