Dernières compétitions paracyclistes à Rio : Sarah Storey triomphe à nouveau lors d’une triste journée

mars 7, 2018, 05:50

La dernière journée des épreuves paracyclistes a été marquée par la troisième victoire de Sarah Storey aux Jeux de Rio. Après ses triomphes dans la poursuite individuelle sur piste et dans le contre-la-montre sur route en C4-5, la Britannique a frappé de nouveau en remportant la course en ligne.

Plus tôt durant cette dernière journée des compétitions cyclistes de Rio, l’Iranien Bahman Golbarnezhad (C4) a chuté dans la première partie de la boucle de Grumari, une section montagneuse du parcours. Après avoir reçu des soins sur place, il a été victime d’un arrêt cardiaque au moment où il allait être transporté à l’hôpital des athlètes. L’ambulance s’est alors dirigée vers l’hôpital plus proche d’Unimed, à Barra, où il est décédé peu après son arrivée.

« Je suis extrêmement triste d’apprendre le décès du coureur iranien Bahman Golbarnezhad. Nos pensées vont à sa famille, ses amis et au Comité Paralympique iranien à qui nous offrons nos plus sincères condoléances », a déclaré le président de l’UCI Brian Cookson à la suite de cette triste nouvelle.

Sarah Storey s’est échappée dans la dernière boucle du parcours de 72 kilomètres pour finalement s’imposer en 2 h 15 min 42 s. L’athlète de 38 ans a conclu avec une avance de 3 min 29 s sur sa plus proche rivale, Anna Harkowska.

La Polonaise empoche donc sa seconde médaille d’argent des Jeux après celle obtenue mercredi dans le contre-la-montre. À Londres, en 2012, elle avait également terminé deuxième des deux épreuves sur route, qui avaient aussi été remportées par Storey.

La Britannique Crystal Lane (+ 6 min 16 s) a complété le podium. Il s’agit d’une deuxième médaille à Rio pour Lane, qui avait décroché l’argent dans la poursuite individuelle sur piste.

« Les cinq premiers kilomètres ont été un peu ennuyeux et je me sentais frustrée. Je me suis juste concentrée pour mettre un peu plus de puissance que le peloton », a déclaré Storey, qui possède maintenant 14 titres paralympiques.

« Bravo à tous les membres de l’équipe qui ont joué un rôle ici. Je suis vraiment contente de la façon dont les choses ont tourné pour moi », a-t-elle ajouté.

« Elle est incroyable et tellement forte, a admis Harkowska au sujet de Storey. Peu importe ce que je tente de faire pour la battre… Mais la médaille d’argent, c’est bien. Je vais essayer de faire mieux à Tokyo. »

Un incident qui profite à Abraham Gebru

Du côté masculin, la course en ligne de 84 kilomètres en C4-5 a pris une tournure pour le moins inattendue.

Champion Paralympique de l’épreuve, Yehor Dementyev était en bonne position pour obtenir son troisième titre à Rio. Engagés dans un sprint pour la victoire, l’Ukrainien et son rival australien Alistair Donohoe ont chuté après être entrés en collision à 100 mètres de l’arrivée. Donohoe est remonté sur son vélo pour terminer la course au cinquième rang. De son côté, Dementyev a été disqualifié.

Le Néerlandais Daniel Abraham Gebru a profité de l’incident pour se faufiler en tête et remporter l’épreuve en 2 h 13 min 08 s.

Il s’agit d’une première victoire d’envergure pour l’athlète de 31 ans qui en est à sa première expérience paralympique. Jusqu’à présent, le meilleur résultat qu’il avait obtenu sur la scène internationale était une troisième place au contre-la-montre des Mondiaux UCI sur route de 2014. Il avait terminé quatrième dans cette épreuve plus tôt en semaine, à Rio.

« Je visais le bronze. Je savais que les autres coureurs étaient forts, mais je ne voulais pas finir quatrième. Je suis tellement content. J’ai travaillé très fort », a commenté le Néerlandais.

Au grand plaisir de ses partisans, le Brésilien Lauro Cesar Chaman a également tiré profit de la situation. Après avoir offert au Brésil la première médaille paralympique de son histoire en paracyclisme, mercredi, dans le contre-la-montre, le favori local a une fois de plus accédé au podium.

Dans la lutte pour la deuxième place, Chaman a pris le meilleur sur l’Italien Andrea Tarlao. Ils ont tous deux fini à 38 secondes du vainqueur.

Également parmi les favoris de l’épreuve, le Chinois Liu Xinyang et le Slovaque Jozef Metelka n’ont pu terminer la course.

Une première victoire pour Ter Shure

Déjà doubles médaillés d’argent à Rio, le Néerlandais Vincent Ter Shure et son pilote Timo Fransen ont signé leur première victoire des Jeux en remportant la course sur route en tandem. Ils ont bouclé le parcours de 114 kilomètres en 2 h 26 min 33 s.

Lors du sprint final, les Néerlandais ont vaincu les Espagnols Ignacio Avila Rodriguez et Joan Font Bertoli, Champions du Monde UCI de l’épreuve.

Les Britanniques Steve Bate et Adam Duggleby (+ 30 secondes), qui s’étaient imposés lors du contre-la-montre sur route et dans la poursuite sur piste, ont cette fois dû se contenter de la médaille de bronze.

En tandem féminin, la Polonaise Iwona Podkoscielna et sa pilote Aleksandra Teclaw ont fait honneur à leur titre de Championnes du Monde UCI de la course en ligne en remportant l’épreuve de 84 kilomètres avec un chrono de 1 h 58 min 02 s.

Les Irlandaises Katie George Dunlevy et Evelyn McCrystal, nouvelles Championnes Paralympiques du contre-la-montre sur route, ont terminé deuxièmes, à 59 secondes des Polonaises.

Les Néo-Zélandaises Emma Foy et Laura Thompson (+ 1 min 31 s), déjà médaillées d’argent de la poursuite sur piste, ont remporté le bronze.

La délégation allemande a conclu les épreuves sur route en tête du classement avec une récolte de 14 médailles, dont huit d’or.

Classes sportives du paracyclisme :
H – Vélo à mains
T – Tricycle
C – Vélo conventionnel adapté
B – Tandem (aveugle ou malvoyant)

Tous les résultats