Coupe du Monde E-Mountain Bike Cross-country UCI : le futur est arrivé

févr. 27, 2020, 13:09

Une série consacrée à un prometteur nouveau format de compétition de cross-country est sur le point de démarrer avec la toute première édition de la Coupe du Monde E-Mountain Bike Cross-country UCI. Celle-ci se composera de cinq manches en 2020 et débutera les 6 et 7 mars à Monaco.

 

Des coureurs de haut niveau feront valoir leur expérience et leurs talents face à de jeunes étoiles montantes dans des affrontements à multiples facettes qui se dérouleront sur une période de sept mois pour se conclure à Barcelone, en Espagne, les 2 et 3 octobre.

 

Le concept de vélo à assistance électrique n'est pas vraiment neuf, et le format de nature à offrir le meilleur spectacle sportif a germé ces dernières saisons. Résultat, une épreuve de cross-country (XC) qui combinera de manière optimale deux sources d'énergie : la force des jambes et un moteur électrique qui apporte une assistance lorsque le coureur fait tourner les pédales. Le mélange de talent, de force et de stratégie requis pour briller promet des rendez-vous intenses.

 

Les épreuves

La Coupe du Monde E-Mountain Bike Cross-country UCI est le résultat d’un partenariat entre l'UCI et World E-Bike Series Management (WES), organisateur des World E-bike Series. En 2019, cette série de quatre épreuves sanctionnées par l’UCI regroupait deux formats de course : le cross-country et l’Enduro. La Coupe du Monde lancée cette année reprend le format cross-country.

 

Quatre des cinq sites qui accueilleront des courses en 2020 ont été confirmés. Les coureurs évolueront en Europe, dans quelques-uns des hauts lieux du cross-country olympique (XCO) et là où le mountain bike avec assistance électrique s'est le mieux développé.

 

Chaque course est longue de 15 à 30 km, avec plusieurs tours d'un circuit de 2 à 4 km et un dénivelé total (montées et descentes) compris entre 1’000 et 1’400 m. Tous les coureurs s'élancent en même temps, avec un maximum de 50 participants sur la grille, où ils prennent place du plus rapide au moins rapide en fonction des temps établis en contre-la-montre sur un tour lors des qualifications. Le vainqueur de chaque manche s'offre 90 points, et le 25e a droit à 1 point.

 

Les vélos

Les vélos sont du même type que ceux utilisés lors des Championnats du Monde E-Mountain Bike UCI disputés à Saint-Anne, au Canada, en 2019, et tout au long des WES. On peut retrouver ici les équipes qui ont participé aux épreuves de XC et d’Enduro de la première saison WES : https://www.worldebikeseries.com/teams/.

 

Ces affrontements mettent aux prises plusieurs marques de cycles, de moteurs, de transmissions et de systèmes de régulation. Les défis relevés sur la scène de la Coupe du Monde en matière de performance, d'efficacité et de fiabilité permettront de prolonger le développement des E-bikes utilisés pour les loisirs et comme moyens de transport, au-delà du sport lui-même.

 

Des éléments comme le dessin du cadre et la taille des roues sont à la discrétion des coureurs et de leur équipe, tout comme la suspension. Il s'agit d'adapter sa monture aux exigences de chaque circuit. Pour assurer une compétition équitable, tous doivent suivre une réglementation stricte et claire. La puissance maximale continue du moteur doit être de 250 watts, et l'assistance est limitée à 25 km/h et n’intervient que lorsque le coureur pédale. Une seule batterie est autorisée par course, il faut donc bien mesurer son recours à l'assistance électrique. Des arrêts aux stands sont autorisés pour régler les problèmes mécaniques classiques.

 

Les coureurs

On retrouve des coureurs de grand talent et à la réputation internationale au sein du peloton qui se prépare pour la Coupe du Monde E-Mountain Bike Cross-country UCI, comme des prétendants plus jeunes. L'opposition entre fougue et expérience animera toute la saison.

 

Parmi les plus connus, on mentionnera le vainqueur des WES XC 2019, Marco Aurelio Fontana. A 35 ans, le charismatique Italien est un leader de la transition vers l'E-MTB après une grande carrière en cross-country olympique qui l’a vu remporter plusieurs titres de Champion National, une médaille de bronze aux Championnats du Monde UCI (en Norvège, en 2014) et une médaille olympique (Londres 2012).

 

Marco partage son excitation à l'approche du début de saison dans son Vlog "Posh Privateer".

 

Dans la compétition féminine, la Championne du Monde E-MTB UCI Nathalie Schneitter a traduit sur les réseaux sociaux toute l'excitation qui monte, à grand renfort de majuscules : "ÇA VA ÊTRE VRAIMENT GRANDIOSE !!"

 

A 33 ans, l'ancienne Championne de Suisse et Championne d'Europe des Moins de 23 ans de XCO portera le maillot arc-en-ciel sur la Coupe du Monde E-Mountain Bike Cross-country UCI 2020. Elle sera incroyablement motivée pour devenir la première vainqueure de la Coupe du Monde UCI, après avoir remporté le premier titre mondial.

 

Les supporters

La Coupe du Monde E-Mountain Bike Cross-country UCI offre également aux spectateurs la possibilité de rouler et de courir, les épreuves de E-mountain bike étant organisées sur le même parcours que celui des coureurs Elite et le même week-end. Il est même possible d'essayer les vélos à assistance électrique d'un certain nombre de fabricants dans une atmosphère conviviale.

 

Nous vous en dirons plus au moment de présenter la manche d'ouverture de Monaco la semaine prochaine.