Médaille d'or et record du monde à domicile : O’Brien enflamme les Mondiaux UCI

janv. 31, 2020, 04:43

La première journée des Championnats du Monde Piste Paracyclisme UCI 2020, disputés du jeudi 30 janvier au dimanche 2 février au Centre national du cyclisme Mattamy, à Milton (Canada) a donné lieu à de superbes performances et notamment trois nouveaux records du monde. L'enthousiasme a atteint son paroxysme lorsque la Canadienne Kate O'Brien s'est offert la médaille d'or et le maillot arc-en-ciel de Championne du Monde UCI dans le 500 m contre la montre Femmes C4.

 

Remporter ce type d’honneurs à domicile est toujours un moment unique. C'est un nouveau chapitre pour O'Brien, qui a établi un nouveau record du monde pour ses premiers Championnats du Monde Piste Paracyclisme UCI après une sérieuse blessure à la tête.

 

La Canadienne était la première des 13 athlètes à s'élancer dans le 500 m Femmes C4 disputé jeudi après-midi. Elle est partie vite. Et a continué à toute allure : 35"223, à une vitesse moyenne de 51,103 km/h sur deux tours de piste.

 

Plusieurs athlètes ont tenté leur chance et ont échoué à rivaliser avec cette performance. La pression était élevée pour la précédente détentrice du record du monde et Championne du Monde UCI en titre Kadeena Cox (Grande-Bretagne), dernière à s'élancer. Après avoir vu O'Brien battre son record, Cox a observé toutes les autres concurrentes finir à au moins trois secondes de la nouvelle référence.

 

Le record de Cox était de 35"716 au début de la journée. A Milton, l'ancienne championne de para-athlétisme (médaillée d'or dans le 400 m T38 aux Jeux Paralympiques de Rio 2016 et triple Championne du Monde dans les épreuves de sprint) a fait 36"653, de quoi lui offrir la médaille d'argent.

 

Le parcours de la Canadienne est unique. Après avoir joué au basket-ball dans sa jeunesse, elle a pratiqué le bobsleigh en compétition avant de manquer une sélection olympique sur blessure. Elle s'est alors concentrée sur son autre passion, le cyclisme. O'Brien a imposé ses talents sur la piste et en sélection canadienne (valide), remportant notamment la médaille d'or de la vitesse par équipes aux Jeux Panaméricains de Toronto en 2015 et lors de la manche de la Coupe du Monde Piste UCI disputée à Los Angeles en 2017. Elle a ensuite subi un grave accident à l'entraînement en 2017. Elle est alors victime de plusieurs fractures et d'un traumatisme cérébral après une collision avec le derny qui la précédait.

 

Après une récupération longue et éprouvante, Kate O'Brien a parfait son retour sur la piste de Milton, pour le plus grand bonheur de l'équipe paralympique canadienne :

 

Doublé néerlandais

Les amateurs de l'hymne néerlandais ont également vibré pendant cette première soirée des Championnats du Monde Piste Paracyclisme UCI 2020.

 

Son rythme entraînant a été lancé dès la première course, la vitesse par équipes tandem. Opposées aux Polonais en finale pour la médaille d'or, Larissa Klaassen (Championne du Monde UCI sur le kilomètre Femmes B en 2016) et sa pilote Imke Brommer se sont élancées derrière Vincent ter Schure (triple médaillé aux Jeux Paralympiques de Rio 2016 entre la piste et les épreuves en ligne et contre la montre sur route) et son pilote Timo Fransen. Les Néerlandais ont rapidement pris l'avantage sur les Polonais pour s'imposer après trois tours couverts en 49"696 (54,330 km/h), près de deux secondes de mieux qu'Angelika Biedrzycka et sa pilote Edyta Jasinska.

 

Dans la foulée, les Pays-Bas ont à nouveau triomphé avec le succès de Caroline Groot dans le 500 m contre la montre Femmes C5 avec plus d'une seconde d'avance sur toutes ses rivales et notamment la légende de la discipline Sara Storey, médaillée de bronze. « C'est une belle sensation, je suis vraiment heureuse, a déclaré Groot. Il n'y a pas de stratégie dans le 500 m, tu y vas ! »

 

Records battus et maillots arc-en-ciel conservés

Cette première journée a également été marquée par de grandes performances comme celle de l'Espagnol Alfonso Cabello Llamas (médaillé d'or dans le kilomètre aux Jeux Paralympiques de Londres 2012), qui a remporté son troisième titre mondial consécutif dans le kilomètre contre la montre Hommes C5. Le Britannique Jody Cundy a lui signé son septième titre consécutif dans le kilomètre Hommes C4, avec un record du monde qui a repoussé son premier rival à près d'une seconde.

 

Dans la poursuite individuelle, Sini Zeng (Chine) et Paige Greco (Australie) ont conservé leurs maillots arc-en-ciel dans les catégories Femmes C2 et C3. Dans la catégorie Hommes C1, le record du monde est tombé trois fois dès les qualifications, et Zhangyu Li (Chine) l'a encore amélioré en finale pour repartir avec à la fois l'or et l'arc-en-ciel. Le Belge Edwoud Vromant a battu le record du monde Hommes C2 en qualifications et en finale. La course la plus serrée a été remportée par l'Australien David Nicholas, désormais quadruple Champion du Monde UCI en titre Hommes C3.

 

Tous les résultats de la 1re journée

 

Les compétitions reprennent vendredi à Milton avec de nouveaux maillots arc-en-ciel décernés dans les épreuves du contre-la-montre et de la poursuite en tandem.