Jeux Paralympiques de Rio : L’Allemagne au sommet du tableau des médailles

mars 7, 2018, 05:50

C’est l’Allemagne qui a obtenu le plus grand nombre de médailles d’or dans les épreuves cyclistes en ligne des Jeux paralympiques de Rio, avec un total de huit. L’équipe allemande a su se démarquer, tant dans les épreuves de vélo à mains, qu’en tricycle et dans les classes C dans les rues de Pontal, à l’ouest de Rio.

Hans-Peter Durst a mené la charge en s’imposant à la fois dans le contre-la-montre et la course en ligne des T1-T2. Le sextuple Champion du Monde UCI améliore sa performance des Jeux de Londres, où il avait été décoré d’argent dans le contre-la-montre.

Deux autres Allemands quitteront le Brésil avec deux médailles dans les épreuves en ligne. Andrea Eskau (H5) a obtenu l’or dans la course en ligne et l’argent dans le contre-la-montre. Notons qu’il s’agit d’une quatrième médaille d’or pour Eskau depuis les Jeux de Pékin en 2008.

Vico Merklein (H4) n’a peut-être toujours pas mis la main sur un maillot arc-en-ciel de Champion du Monde UCI, mais il est désormais Champion Paralympique de la course en ligne en plus d’avoir décroché une médaille de bronze dans le contre-la-montre.

Steffen Warias (C1-C2-C3) et Christiane Reppe (H1-H2-H3) ont aussi remporté l’or dans la course en ligne. Michael Teuber (C1) et Dorothee Vieth (H4-H5) en ont fait de même dans le contre-la-montre.

L’Italie, dominatrice du vélo à mains

Autant l’Allemagne était présente sur le podium dans presque toutes les catégories, autant l’Italie a démontré toute sa puissance dans une seule et même spécialité : le vélo à mains, où elle a remporté cinq médailles d’or.

Forts de leurs titres paralympiques individuels du contre-la-montre, Luca Mazzone (H2), Vittorio Podesta (H3) et Alessandro Zanardi (H5) n’ont pas failli à la tâche dans le relais H2-H5 et ont été médaillés d’or pour la deuxième fois à Rio.

Leur coéquipier Paolo Cecchetto (H3) n’a pas été en reste lui non plus : il a été le premier à franchir l’arrivée de la course en ligne de la catégorie H3.

La Grande-Bretagne encore dans le coup !

La Grande-Bretagne n’a pas été aussi dominatrice sur la route qu’elle l’avait été au vélodrome une semaine plus tôt, mais elle a tout de même entendu son hymne national raisonner quatre fois, dont deux fois grâce à Sarah Storey.

On ne peut passer sous silence la prestation de la paracycliste, qui a une fois de plus réécrit le livre des records en s’imposant chez les C5, tant dans le contre-la-montre que lors de la course en ligne. Une semaine plus tôt, au vélodrome, l’athlète de 38 ans avait également remporté le titre paralympique de la poursuite individuelle C5. Son palmarès paralympique compte ainsi désormais 25 médailles (cyclisme et natation confondus), dont 14 d’or.

Aux Jeux de Londres, en 2012, Storey avait également réussi le doublé dans les épreuves sur route.

Comme ils l’avaient fait lors de la poursuite sur piste quelques jours plus tôt, Steve Bate et son pilote Adam Duggleby ont été les plus rapides dans le contre-la-montre. Karen Darke (H1-H2-H3) a elle aussi remporté une médaille d’or dans l’exercice chronométré.

Deux autres nations ont aussi obtenu de bons résultats tant sur la route que sur la piste : les Pays-Bas et les États-Unis.

En remportant la course en ligne de samedi, le tandem néerlandais formé de Vincent Ter Shure et son pilote Timo Fransen a poursuivi son excellent travail amorcé au vélodrome. Sur la piste, Ter Shure et Fransen avaient terminé deuxièmes de la poursuite. Le duo a été également été décoré d’argent pour le contre-la-montre sur route.

Leur compatriote Alyda Norbruis reviendra elle aussi aux Pays-Bas avec trois médailles en poche : l’or du contre-la-montre C1-C2-C3 sur route, ainsi que l’or du 500 m contre la montre C1-C2-C3 et le bronze de la poursuite C1-C2-C3, deux épreuves sur piste.

Daniel Abraham Gebru (C4-C5, course en ligne) a été l’autre médaillé d’or néerlandais sur route.

Du côté de l’équipe américaine, Shawn Morelli (C4) a ajouté une médaille d’or à sa collection à l’issue du contre-la-montre après celle obtenue dans la poursuite sur piste. William Groulx a mis la main sur l’or dans la course en ligne H2. Quant à Jamie Whitmore, elle s’est imposée dans la course en ligne C1-C2-C3.

L’Australienne Carol Cooke a pour sa part terminé première du contre-la-montre et de la course en ligne des T1-T2.

Eoghan Clifford (contre-la-montre C3) et la paire formée de Katie George Dunlevy et Evelyn McCrystal (contre-la-montre) sont montés sur la plus haute marche du podium pour l’Irlande, tandis que Rafal Wilk (contre-la-montre H4) et le duo d’Iwona Podkoscielna et Aleksandra Teclaw (course en ligne, tandem) ont été les médaillés d’or polonais.

Ernst van Dyk (Afrique du Sud, course en ligne H5), Tristen Chernove (Canada, contre-la-montre C2), Jozef Metelka (Slovaquie, contre-la-montre C4) et Yehor Dementyev (Ukraine, contre-la-montre C5) ont été les autres athlètes sacrés Champions Paralympiques des épreuves en ligne.

Classes sportives du paracyclisme :
H – Vélo à mains
T – Tricycle 
C – Vélo conventionnel adapté 
B – Tandem (aveugle ou malvoyant)

Tous les résultats