Jeux Paralympiques de Rio : Cooke et Durst confirment leur suprématie en T1-2

mars 7, 2018, 05:50

L’Australienne Carol Cooke et l’Allemand Hans-Peter Durst ont profité de la troisième journée de compétition à Pontal pour rafler leur deuxième titre des Jeux Paralympiques de Rio. Après leur victoire dans le contre-la-montre en T1-2, les deux paracyclistes se sont à nouveau démarqués vendredi en s’imposant dans la course en ligne.

Du côté masculin, Hans-Peter Durst a été le plus rapide sur le parcours de 30 kilomètres qu’il a bouclé en 50 min 57 s. Le Britannique David Stone et le Colombien Nestor Ayala Ayala ont terminé à trois secondes de l’Allemand. Stone a remporté la médaille d’argent et Ayala Ayala, celle de bronze.

« Dans cette course, les 800 derniers mètres avant la ligne d’arrivée étaient très importants. Je savais que si j’y arrivais en premier, je gagnerais, et c’est ce qui s’est produit. C’est formidable de gagner l’or », a commenté Durst.

Double Champion du Monde UCI en titre de l’épreuve, l’athlète de 58 ans n’avait pu faire aussi bien dans la course en ligne des Jeux de Londres. C’était David Stone qui s’était imposé. Bien qu’il ait dû céder son titre à Durst, Stone a néanmoins obtenu sa deuxième médaille à Rio après avoir empoché le bronze dans le contre-la-montre.

Chez les femmes, Carol Cooke a elle aussi signé sa deuxième victoire des Jeux en T1-2. L’Australienne de 55 ans a dominé ses adversaires lors de la course en ligne de 30 kilomètres qu’elle a remportée en 1 h 07 min 51 s. Il s’agit du troisième titre paralympique de la carrière de Cooke, quasi imbattable ces trois dernières années dans les épreuves en ligne de sa catégorie.

« C’est un soulagement, a lancé Cooke après sa victoire. En tant qu’athlète, on se met tellement de pression avec notre rang et ce qu’on a accompli auparavant. Aux Paralympiques, tout peut se produire. À 5,5 kilomètres de la fin, juste avant de m’échapper, je me disais que n’importe qui pouvait gagner cette course. 

« Après le contre-la-montre, j’étais vraiment émotive et je ne pouvais pas m’arrêter de pleurer. Aujourd’hui, je suis juste très heureuse d’avoir réussi », a ajouté l’Australienne.

L’Américaine Jill Walsh a franchi l’arrivée 17 secondes après Cooke, obtenant ainsi la médaille d’argent. L’Allemande Jana Majunke, qui a terminé à 28 secondes de la gagnante, a complété le podium.

Première victoire paralympique pour Warias et Whitmore

En C1-2-3, de nouveaux Champions Paralympiques ont été couronnés tant chez les hommes que chez les femmes dans les courses en ligne.

Steffen Warias (C3) a remporté l’épreuve masculine de 71,1 kilomètres en 1 h 49 min 11 s. Dans le sprint final, l’Allemand de 31 ans a pris le meilleur sur le Belge Kris Bosmans (C3) et l’Italien Fabio Anobile (C3), qui ont fini respectivement deuxième et troisième.

Cinquième du contre-la-montre mercredi, Warias avait terminé deuxième de la course en ligne des Jeux de Londres et des Mondiaux UCI de Nottwill en 2015. Quant à Bosmans et Anobile, il s’agit du premier podium paralympique de leur carrière.

« C’est un sentiment extraordinaire, a déclaré Warias. J’ai été déjà deux fois Champion du Monde, j’ai gagné l’argent à Londres et maintenant, c’est l’or paralympique. Cette médaille n’ira pas dans le tiroir à chaussettes comme les autres. Elle aura droit à une place spéciale. »

Pour ses premiers Jeux Paralympiques, Jamie Whitmore s’est imposée au sprint au terme des 47,4 kilomètres de la course en ligne féminine en C1-2-3. Elle a bouclé le parcours en 1 h 30 min 14 s.

La Chinoise Zeng Sini (C2) et l’Allemande Denise Schindler (C3), qui avaient remporté les médailles d’or et d’argent de l’épreuve aux Jeux de 2012, ont terminé tout juste derrière Whitmore. Zeng a obtenu l’argent et Schindler, le bronze. Les deux athlètes étaient également montées sur le podium du contre-la-montre mercredi.

Pour Whitmore, qui domine les épreuves sur route depuis trois ans en C3, il s’agit d’une deuxième médaille à Rio après avoir remporté l’argent sur la piste dans la poursuite individuelle. Elle avait terminé septième du contre-la-montre sur route.

« Je me sens tellement heureuse maintenant que j’ai gagné cette médaille d’or. C’était le rêve de ma vie. À six ans déjà je voulais devenir une Olympienne. J’ai eu une belle carrière professionnelle en triathlon et en mountain bike. Ensuite, j’ai cru que mon grand rêve ne pourrait jamais se réaliser, mais grâce aux Paralympiques, j’ai eu une deuxième chance », a raconté l’Américaine de 40 ans.

Une nouvelle médaille d’or italienne

La journée s’est conclue avec la victoire des Italiens Vittorio Podesta, Luca Mazzone et Alessandro Zanardi dans le relais mixte H2-5. Ils ont parcouru les 22,5 kilomètres de l’épreuve en 32 min 34 s.

Terminant 47 secondes derrière, les Américains William Lachenauer, William Groulx et Oscar Sanchez ont mis la main sur la médaille d’argent. Les Suisses Lukas Weber, Tobias Fankhauser et Heinz Frei, qui ont conclu à 1 min 28 s des vainqueurs, ont gagné le bronze.

Aux Jeux de Londres, les Américains avaient remporté l’épreuve devant les Italiens. Les Suisses avaient également terminé troisièmes.

Classes sportives du paracyclisme :
H – Vélo à mains
T – Tricycle
C – Vélo conventionnel adapté
B – Tandem (aveugle ou malvoyant)

Tous les résultats