Les Pays-Bas dominent la Coupe du Monde Route Paracyclisme à Corridonia

mai 14, 2019, 16:29

La manche d’ouverture de la Coupe du Monde Route Paracyclisme UCI à Corridonia, en Italie, s'est achevée dimanche 12 mai sur un triomphe néerlandais, les "Oranje" occupant la tête des classements après avoir raflé 15 médailles : 10 en or, 4 en argent et 1 en bronze. À domicile, les Italiens ont pris la deuxième place devant les États-Unis. Chacun a obtenu 7 médailles d'or et 8 d'argent, mais l'Italie a pris le meilleur avec ses neuf médailles de bronze contre quatre pour les Américains.

Jetze Plat a mené la charge néerlandaise en remportant deux médailles d'or : le contre-la-montre individuel et la course en ligne dans la catégorie MH4. Jeudi 9 mai, l'athlète de 27 ans a maintenu une vitesse moyenne impressionnante de 32,442 km/h pour couvrir les 27,1 km du chrono en 50'07". Cette performance permettait à Plat de repousser son premier poursuivant, l'Autrichien Thomas Fruhwirth, à 1'10". Le Polonais Rafal Wilk complétait le podium.

Plat a maintenu ces excellentes dispositions samedi en dominant la course en ligne, longue de 45,5 km avec 9 tours de circuit. Après 1h27'03" d'effort, il a une nouvelle fois dominé Fruhwirth, repoussé à 1'59". L'Australien Grant Allen a pris la troisième place.

Chapeau également à la Néerlandaise Jennette Jansen, qui a elle aussi signé le doublé dans la catégorie WH4. Jeudi, l'athlète de 51 ans, qui avait été médaillée de bronze sur les pistes d'athlétisme (5,000 m) aux Jeux Paralympiques de Barcelone en 1992, s'est imposée dans le contre-la-montre avec un temps de 43'55", devant la Russe Svetlana Moshkovich et la Canadienne Kara Douville.

Jansen a ensuite filé vers une nouvelle victoire dimanche, avec une avance de 12 minutes sur la Suissesse Silke Pan après 36,4 km (4 tours de circuit) dans la course en ligne. Svetlana Moshkovich a fini troisième. Félicitations également à Carmen Koedood, qui s'est offert les deux médailles d'or dans la catégorie WH2.


Le public italien était nombreux et a été récompensé par les performances enthousiasmantes des champions locaux. Favoris pour le contre-la-montre individuel dans leur catégorie respective, Giorgio Farroni (MT1) et Alessandro Zanardi (MH1) ont répondu aux attentes en décrochant l'or. Farroni s'est imposé avec un temps de 22'17" devant l'Espagnol Gonzalo Garcia Abella (22'35") et le Russe Sergei Semochkin (23'11"). Quant au charismatique Zanardi, il a signé un temps de 51'52". Le Néerlandais Mitch Valize a pris la deuxième place (51'58"), et le Français Loic Vergnaud la troisième (52'17"). Zanardi et Valize se sont livré un duel formidable et c'est finalement l'Italien de 52 ans qui a trouvé le petit supplément nécessaire pour s'imposer devant son public.

Zanardi, l'ancien pilote de Formule 1 qui a perdu ses jambes dans un accident en 2001, est un maître du chrono, sacré champion paralympique à Londres (2012) et Rio (2016). Avec la forme qu'il affiche, il a encore toutes ses chances de signer un triplé dans un an aux Jeux de Tokyo en 2020. Ana Maria Vitelaru s'est également imposée devant son public, et plutôt deux fois qu'une, avec l'or dans le contre-la-montre et la course en ligne dans la catégorie WH5.

Les paracyclistes européens ne se sont pas arrogé toute la gloire. L'équipe des États-Unis a brillé grâce à ses compétitrices, avec deux doublés pour Alicia Dana et Shawn Morelli.

Dana, qui a fêté son 50ème anniversaire en février ne montre aucun signe de ralentissement, avec des victoires dans le contre-la-montre et la course en ligne dans la catégorie WH3. Dana, qui a remporté huit médailles lors des Championnats du Monde UCI, ne s'est jamais retournée depuis qu'elle s'est mise au vélo à mains il y a un peu plus de vingt ans. À 16 ans, elle évoluait au niveau national en tant qu'athlète valide dans la catégorie Juniors en cyclisme et en ski de fond. Mais un an plus tard, elle a dû revoir ses ambitions après une chute depuis un arbre qui l'a laissée paraplégique. L'an prochain aux Jeux Olympiques de Tokyo, elle visera une nouvelle médaille après avoir pris l'argent dans le contre-la-montre à Rio (2016). Morelli, vétérane de l'armée âgée de 43 ans, a, quant à elle, remporté les deux médailles d'or dans la catégorie WH4.

Une autre performance notable est venue du tandem composé par les Polonaises Iwona Podkoscielna et Aleksandra Teclaw, qui ont remporté le contre-la-montre et la course en ligne. Les podiums étaient les mêmes sur les deux épreuves, avec l'argent pour un autre tandem polonais, Justyna Kirlya et Barbara Borowiecka, et le bronze pour les Brésiliennes Marcia Ribeiro Goncalves Fanhani et Cristiane Pereira da Silva.

La manche de Coupe du Monde Paracyclisme Route UCI italienne se termine à peine que les athlètes préparent déjà le prochain rendez-vous : Ostende accueille la prochaine manche en Belgique du mardi 16 au dimanche 19 mai. C'est la troisième fois qu'Ostende accueille la Coupe du Monde.