Le Centre Mondial du Cyclisme UCI se dote d’un outil de pointe pour développer le BMX Freestyle Park au niveau international

oct. 29, 2019, 09:00

Depuis que le BMX Freestyle Park a été ajouté au programme olympique, le nombre de terrains permettant de pratiquer cette discipline spectaculaire a pris l’ascenseur. Or, l'accès à des infrastructures comparables à celle utilisées sur de la Coupe du Monde UCI de la spécialité est essentiel pour les athlètes. On observe donc logiquement que le niveau des compétiteurs, hommes et femmes, vivant près d'installations de qualité connaît une progression exponentielle, ceux-ci bénéficiant ainsi de conditions propices à l’apprentissage, et au développement de nouvelles figures.

 

L’un des parcs les plus récemment construit se trouve au Centre Mondial du Cyclisme UCI, à côté des bureaux de l'UCI, à Aigle, en Suisse. Le cadre naturel est spectaculaire, mais les adeptes du BMX Freestyle n'ont d'yeux que pour le parc lui-même. Ce dernier, construit par la société française Hurricane, partenaire de l’UCI, présente une belle variété d'obstacles parmi les plus populaires : des jump boxes, spines et quarter-pipes, auxquels s'ajoutent deux rampes en rési pour tenter de nouvelles figures dans des conditions de sécurité optimales. Les tapis, similaires à ceux qu'on trouve dans une salle de gymnastique, amortissent en effet les chutes en cas d’exécution approximative.

 

Bart De Jong, Consultant BMX Freestyle UCI s'enthousiasme pour ce nouvel ajout à des installations qui comprennent également une piste de BMX Supercross, un pump track, un vélodrome et un circuit de cyclo-cross. Nous l'avons interrogé sur l'apport du nouveau parc.

 

Quelle était l'idée à la base du développement d’un parc de BMX Freestyle au CMC UCI ?

Bart De Jong (BDJ) : L'idée est de stimuler le développement de cette discipline olympique en mettant à la disposition de nos Fédérations Nationales une installation de classe mondiale, comme nous le faisons pour les autres disciplines olympiques au CMC UCI. L’infrastructure sera également ouverte au tissu sportif régional.  

 

Quel est plus concrètement le plan avec ce parc ?

BDJ : Le plan est d'organiser des camps d'entraînement pour des athlètes en provenance de Fédérations Nationales, afin de leur offrir l'opportunité d'utiliser le parc et le reste de nos infrastructures : logement, restaurant, salle de sport, Wattbikes, etc. On veut aussi donner aux gens de la région l'occasion de découvrir cette discipline en organisant des initiations et des démonstrations. On pourrait aussi organiser une compétition internationale à l'avenir.

 

Où est-ce que les gens peuvent obtenir plus d'informations sur l'utilisation de ce parc ?

BDJ : Les Fédérations Nationaleset le public local peuvent nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

 

On notera que le parc du CMC UCI est le deuxième du genre en Suisse après l’ouverture de celui de Cadenazzo, où les Championnats d'Europe UEC de la spécialité ont récemment été organisés.

 

Les spécialistes du BMX Freestyle Park enchaînent les figures dans le cadre d'un « run », avec des sauts et des transferts entre les différents obstacles. Ils se distinguent notamment par leur créativité et par la variété et la difficulté de leurs figures. Le design de chaque parc de BMX Freestyle joue un rôle essentiel pour la prestation des athlètes. Une compétition de BMX Freestyle Park peut même être organisée sur une installation plutôt dédiée au skateboard ou dans les parcs de béton qu'on retrouve dans le monde entier. Mais ces infrastructures n'offriront pas les mêmes possibilités aux experts du BMX, capables de s'adapter à toutes les situations, mais pour qui la taille et l'agencement des obstacles sont essentiels à la performance.

 

La nouvelle installation du CMC UCI permet à tout le monde d'y trouver son compte. On peut y apprendre de nouvelles figures grâce à ses zones de réceptions en rési et développer ses talents sur les quarter pipes. Il s'agit d'affronter les difficultés étape par étape. Avec des infrastructures de ce genre et une bonne dose de détermination, un coureur ne peut que s'améliorer au fil du temps et de ses efforts.

 

Des sportifs de tous niveaux sont impatients de découvrir les rampes d'Aigle. Le parc de BMX Freestyle du CMC UCI sera inauguré le 27 novembre prochain, avec la participation exceptionnelle des vainqueurs des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018. Un rendez-vous à ne pas manquer, dans un cadre appelé à jouer un rôle majeur dans le développement de la discipline au niveau mondial !