Centre Mondial du Cyclisme UCI : la WCC Team est prête à courir

avr. 5, 2019, 15:04

Cette année, les couleurs d’une nouvelle équipe vont venir embellir le cyclisme sur route féminin avec l’arrivée de la WCC Team sur le circuit.

Le Centre Mondial du Cyclisme UCI – un centre d’entraînement et d’éducation situé à Aigle (Suisse) et reconnu par le Comité International Olympique – accueille quelque 100 athlètes par an qui s’entraînent dans les différentes disciplines cyclistes olympiques.

En 2019, un groupe de stagiaires femmes du Centre forment la nouvelle WCC Team. Six des membres de l’équipe – originaires du Paraguay, d’Érythrée, d’Argentine, de Biélorussie, d’Éthiopie et de Trinité-et-Tobago – étaient déjà stagiaires l’année dernière, alors que deux autres femmes – originaires de Suisse et d’Irlande – ont été choisies pour soutenir les jeunes coureuses du CMC UCI.

Après un camp d’entraînement de deux semaines à Calp (Espagne) en février, le groupe a fait ses débuts en compétition le 2 mars lors de la première Classique flandrienne de la saison : l’Omloop Het Nieuwsblad – vrouwen elite. Lors de la seconde course en Belgique, la Danilith Nokere Koerse voor Dames le 20 mars, la Trinidadienne Teniel Campbell a terminé cinquième dans le sprint de masse, gagnant 50 points et 72 places au Classement Mondial UCI.

Pour Belinda Tarling, Cheffe de la Performance et de l’Éducation du CMC UCI, former l’équipe est une étape logique dans le développement des jeunes athlètes : « Elles peuvent désormais participer à des courses d’un niveau plus élevé où elles se mesurent aux meilleures du monde. Découvrir ce niveau de course est essentiel si elles envisagent une carrière professionnelle. »

Adam Szabó, directeur sportif de la WCC Team, appuie les propos de Belinda Tarling : « Teniel aurait pu gagner le sprint en Belgique si elle avait fait plus de courses similaires, a-t-il fait remarquer. L’équipe acquerra cette expérience pendant l’année. »

« Elles ont largement les capacités physiques pour des courses du Women’s WorldTour, mais elles n’ont pas encore les connaissances, les tactiques, ni la lecture de course. Elles ont du mal à trouver leur place dans le peloton international. Courir pour la WCC Team les fera progresser, leur donnera une chance de montrer leur potentiel et les préparera à devenir des professionnelles. »

Adam Szabó, titulaire d’un master d’entraîneur cycliste de la faculté d’éducation physique et sportive de l’université Commenius, à Bratislava, a continué son éducation au Centre Mondial du Cyclisme UCI, obtenant son diplôme d’entraîneur UCI en 2013 et le certificat de directeur sportif en 2014. Depuis cette année-là, il a travaillé avec la Fédération slovaque de cyclisme et plusieurs Equipes Continentales UCI en tant qu’entraîneur et directeur sportif.

« C’est la première fois que je travaille avec une équipe féminine et c’est une énorme motivation pour moi, a-t-il confié. Le cyclisme féminin se développe à grands pas et c’est incroyable d’être au cœur de ce changement. »

La semaine prochaine, la WCC Team tentera de réitérer sa réussite de l’année dernière sur le Princess Maha Chackri Sirindhorn's Cup « Women's Tour of Thailand » : troisième du classement par équipes et une victoire d’étape par l’intermédiaire de la Vietnamienne Nguyen Thi Thât, qui court cette année pour Lotto-Soudal Ladies.

La WCC Team retournera ensuite en Europe, où les prochains objectifs principaux seront les deux courses à étapes en mai : le Festival Elsy Jacobs 2.1 au Luxembourg et la Vuelta a Burgos Feminas en Espagne. L’Ovo Energy Women’s Tour (GBR) – épreuve UCI Women’s WorldTour – en juin sera l’un des moments importants de la saison, au même titre que le Grand Prix de Plumelec-Morbihan Dames (France) et la première édition du Women’s Tour of Scotland.

Adam Szabó a hâte d’aider l’équipe à évoluer tout au long de la saison : « Nous avons des sprinteuses, des grimpeuses pures et des cyclistes polyvalentes. Avant chaque course, nous établissons une tactique en essayant de donner à chaque coureuse un travail ou un objectif précis. C’est un plaisir de travailler avec elles… c’est un groupe fantastique de femmes positives et heureuses. Leur bonheur est l’une de leurs forces. »

Les sessions d’entraînement de l’équipe se déroulent à Aigle (Suisse), où tous les stagiaires du CMC UCI dans les disciplines cyclistes olympiques bénéficient d’une pension complète, d’un entraînement professionnel, des kinésithérapeutes et du suivi scientifique continu grâce au laboratoire de test du CMC UCI.

 

WCC Team

Agua Marina Espinola Salinas (PAR)

Desiet Kidane Tekeste (ERI)

Fernanda Yapura Plaza (ARG)

Anastasiya Kolesava (BLR)

Eyeru Tesfoam Gebru (ETH)

Teniel Victoria Campbell (TTO)

Marlen Reusser (SUI)

Alice Louise Sharpe (IRL)