L’UCI prolonge la suspension des épreuves cyclistes jusqu’au 1er juin 2020 et poursuit les consultations en vue du remaniement du Calendrier International Route UCI

avr. 1, 2020, 17:43

Pour la deuxième fois en quinze jours, l’Union Cycliste Internationale (UCI) a réuni, ce mercredi 1er avril 2020, l’ensemble des représentants des familles du cyclisme professionnel sur route – AIOCC (organisateurs), AIGCP (équipes) et CPA (coureurs) – afin de discuter de la situation du cyclisme professionnel sur route en lien avec la pandémie de coronavirus.

 

A la suite de la réunion, au vu de la gravité de la situation sanitaire dans le monde, l’UCI et ses parties prenantes ont décidé à l’unanimité d’étendre la suspension des compétitions cyclistes jusqu’au 1er juin 2020, et ce jusqu’à nouvel ordre. L’UCI a également décidé que cette prolongation vaudrait pour toutes les disciplines cyclistes et toutes les catégories de coureurs.

Dans son rôle d’instance faitière de notre sport, l’UCI travaille à l’élaboration d’un canevas pour le futur calendrier international route UCI, sur la base de ses échanges avec les parties prenantes en privilégiant les trois Grands Tours et les Monuments du cyclisme. Le résultat de ce travail interne fera l’objet d’une communication lorsque les conditions seront réunies.

Confirmant le principe d’une prolongation de la saison sur route masculine et féminine, annoncée le 18 mars, l’UCI n’exclut pas la possibilité de repousser la fin de la saison en fonction de la date de la reprise lorsque celle-ci sera connue.

Pleinement conscientes des conséquences de la crise actuelle sur le peloton professionnel, l’UCI et les familles du cyclisme ont également approuvé la création d’un groupe de travail, composé de représentants de notre Fédération, du CPA et de l’AIGCP, qui devra déboucher sur des initiatives concrètes au niveau notamment des contrats des coureurs et de la situation des équipes dans le contexte actuel d’inactivité liée à la pandémie.

A ce jour, l’UCI a reçu plus de 450 demandes de reports ou d’annulations d’épreuves, dont une grande majorité concerne la route.

Dans ce contexte extrêmement difficile, l’UCI – en tant qu’instance mondiale du cyclisme – poursuivra les consultations avec les différentes familles pour trouver les meilleures solutions pour notre sport. Dans cette période d’incertitude généralisée qui fragilise la situation financière de l’ensemble des acteurs, l’UCI réitère son appel à la solidarité, à la responsabilité et au courage de chacun