Championnats du Monde Mountain Bike Marathon UCI 2019 : opportunités à saisir en haute altitude

sept. 20, 2019, 14:43

Trois semaines après le sacre des Champions du Monde de cross-country olympique, l'attention se tourne vers le format longue distance du mountain bike. Tout le monde est prêt pour les Championnats du Monde Mountain Bike Marathon UCI 2019 qui se tiennent ce week-end à Grächen - St-Nicolas, en Suisse.

 

Avec un parcours exigeant dont le départ se situe à quelque 1'600 m au-dessus du niveau de la mer, la compétition s’annonce palpitante chez les femmes et les hommes qui s’affronteront le dimanche 22 septembre. En l’absence des Champions du Monde UCI de l’an dernier Henrique Avancini (BRA) et Annika Langvad (DEN), les maillot arc-en-ciel changeront à coup sûr de propriétaires. 2019 marque le premier retour en Suisse des Championnats du Monde Mountain Bike Marathon UCI depuis 2003, et beaucoup de choses se sont passées depuis !

 

Les parcours empruntent des sentiers, offrent des vues spectaculaires au fil des sections techniques en forêts et des ascensions éprouvantes avec de sérieux pourcentages et des descentes impressionnantes dans les Alpes suisses. Chez les femmes, le parcours mesure 69,06 km pour un dénivelé positif de 3'508 m, tandis que les hommes parcourront 93,65 km avec un dénivelé de 4'397 m.

 

Le profil de Grächen partage des similitudes avec celui des superbes Mondiaux disputés l'année dernière dans les Dolomites italiennes (à Auronzo) : dénivelés comparables (3’400 et 4’200m), même si ls courses étaient significativement plus longues en 2018 (89 km pour les femmes contre 69 cette année, 102 contre 93 pour les hommes). Sur un parcours où les montées s'enchaînent rapidement, les opportunités seront nombreuses pour les coureurs qui auront les jambes et le souffle – l’altitude jouera un rôle à cet égard – pour placer leurs attaques au bon moment.

 

182 coureurs représentant 34 nations des 5 continents figurent sur la liste des inscrits. L'Allemagne, la Suisse et la France sont les nations les plus représentées, mais le XCM est un sport de plus en plus international, comme l'a montré le titre d'Henrique Avancini, signant en 2018 la première victoire brésilienne dans la spécialité.

 

Femmes : doublé pour Ferrand-Prévot ?

 

Sans les trois meilleures de l’an dernier – la quadruple Championne du Monde UCI et tenante du titre (blessée), l’ancienne Championne du Monde UCI Maja Włoszczowska (POL) et la sextuple Championne du Monde UCI Gunn-Rita Dahle Flesjå (NOR) –, la course est très ouverte.

 

Il faudra surveiller la Française Pauline Ferrand-Prévot, qui a déjà fait la preuve de sa polyvalence et vise cette année le titre mondial UCI de XCM plutôt que sur la route : elle est en grande forme dans les épreuves de cross-country comme l’a montré sa victoire aux Championnats du Monde UCI le mois dernier au Canada. Sabine Spitz, Championne du Monde UCI 2009 de XCM dont a classe et l'expérience sont essentielles pour la solide équipe d'Allemagne pourrait elle aussi passer à l'attaque. « Même si le profil extrême ici dans le Valais ne me correspond pas vraiment, je suis plutôt optimiste pour ma 'dernière étape' dimanche », a affirmé Spitz sur les réseaux sociaux.

 

 

L'équipe suisse déborde de potentiel, avec notamment la résidente sud-africaine Ariane Lüthi (quintuple vainqueure de la Cape Epic) et la Championne du Monde UCI 2010 Esther Süss, parmi les plus expérimentés d'une équipe dont l'âge des coureurs va de 20 à 45 ans.

 

La Slovène Blaža Klemenčič, qui a fini deux fois sur le podium (bronze en 2004 et argent en 2005), reste une candidate sérieuse. Et Mara Fumagalli peut également viser les sommets avec des performances du niveau de celles qu'elle produisait l'an dernier. Grächen 2019 est aussi une opportunité pour de jeunes compétitrices de montrer leurs talents et initier un changement de génération.

 

Hommes : Geismayr, de l’argent à l’or ?

 

En l'absence du vainqueur sortant Avancini, le médaillé d'argent de 2018 Daniel Geismayr fait lui son retour à la tête d'une solide équipe autrichienne avec sept membres expérimentés, dont le triple Champion du Monde UCI Alban Lakata.

 

Sans surprise, l'équipe allemande est également très solide. Et on retrouve au sein de l'équipe suisse (la nation avec le plus grand nombre de vainqueurs dans l'histoire des Mondiaux UCI de XCM) les frères Lukas et Mathias Flückiger, qui avaient raté le podium de peu l'an dernier en Italie. Mathias se montre particulièrement motivé pour le dernier objectif de la saison, à domicile : « Je suis vraiment excité pour dimanche. Le parcours est formidable, surtout les descentes ! »


 

Parmi les autres coureurs à surveiller, on retrouve le Colombien Paez Leon, le Français en forme Jordan Sarrou, l'Italien Sam Porro et le Tchèque Ondrej Cink, qui sort d'une belle saison de XCO.

 

Pour les familles aussi

 

En marge des Championnats du Monde Mountain Bike Marathon UCI, le week-end de Grächen est un vrai mini-festival du cyclisme pour tous, avec des tours en E-mountain bike, des courses pour enfants et une piste pump track.

 

Les deux courses des Championnats du Monde débuteront dimanche 22 septembre dans la matinée : la course Femmes débutera à 9 h, et la course Hommes à 10 h.

 

Suivez les courses sur notre page Facebook dédiée.