Tout est prêt pour les Championnats du Monde Mountain Bike Eliminator UCI 2019

août 13, 2019, 16:34

Fini les rouleaux, l'échauffement est terminé, et tout le monde est prêt à se lancer dans la première ligne droite des Championnats du Monde Mountain Bike Eliminator UCI 2019, ce jeudi 15 août, à Waregem, en Belgique.

 

Le mountain bike cross-country Eliminator (XCE) donne lieu à des courses courtes et rapides sur des terrains variés, avec un format de compétition à élimination directe qui ne permet qu’aux meilleurs d’accéder à l’étape suivante. Après des qualifications individuelles au temps, quatre coureurs sont opposés sur la piste lors des courses par élimination, à partir des huitièmes de finale les Hommes Elite et des quarts de finale pour les Femmes Elite. Les quatre derniers participants s'affrontent en finale, et le premier d'entre eux à franchir la ligne est déclaré vainqueur. Pour plus d’informations sur le XCE, cliquez ici.

 

De 2012 à 2015, les Championnats du Monde UCI de XCE ont été disputés dans le cadre des Championnats du Monde Mountain Bike UCI, aux côtés du cross-country olympique (XCO) et de la descente (DHI). Ils ont ensuite fait partie des Championnats du Monde Urban Cycling UCI, en 2017 et en 2018. Les Championnats du Monde Mountain Bike Eliminator UCI 2019 de Waregem sont organisés par Citymountainbike, qui s'occupe également de la Coupe du Monde XCE UCI.

 

Le parcours de Waregem est rapide, avec un mélange de surfaces naturelles et artificielles : asphalte, piste et divers obstacles. Il y a de nombreuses opportunités de dépasser, mais prendre un bon départ sera primordial.

 

Waregem est un site réputé qui a accueilli de 2012 à 2016 des événements XCE du Calendrier International Mountain Bike UCI de classe 3 avant de devenir une manche de la Coupe du Monde UCI en 2017 et d'accueillir le Festival City Mountain Bike en 2018. Waregem accueille aujourd’hui les Championnats du Monde UCI, entre les manches de Coupe du Monde de Volterra, en Italie (disputée à la mi-juin) et de Valkenswaard, aux Pays-Bas (disputée le 18 août). Deux autres manches se dérouleront ultérieurement en Allemagne et en Autriche.

 

Les cinq meilleurs des classements généraux de la Coupe du Monde donnent une bonne idée des rapports de force du moment.

 

Les hommes à suivre

 

A 23 ans, le Français Hugo Briatta, vainqueur à Villard-de-Lans (France) et à Volterra (Italie), est Champion d'Europe et leader de la Coupe du Monde UCI Hommes Elite avec 134 points. Il avait pris la deuxième place des Mondiaux UCI l'an dernier.

Le Néerlandais Jeroen van Eck (26 ans), qui a remporté la première manche à Barcelone (Espagne) et pris la deuxième place en Italie, est deuxième de la Coupe du Monde avec 100 points. Sacré à plusieurs reprises Champion des Pays-Bas, il a remporté la Coupe du Monde Mountain Bike Eliminator UCI powered by citymountain bike.com en 2018 et terminé quatrième des Mondiaux UCI l'an dernier.

Le Français Titouan Perrin-Ganier, double Champion du Monde UCI en titre et déterminé à conserver son maillot arc-en-ciel, occupe la troisième place du classement de la série. « Monsieur Régularité » a fini 4e, 3e et encore 3e des premières manches de la Coupe du Monde UCI 2019 et pris la 2e place aux Championnats d'Europe.

Quatrième, l'Allemand Felix Klausmann est déjà monté sur le podium de la Coupe du Monde UCI à deux reprises cette saison et s'était également fait une place en finale des Championnats d'Europe. Le Champion d’Espagne Alberto Mingorance, qui avait débuté la saison avec une 2e place à Barcelone, est cinquième.

Attention également aux Français Maxime Gagnaire et Lorenzo Serres (3e des Championnats d'Europe cette année après avoir pris la 3e place des Mondiaux UCI en 2017 et 2018) et au Champion d’Italie Mirko Tabacchi.

 

 

Les femmes à suivre

 

A seulement 17 ans, l'Italienne Gaia Tormena éclabousse la Coupe du Monde UCI de son talent et mène la danse avec 120 points après deux victoires consécutives, en France et en Italie. De quoi la mettre en très grande confiance avant ses premiers Mondiaux UCI.

L'Ukrainienne Iryna Popova la suit avec 77 points. Agée de 26 ans, elle a pris la deuxième place aux Championnats du Monde UCI en Chine l'an dernier et était Championne d'Europe en 2016.

En troisième place, l'Allemande Marion Fromberger a remporté à 18 ans la manche d'ouverture de la Coupe du Monde UCI à Barcelone. Elle était troisième des Mondiaux UCI en 2018.

L'Espagnole Magdalena Duran et la Française Margaux Borrelly suivent aux quatrième et cinquième rangs. Et attention à la Championne du Monde UCI en titre Coline Clauzure et à ses compatriotes françaises Laurie Vezie et Manon Wimmer, sans oublier les Norvégiennes Ingrid Sophie Boe Jacobsen et Anna Stray Rongve, qui avaient toutes les deux pris place sur le podium en Chine en 2018.