Deignan remporte le duel des "Lizzies" pour s'offrir un 3e Grand-Prix de Plouay

août 25, 2020, 15:20

La Britannique Elizabeth Deignan (Trek-Segafredo), Championne du Monde Route UCI en 2015, a remporté mardi le Grand-Prix de Plouay - Lorient-Agglomération - Trophée Ceratizit sous la pluie. Elle s'est imposée devant sa compatriote Elizabeth Banks (Équipe Paule Ka), avec qui elle partage le surnom "Lizzie". L'Italienne Chiara Consonni (Valcar - Travel & Service) a dominé le sprint du peloton pour prendre la 3e place, à 1'13''. C'est la troisième victoire à Plouay pour Deignan, qui s'était déjà imposée en 2015 et 2017.

 

La ville bretonne accueille un programme de courses extraordinaire cette semaine : Plouay, théâtre des Championnats du Monde Route UCI en 2000, vit au rythme de dix-sept courses en six jours, avec les trois déclinaisons du Grand-Prix de Plouay (Femmes Élites, Hommes Juniors et Hommes Amateurs), la Bretagne Classic et les Championnats d'Europe Route, en collaboration avec l'Union Européenne de Cyclisme et avec le soutien du Comité des Fêtes de Plouay et de Plouay Cyclisme Organisation.

 

La Bretagne, terre d'arc-en-ciel

Les porteuses du maillot arc-en-ciel ont l'habitude de briller sur le Grand-Prix de Plouay - Lorient-Agglomération - Trophée Ceratizit. Sur les quatorze dernières Championnes du Monde, onze sont montées au moins une fois sur le podium de l'épreuve bretonne. La dernière est la Néerlandaise Anna Van der Breggen, qui s'est imposée en 2019. Cinq coureuses l'ont emporté à deux reprises : l'Australienne Anna Millward (1999 et 2001), l'Italienne Noemi Cantele (2005 et 2007), les Britanniques Emma Pooley (2009 et 2010) et Elizabeth Deignan (2015 et 2017) et la Néerlandaise Marianne Vos (2012 et 2013). Présente au calendrier UCI Women's World Tour depuis 2002, l'épreuve attire les meilleures coureuses en Bretagne pour affronter un parcours favorable aux offensives.

 

 

Les coureuses s'engagent sur une première boucle de 42,7km avant quatre tours (au lieu des six initialement prévus) sur un circuit musclé de 13,6km, soit un total de 101,1km, un peu moins que l'année dernière (128km). On compte 10 ascensions répertoriées au fil du parcours, en commençant par la Côte du Lézot (1km à  4,7% en moyenne, avec des passages très pentus à 19%), avant une courte descente et une section plate en direction de la montée de Lann Payot (1,3km à 2,6%), suivie de la côte du Pont-Neuf (1,5km à 4,2%) dont le sommet est à 2km de la ligne.

 

L'échappée des "Lizzies"

Le peloton accueillait plusieurs coureuses fraîchement sacrées Championnes nationales, à l'image de la Néerlandaise Anna van der Breggen, qui a également remporté le contre-la-montre des Championnats d'Europe UEC. Elle était accompagnée par la Polonaise Marta Lach, l'Espagnole Mavi Garcia, l'Américaine Ruth Winder ou encore Elisa Longo Borghini, qui s'est imposée sur le contre-la-montre des Championnats d'Italie. Annemiek van Vleuten était prête à faire briller l'arc-en-ciel sous la pluie. On retrouvait également au départ sa compatriote néerlandaise Chantal van den Broek-Blaak et la Danoise Amilie Dideriksen, anciennes Championnes du Monde, ainsi que l'Allemande Liane Lippert, en tête de l'UCI Women's WorldTour après avoir remporté la Cadel Evans Great Ocean Road Race en février. Elle a également fini 16e des Strade Bianche, remportées par Van Vleuten.

 

La première grande offensive s'est formée avant le troisième passage sur la ligne d'arrivée, avec l'échappée de deux "Lizzies" : Deignan et Banks ont rapidement compté une minute d'avance sur le peloton. La Championne du Monde UCI Annemiek Van Vleuten (Mitchelton-Scott) était dans un petit groupe de contre à 25km de l'arrivée, en compagnie de Liane Lippert (Team Sunweb). Un trio composé de Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope), Grace Brown (Mitchelton-Scott) et Mavi Garcia (Alé BTC Ljubljana) a également tenté de faire la jonction avec la tête de la course mais elles ont été reprises après quelques kilomètres par un petit peloton. Au moment d'attaquer le dernier tour, les deux Britanniques avaient toujours une avance de 45 secondes sur un groupe de dix poursuivantes emmenées par Van Vleuten.

 

L'écart atteignait une minute et demie dans la dernière ascension du jour et les deux "Lizzies" étaient assurées de se disputer la victoire au moment de plonger dans les 2 derniers kilomètres vers l'arrivée grâce notamment à l'excellent travail d'Elisa Longo Broghini (Trek-Segafredo) pour freiner les velléités de contre-attaque. Les poursuivantes ont finalement été reprises par le peloton. Mais pas les deux échappées. Et Deignan a tiré le meilleur parti de ses qualités de sprinteuse pour devenir la première coureuse à remporter trois fois le Grand-Prix de Plouay - Lorient-Agglomération - Trophée Ceratizit.