La Coupe du Monde UCI débarque en Andorre

juil. 4, 2019, 15:55

Cross-country olympique (XCO) et descente (DHI) : les deux spécialités seront réunies du 5 au 7 juillet à Vallnord – Pal Arinsal, dans le cadre de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI Mercedes-Benz 2019 pour leur traditionnel rendez-vous andorran, qui s’annonce spectaculaire et déterminant.

 

XCO Hommes Elite

Après deux manches (Albstadt, en Allemagne, et Nové Mesto Na Morave, en République tchèque), la sensation néerlandaise Mathieu Van der Poel mène le classement des Hommes Elite avec 700 points (grâce à ses victoires dans les deux cross-country short track – XCC – et dans le XCO de Nové Mesto). Il est suivi par deux Suisses : Mathias Flueckiger (500 points) et Nino Schurter (485 points).

Ces trois coureurs semblent dominer la catégorie, mais le podium de Jordan Sarrou à Albstadt nous rappelle que d'autres talents peuvent émerger. Et le Français a de bons souvenirs à Vallnord : il y a remporté le deuxième de ses trois titres de Champion du Monde UCI du relais par équipes. Il faudra également surveiller le Brésilien Henrique Avancini, quatrième à Nové Mesto, la place qu'il occupait au classement général en 2018.

L'an dernier, Gerhard Kerschbaumer avait signé à Vallnord son unique victoire d’une saison qui l’avait vu terminer à la 5e place du classement général de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI. L'Italien avait mis fin à une série de trois victoires consécutives de Schurter, deuxième de cette manche et vainqueur final de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI avec 500 points d'avance sur Van der Poel, lui-même troisième à Vallnord. Il est difficile d'imaginer le jeune Néerlandais accuser pareil retard à l'issue de la saison 2019.

 

XCO Hommes Moins de 23 ans

Le Champion de France et d'Europe des Moins de 23 ans Joshua Dubau s'était imposé dans sa catégorie l'an dernier à Vallnord. Son compatriote Antoine Philipp avait pris la deuxième place, avant de retrouver le podium cette année à Albstadt. Troisième en Andorre, le Suisse Filippo Colombo est également monté sur le podium lors des courses déjà disputées en 2019, tout comme le Roumain Vlad Dascălu.

 

XCO Femmes Elite 

Avec les points distribués dans les courses de XCC, l'Américaine Kate Courtney mène le classement des Femmes Elite avec 700 points, forte de ses victoires dans les deux manches du début de saison. Jolanda Neff (deuxième à Albstadt) suit avec 490 points, et Chloe Woodruff est troisième avec 385 points. Mais d’autres compétitrices performantes se sont déjà fait une place sur les podiums de la Coupe du Monde en 2019 : l'Ukrainienne Yana Belomoyna (vainqueur à Vallnord en 2017), l'Australienne Rebecca McConnell et la Canadienne Haley Smith.

La Norvégienne Gunn-Rita Dahle Flesjå s'est imposée à Vallnord en 2018 (sa seule victoire de la saison, devant Neff et Emily Batty) et est montée sur le podium andorran en 2017 (avec Annika Langvad) et en 2016 (devancée par Neff). Sur sa forme du moment, ses récents podiums et son classement 2018, la Suissesse Jolanda Neff se dégage. Mais avec l'émergence de sa compatriote Sina Frei dans la classe Elite, tout est ouvert !

 

XCO Femmes Moins de 23 ans

L'Autrichienne Laura Stigger, double Championne du Monde Juniors UCI et seule coureuse à avoir remporté les Championnats du Monde UCI sur route et mountain bike Juniors la même année – c’était en 2018 –, est l'une des femmes en forme chez les Moins de 23 ans. Elle était accompagnée sur le podium d'Albstadt par l'Allemande Ronja Eibl et l'Américaine Haley Batten... Puis l'ordre s'est inversé à Nové Mesto, avec la victoire de Batten devant Eibl et Stigger.

En 2018, Vallnord a vu la victoire de Sina Frei chez les Femmes Moins de 23 ans (la Suissesse avait remporté le classement général et toutes les manches de la série à l'exception de la première, à Stellenbosch, en Afrique du Sud). La Britannique Evie Richards avait fini deuxième (il s’agissait de l’une de ses cinq places de dauphine en 2018). Richards entretient une relation particulière avec Vallnord, où elle avait conquis la médaille d'argent des Championnats du Monde UCI 2015 chez les Juniors.

 

Descente Hommes Elite

La DHI nous a déjà offert trois manches excitantes, à Maribor (Slovénie), Fort William (Grande- Bretagne) et Leogang (Autriche). Un Français s'est imposé à chaque fois : deux victoires pour Loïc Bruni (à 25 ans, il est triple Champion du Monde UCI, son premier maillot arc-en-ciel ayant été obtenu à Vallnord en 2015) et une pour Amaury Pierron, 23 ans, vainqueur du classement général de la Coupe du Monde UCI en 2018 (il avait notamment remporté trois courses en début de saison et pris la deuxième place à Vallnord).

C’est un autre jeune Français qui s'était imposé à Vallnord l'an dernier : Loris Vergier (22 ans), qui signait sa première victoire Elite en Coupe du Monde confirmant ainsi ses succès chez les Juniors (deux fois vainqueur de la Coupe du Monde UCI).

Troy Brosnan (4e au général en 2018) est en forme : il est le seul à être monté sur le podium des trois courses en 2019. Et il s'était imposé en Andorre en 2017, devançant Greg Minnaar, le coureur le plus souvent récompensé en Coupe du Monde UCI de DHI, deuxième à Leogang en juin et qu’il ne faut jamais négliger.

 

Descente Hommes Juniors

La France domine également cette catégorie avec les trois victoires de Thibaut Dapréla en autant de courses. Il avait déjà gagné à Vallnord l'an dernier, en route vers la victoire au classement général avec près de deux fois plus de points que son premier poursuivant. Cinquième de la Coupe du Monde UCI l'an dernier, l'Australien Kye A’Hern voudra certainement renverser le Français.

 

Descente Femmes Elite  

Les deux Britanniques Tahnée Seagrave (vainqueur à Vallnord en 2018) et Rachel Atherton ont pris place sur le podium de la course d'ouverture à Maribor avec l'Australienne Tracey Hannah. Elles occupaient déjà dans cet ordre les trois premières places du classement général final de la Coupe du Monde UCI en 2018 et comptent désormais une victoire chacune en 2019.

Avec la Française Myriam Nicole (vainqueur à Vallnord en 2017), qui se bat avec une blessure au pied, et l'immense talent de l'Allemande Nina Hoffman, les prochaines courses s'annoncent très ouvertes.

 

Descente Femmes Juniors

L'Autrichienne Valentina Höll, l'Américaine Anna Newkirk et la Norvégienne Mille Johnset ont pris les trois premières places des trois premières courses de la saison, comme elles l'avaient fait l'an dernier en Andorre (victoire de Höll). L'Autrichiennne avait alors remporté le classement général de la Coupe du Monde UCI avec 420 points, contre 115 pour Newkirk.

Après de magnifiques courses de cross-country et le descente, cette saison promet encore beaucoup. Rendez-vous à Vallnord pour de nouveaux exploits.