Le paracyclisme en 2019 : une célébration de la diversité

janv. 2, 2020, 08:01

Le paracyclisme a connu ses temps forts de l’année 2019 lors des trois manches de la Coupe du Monde Route Paracyclisme UCI (à Corridonia en Italie et à Ostende en Belgique au mois de mai, puis à Baie-Comeau au Canada au mois d’août) et à l’occasion de deux Championnats du Monde UCI, sur la piste en mars et sur la route en septembre.

 

Chaque événement a donné lieu à des compétitions intenses, les athlètes visant à la fois un bon résultat dans la course à laquelle ils participaient et des points précieux dans le cadre de leur campagne de qualification pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020. En plus des performances physiques pures, ces rendez-vous ont également rassemblé des personnes faisant preuve d’une détermination et d’un courage impressionnants, et ont mis en valeur les origines très diverses des paracyclistes, en termes d’âge, de parcours sportif et de nationalité.

 

Coupe du Monde Route Paracyclisme UCI : les femmes en forme


A 23 ans, la Néerlandaise Carmen Koedood était inarrêtable. Elle s’est imposée dans les six courses de la catégorie H2. Sa compatriote Jenette Jansen (51 ans) a fait de même dans la catégorie H4 !

L’Australienne Carol Cooke (58 ans) a remporté quant à elle les courses en ligne et les contre-la-montre à Ostende et Baie-Comeau dans la catégorie T2, tandis que l’Allemande Jana Majunke s’offrait les deux médailles d’or à Corridonia. La Canadienne Shelley Gautier (T1, 51 ans) a remporté quatre titres en Italie et au Canada et a fini deuxième des deux courses à Ostende.

Les épreuves de tandem féminines ont offert un beau duel entre deux athlètes de 31 ans, la Polonaise Iwona Podkościelna et la Britannique Lora Fachie : chacune s’est offert un doublé course en ligne - contre-la-montre. L’Américaine Shawn Morelli (C4), l’Australienne Paige Greco (C3) et l’Autrichienne Yvonne Marzinke (C2) ont également signé plusieurs victoires lors de Coupe du Monde UCI 2019.

 

Coupe du Monde Route Paracyclisme UCI : les têtes d’affiche masculines


A 39 ans, Vincent ter Schure a réalisé le grand chelem en remportant les trois courses contre-la-montre en tandem. Son compatriote néerlandais Jetze Plat a pris la médaille d’or dans les contre-la-montre de la catégorie H4 à Corridonia et Ostende.

Le Russe Sergei Pudov (32 ans) a remporté cinq médailles d’or dans les épreuves de la catégorie C4. Seul le contre-la-montre d’Ostende lui a échappé. L’Espagnol Sergio Garrote (H2, 40 ans) a fait aussi bien avec cinq victoires : il s’est imposé à chaque fois sauf dans la course en ligne à Baie-Comeau.

Le Belge de 23 ans Maxime Horides a remporté le contre-la-montre H1 à Corridonia et Ostende, ainsi que la course en ligne à Baie-Comeau. L’Espagnol Ricardo Ten Argiles (C1) s’est offert quatre médailles d’or, et l’Italien Alex Zanardi (H5) en a pris trois.

 

Championnats du Monde Piste Paracyclisme UCI


Les Championnats du Monde Piste Paracyclisme UCI 2019 ont eu lieu à Apeldoorn, aux Pays-Bas, en mars. Les participants y ont réalisé des performances brillantes, certains cumulant plusieurs médailles, notamment en or.

A 44 ans, l’Espagnol Ricardo Ten Argiles (C1) s’est imposé dans la poursuite individuelle et le Scratch tout en s’offrant le bronze dans le kilomètre. Double amputé, il a accumulé les médailles paralympiques, mondiales et européennes en natation avant de se lancer dans le paracyclisme de compétition en 2017.

Plus jeune de 20 ans, l’Australien Alistair Donohoe a remporté deux médailles d’or en C5 : la première dans la poursuite individuelle (il était déjà monté deux fois sur le podium de cette discipline), la deuxième dans le Scratch (après quatre podiums). Son compatriote de 28 ans David Nicholas (C3) s’est lui aussi offert deux titres, dans la poursuite individuelle et le Scratch. Sa collection de médailles comprenait déjà des titres paralympiques conquis à Londres et Rio. Vivement Tokyo !

La Britannique Katie Toft (C1, 26 ans) a remporté l’or dans la poursuite individuelle et le Scratch, ainsi que l’argent dans le contre-la-montre. Sa compatriote et mentor Sarah Storey affichait le même bilan dans la catégorie C5.

A seulement 22 ans, l’Australienne Paige Greco (C3) a montré l’étendue de ses talents en remportant l’or dans la poursuite individuelle et le contre-la-montre et l’argent dans le Scratch. La Chinoise Zeng Sini (C2, 31 ans) s’est également imposée dans la poursuite individuelle et le Scratch.

 

Championnats du Monde Route Paracyclisme UCI


Les Championnats du Monde Route Paracyclisme UCI 2019 étaient organisés à Emmen, aux Pays-Bas, en septembre. Le monde entier a pu y observer les performances exceptionnelles des différentes générations de paracyclistes, des plus jeunes aux plus expérimentés.

Dans la continuité de ses succès en Coupe du Monde UCI, l’Australienne Carol Cooke (T2, 58 ans) a remporté le contre-la-montre et la course en ligne, devant les Allemandes Angelika Dreock-Kaser (52) et Jana Majunke (29). La Néerlandaise Jennette Jansen a régalé son public avec un doublé dans la catégorie H4. La parathlète de 51 ans a déjà remporté des médailles paralympiques en fauteuil roulant marathon, en basketball et en cyclisme. Elle ne semble pas ralentir avant le rendez-vous de Tokyo.

Alex Zanardi (52 ans) s’est imposé dans la catégorie Hommes H5 et l’Italienne Roberta Amadeo (49 ans) dans la catégorie Femmes H2. L’Espagnol Ricardo Ten Argiles (44 ans) a remporté l’or en C1, et la Britannique Dame Sarah Storey (42 ans) a atteint le total de 31 titres mondiaux entre le cyclisme et la natation.

Les jeunes générations de paracyclistes ont également trouvé un chemin vers le podium. L’Australienne Emilie Miller (24 ans) a remporté deux médailles d’or dans la catégorie H1.

Le tandem masculin a été remporté par le Néerlandais de 21 ans Tristan Bangma, avec son pilote Patrick Bos. Et Jetze Plat a participé à la fête oranje avec son doublé dans les contre-la-montre et course en ligne H4.

On comptait également une dizaine de participants qui n’avaient pas encore fêté leurs 20 ans. De quoi promettre de grandes performances en 2020 et dans les années à venir.

 

Vivement 2020

Le calendrier de l’année prochaine est ajusté en fonction des Jeux Paralympiques organisés en septembre à Tokyo. Les Championnats du Monde Piste Paracyclisme UCI se tiendront en février, les Championnats du Monde Route Paracyclisme UCI en juin et il y aura deux manches de Coupe du Monde : en Italie en mai et au Canada en août.

 

Les paracyclistes pourront ainsi préparer de manière optimale les Jeux Paralympiques de Tokyo, où ils seront 230 à participer à 17 épreuves sur piste et 34 sur route.