Mésusage du tramadol : bilan de l’UCI sur les contrôles réalisés durant la première partie de la saison 2019

mai 22, 2019, 14:00

A la suite de l’introduction le 1er mars 2019 de l’interdiction du tramadol en compétition, l’Union Cycliste Internationale (UCI) confirme aujourd’hui qu’elle a procédé à 143 contrôles sur 117 coureurs dans le cadre de 11 épreuves du calendrier UCI WorldTour. Tous ces contrôles se sont avérés négatifs.

L’UCI, avec le concours de la Fondation Antidopage du Cyclisme (CADF), l’organisme indépendant qu’elle mandate pour définir et mener la stratégie de contrôle antidopage et des enquêtes dans notre sport, a effectué les prélèvements notamment à l’arrivée des courses. Les contrôles ont été effectués en utilisant une méthode de référence sur gouttes de sang séché (Dried Blood Spots, DBS). Des kits de prélèvement, développés par l’entreprise suisse DBS Systems, ont été utilisés à cet effet pour cette opération peu invasive qui permet de collecter une quantité de sang réduite à partir de la pulpe du doigt du coureur.

Les technologies les plus évoluées ont permis à l’Université de Genève (Sciences analytiques) de développer et valider la méthode de détection utilisée. Les analyses sont réalisées en toute indépendance au laboratoire de pharmacologie et toxicologie cliniques des Hôpitaux Universitaires de Genève. Le Centre de recherche et d'expertise en sciences antidopage de l’Université de Lausanne a coordonné le projet en fixant les procédures adéquates en respect des règles antidopage, et s’occupe du suivi et de la validation anonyme des résultats.

Les coureurs et les équipes ont bien accueilli les contrôles, et ont fait preuve d’un très bon esprit de collaboration avec le personnel sur le terrain.

Pour rappel, ces contrôles médicaux visent à réduire les risques en compétition cycliste, dans la mesure où de nombreuses études ont démontré que le tramadol pouvait entraîner somnolence, perte de la concentration et pharmacodépendance. Ces contrôles ont entre autres pour objectif de réduire le risque de dépendance aux opiacées. Le programme de surveillance du mésusage du tramadol se poursuivra durant la saison pour l’ensemble des disciplines, y compris lors des différents Championnats du Monde UCI. 

S’exprimant à propos de ce premier bilan, le Président de l’UCI David Lappartient a déclaré : « Le programme de contrôle du tramadol en compétition est entré dans sa phase de croisière. Je tiens à féliciter les collaborateurs mobilisés sur le terrain pour mener à bien les opérations, ainsi que nos partenaires scientifiques pour leur soutien. Je tiens aussi à remercier les coureurs et les équipes qui ont démontré une vraie volonté de faire de ce programme de réduction des risques dans le peloton une réussite. »