L’UCI s’engage à renforcer la gouvernance du Centre Mondial du Cyclisme UCI

nov. 27, 2019, 14:01

Lors de la réunion du Conseil de Fondation du Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI du 27 novembre, l’Union Cycliste Internationale (UCI) a annoncé la mise sur pied d’un groupe de travail chargé de faire des propositions aux prochains Comité Directeur de l’UCI et Conseil de Fondation du CMC UCI en vue de s’assurer du bien-être et du respect des employés et des stagiaires de son centre d’entraînement et de formation. Ce groupe de travail sera composé de représentants de l’UCI et du Conseil de Fondation du CMC UCI, et sera placé sous l’autorité du Président de l’UCI David Lappartient. La mise en place d’un système d’alerte à disposition des salariés et stagiaires du Centre fait partie des mesures déjà envisagées.

Cette décision intervient après l’annonce par l’UCI le 5 novembre du départ de Frédéric Magné, consécutif à la rupture du lien de confiance entre la Fédération Internationale et ce dernier, Directeur Général du Centre entre 2009 et 2019.

L’UCI est également engagée dans une réflexion sur le renforcement de la gouvernance du CMC UCI visant à aligner ce dernier sur les standards les plus élevés, déjà adoptés et mis en œuvre par la Fédération. Il s’agira notamment d’améliorer les processus internes de fonctionnement et de décision qui seront tous analysés et mieux formalisés, dans le cadre d’une redéfinition des relations entre le Centre et sa structure de tutelle, l’UCI. La réorganisation du Centre sera confiée à Vincent Jacquet à qui reviendra la Direction du Centre dans le cadre de ses fonctions actuelles de Chef des Relations Internationales et de la Solidarité.

Après quatre années à la tête de la Direction Technique Nationale de la Fédération Française de Cyclisme (FFC), et fort d’une longue expérience dans la direction d’établissements et la formation au sport de haut niveau – Centre Régional d’Education Physique et Sportive (CREPS) de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) et du Centre National de Ski Nordique et de Moyenne Montagne de Prémanon (région Franche-Comté) –, Vincent Jacquet a rejoint l’UCI en janvier 2019. Il mettra son expertise dans les domaines de la solidarité et de la coopération au service des activités du Centre.

L’UCI a souhaité réaffirmer que le CMC UCI est un outil au service du développement, de la formation et de la solidarité tels que définis dans l’Agenda 2022 qui fixe les orientations stratégiques de la Fédération. L’UCI souhaite continuer à renforcer les moyens mis à disposition du CMC UCI pour favoriser le développement du cyclisme dans le monde conformément aux missions qui ont été attribuées au Centre dès l’origine. Ces orientations ont toutes été approuvées à l’unanimité des membres du Conseil de Fondation.