Championnats du Monde Four-cross UCI : retour à Val di Sole, 7 ans après

mars 7, 2018, 05:56

Val di Sole, station du Trentin, au nord de l’Italie, située à deux pas de la mythique Madonna di Campiglio, accueillera pour la deuxième fois de son histoire les Championnats du Monde Four-cross UCI.

Sept ans après les victoires de l’Espagnol Rafael Alvarez de Lara Lucas et de l’Américaine Melissa Buhl, les favoris seront nombreux pour l’attribution des maillots irisés de Champion du Monde.

Chez les Femmes, en l’absence de la Britannique Katy Curd, vainqueur l’an passé, Anneke Beerten pourrait entrer dans l’histoire de la discipline. La Néerlandaise, qui se consacre désormais à l’Enduro, est en effet en mesure d’ajouter une troisième couronne à son palmarès après les titres obtenus en 2011 et 2012. En 2013, alors qu’elle luttait pour une médaille, sa violente chute sur l’un des ultimes sauts du parcours de Leogang, en Autriche, avait marqué les esprits. Avec une roue avant complètement explosée et une jambe blessée, elle n’avait pu franchir la ligne d’arrivée. Pour rejoindre Jill Kintner (USA) et Caroline Buchanan (AUS), toutes deux titrées à trois reprises, Beerten devra se méfier de la Tchèque Romana Labounkova, ou encore la Suissesse Lucia Oetjen. Largement en tête du circuit 4X ProTour, l’Autrichienne Helene Valerie Fruhwirth peut également rêver d’arc-en-ciel.

Hommes : Derbier pour une première française ?

Médaillé de bronze en 2013, Quentin Derbier fait partie des figures de la scène four-cross. En tête du circuit 4X ProTour, il sera l’un des grands favoris de l’épreuve de Val di Sole. Mais avant de devenir peut-être le premier Français à enfiler le maillot arc-en-ciel en four-cross, Derbier devra contenir une pléiade de prétendants, à commencer par le Britannique Scott Beaumont, l’Autrichien Hannes Slavik ou encore le Suisse Simon Waldburger. A 37 ans, Joost Wichman pourrait quant à lui surprendre la jeune garde du four-cross planétaire. Le Néerlandais, sacré en 2013, pourrait bien faire parler sa science du pilotage sur la piste italienne et devenir le pilote le plus âgé à devenir Champion du Monde UCI du four-cross. Il ferait alors mieux que Brian Lopes, légende du mountain bike américain, sacré à Fort William en 2007 à l’âge de 36 ans.

Liste des inscrits, des partants et résultats