Course aux maillots arc-en-ciel et à la qualification paralympique au menu à Emmen

sept. 10, 2019, 13:36

Les meilleurs paracyclistes du monde se retrouveront à Emmen, aux Pays-Bas, cette semaine, à l’occasion des Championnats du Monde Route Paracyclisme UCI 2019. Du 11 au 15 septembre, les athlètes viseront à la fois le titre mondial dans leurs catégories respectives et de précieux points dans la perspective de leur qualification pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020.

 

Contre-la-montre : des Champions du Monde UCI en titre parmi les principaux favoris

 

Les compétitions débuteront mercredi soir avec le relais par équipes du vélo à mains (H1-5), disputé sur neuf tours de 1,43 km.

 

Jeudi et vendredi seront consacrés aux épreuves contre la montre, en commençant par les catégories Cycles (C) et Tandem (B). Les hommes de la catégorie C2 s’élanceront les premiers sur deux tours d’un circuit de 10,4 km dans le centre d’Emmen et ses alentours. Les trois favoris seront le Belge Ewoud Vromant, le Canadien Tristen Chernove et le Tchèque Ivo Koblasa, six points séparant les trois hommes dans le Classement UCI actuel, où ils figurent dans cet ordre. Attention également au Russe Arslan Gilmutdinov, qui avait résisté à Chernove dans un duel pour l'or en 2018.

 

Les femmes des catégories C5 et C4 suivront, avec le retour de Sarah Storey, qui défendra son titre C5. A 41 ans, elle est reconnue comme l’athlète paralympique britannique la plus polyvalente de l'histoire : ancienne nageuse, elle a remporté cinq médailles d’or paralympiques dans ce sport avant de se tourner vers le cyclisme en 2005 pour obtenir quatre titres paralympiques en plus de 14 médailles lors des Mondiaux UCI sur route et 17 autres sur la piste. Sa principale rivale à Emmen devrait être la numéro 1 mondiale Kerstin Brachtendorf (GER).

 

 

L'Américaine Shawn Morelli tentera de conserver sa couronne mondiale dans la catégorie C4. Elle aura fort à faire face à la Française Katell Alençon, en tête du Classement UCI.

 

Ce sera ensuite le tour du contre-la-montre Hommes C1. Fort de ses quatre victoires en Coupe du Monde UCI en 2019 (course en ligne et contre-la-montre confondus), le médaillé de bronze 2018 espagnol Ricardo Ten Argiles se présentera en favori. Toutefois, l'Allemand Michael Teuber, détenteur du Record de l’Heure chronométré par Tissot, cherchera à conserver son titre et à ajouter un maillot arc-en-ciel à sa déjà riche collection.

 

Du côté féminin, on retrouvera parmi les favorites l'Australienne Paige Greco (C3), l'Autrichienne Yvonne Marzinke (C2) et la Britannique Katie Toft (C1).

 

Les tandems s’attaqueront aux trois tours du circuit du contre-la-montre sur une distance de 31,2 km. Le paracycliste de 39 ans Vincent ter Schure et son pilote Timo Fransen seront les favoris de la compétition masculine après avoir s’être imposés sur les trois manches de la Coupe du Monde UCI, à Corridonia (ITA), Ostende (BEL) et Baie-Comeau (CAN).

 

Les épreuves se poursuivront avec les catégories Hommes C5, C4 et C3. L’épatant athlète russe Sergei Pudov sera très en vue dans la catégorie C4. Ce dernier a connu une très belle saison 2019 avec ses cinq médailles d’or en Coupe du Monde UCI.

 

Les épreuves de jeudi se termineront avec le tandem féminin, qui pourrait se résumer à une bataille entre les deux compétitrices en tête du Classement UCI, Iwona Podkoscielna (POL) et Lora Fachie (GBR), et la Championne du Monde UCI 2018 Katie-George Dunlevy (IRL).

 

Le programme de vendredi sera consacré aux contre-la-montre en tricycle (T) et vélo à mains (H), en commençant par les Hommes T2 sur un parcours de 20,8 km. Un duel américain est attendu entre Matthew Rodriguez, en tête du Classement UCI, et Ryan Boyle, Champion du Monde UCI en 2018.

 

L'Australienne Carol Cooke sera la femme à battre dans le contre-la-montre T2, tandis que l'Espagnol Gonzalo Garcia Abella sera favori dans la catégorie Hommes T1.

 

La Canadienne Shelley Gautier, la Néerlandaise Carmen Koedood et l'Italienne Luisa Pasini seront, sur le papier, les favorites pour aller chercher l'or dans les catégories Femmes T1, H2 et H1 respectivement. Chez les hommes, on se dirige vers un grand duel dans la catégorie H5, entre le Champion du Monde UCI sortant Tim de Vries (NED) et la légende du paracyclisme Alessandro Zanardi (ITA).

 

Les regards se tourneront ensuite vers Jetze Plat (NED) qui entrera en piste pour le contre-la-montre masculin de la catégorie H4. Plat a remporté la victoire lors des manches de Coupe du Monde UCI de Corridonia et d’Ostende. Il est également Champion Paralympique en vélo à main et en triathlon. Pas plus tard que le week-end dernier, il signait la prestation la plus impressionnante de sa carrière de para-triathlète en repoussant son premier poursuivant à plus de 6 minutes pour aller chercher un quatrième titre mondial consécutif, à Lausanne, en Suisse. A Emmen, Thomas Frühwirth (AUT) sera l'un de ses principaux rivaux.

 

 

Parmi les autres prétendants aux premières places dans le contre-la-montre, on retrouvera l'Autrichien Walter Ablinger (MH3), l'Italienne Ana Maria Vitelaru (WH5), l'Espagnol Sergio Garrote (MH2), la Néerlandaise Jennette Jansen (WH4) ou encore la Tchèque Katerina Antosova (WH3) avant, en fin de journée, un duel des plus alléchants entre l'Italien Fabrizio Cornegliani et le Belge Maxime Hordies (MH1).

 

Course en ligne : quelques athlètes en quête d’un second titre

 

Les courses en ligne débuteront samedi avec les catégories C et B. La paire formée par Vincent ter Schure et son pilote Timo Fransen sera encore favorite au moment d'affronter les 14 tours d'un circuit de 7,4 km autour de Meerdijk, qui avait déjà accueilli la Coupe du Monde UCI en 2017 et 2018.

 

 

La course en tandem féminine suivra, et l'Irlandaise Katie-George Dunlevy s'avancera en favorite pour conserver son titre sur un parcours de 81,4 km.

 

Dans l’intervalle, le Brésilien Lauro Chaman sera un prétendant solide dans la catégorie Hommes C5. Le puissant russe Sergei Pudov visera naturellement l'or chez les Hommes C4.

 

Paige Greco (AUS) et Denise Schindler (GER) seront les favorites dans la catégorie Femmes C3 (parcours de 51,8 km). Yvonne Marzinke (AUT) et Katie Toft (GBR) seront attendues pour la gagne dans les catégories C2 et C1 respectivement. Cinq autres courses en ligne auront lieu samedi (MC3, MC1, WC5 et WC4).

 

Les courses en ligne en tricycle et vélo à mains se disputeront le dimanche, dernier jour des compétitions, d’abord avec les Hommes T2, sur 29,2 km. Le Champion du Monde UCI 2018 Ryan Boyle (USA) défendra sa couronne face à son compatriote Matthew Rodriguez. Carol Cooke (AUS) et Jana Majunke (GER) seront quant à elles les premières prétendantes à un succès chez les Femmes T2.

 

Gonzalo Garcia Abella (ESP) et Shelley Gautier (CAN) seront les grands favoris des courses T1 Hommes et Femmes. Et Jetze Plat sera l'immense favori de la course Hommes H4, disputée sur 66,6 km.

 

La paracycliste tchèque Katerina Antosova est en tête du Classement UCI Femmes H3, ce qui en fera une prétendante naturelle au titre mondial. La Néerlandaise Carmen Koedood et l'Italienne Luisa Pasini seront dans la même situation dans les catégories H2 et H1.

 

L'Italienne Ana Maria Vitelaru (Femmes H5), la Néerlandaise Jennette Jansen (Femmes H4) et l'Espagnol Sergio Garrote (Hommes H2) seront favoris pour l'or sur un parcours de 51,8 km. La catégorie des Hommes H1 promet une belle bataille entre le Champion du Monde UCI sortant Fabrizio Cornegliani (ITA), la star de 2019 Maxime Hordies (BEL) et Walter Ablinger (AUT). La dernière épreuve de ces Mondiaux opposera l'Italien Alessandro Zanardi au Néerlandais Tim de Vries dans la catégorie H5.