Tout est prêt pour les Championnats du Monde Piste Paracyclisme UCI 2020

janv. 29, 2020, 11:57

L'atmosphère n'a pas le temps de se refroidir dans le Centre national du cyclisme Mattamy. Dans la foulée de la dernière manche de la Coupe du Monde Piste UCI Tissot 2019-2020 organisée le week-end dernier, le vélodrome de Milton (Canada) s'apprête à accueillir les Championnats du Monde Piste Paracyclisme UCI 2020, à partir du jeudi 30 janvier et jusqu'à dimanche 2 février.

 

Après Apeldoorn (Pays-Bas) en mars 2019 et Rio de Janeiro (Brésil) en mars 2018, les Championnats du Monde Piste Paracyclisme UCI 2020 vont une nouvelle fois mettre en avant les meilleurs paracyclistes de la planète pour déterminer les porteurs du maillot arc-en-ciel en cette année paralympique. Le programme est riche pour ces quatre jours de compétition. Voici les temps forts attendus.

 

Début des compétitions jeudi

L’événement débutera jeudi avec la spectaculaire vitesse par équipes tandem M/WB 750m mixte.

 

Ils laisseront ensuite place aux finales du 500m contre la montre Femmes C4 et C5 et du kilomètre contre la montre Hommes C4 et C5, qui feront également office de manches de l’Omnium. Le Britannique Jody Cundy est attendu pour prolonger son impressionnante série de victoire dans le kilomètre C4.

 

Dans la poursuite individuelle 3 km Femmes C1 et C2, on observera notamment la Chinoise Sini Zeng, sacrée Championne du Monde UCI C2 en 2019, la médaillée de bronze Sarah Ellington (Nouvelle-Zélande) et Christelle Ribault (France). Le plateau est aussi très relevé dans la catégorie Femmes C3 avec l'Australienne Paige Greco, numéro 1 mondiale, et Championne du Monde UCI de la poursuite individuelle et du 500 m contre la montre en 2019, et l'Allemande Denise Schindler, plusieurs fois médaillée paralympique et Championne du Monde UCI de la poursuite individuelle en 2018.

 

L'affiche est tout aussi séduisante dans la poursuite individuelle 3 km Hommes C1 avec l'Espagnol Ricardo Ten Argiles, ancien nageur devenu un grand champion paracycliste, et le Canadien Ross Wilson, qui a remporté la médaille d'or en 2017. Dans la catégorie Hommes C2, il faudra surveiller le Champion du Monde UCI 2019 Darren Hicks (Australie) et son dauphin Tristen Chernove (Canada). Chez les Hommes C3, l'Américain Joseph Bereyeni et l'Espagnol Eduardo Santas Asensio figureront parmi les principaux rivaux de l'Australien David Nicholas, numéro 1 mondial et triple Champion du Monde UCI en titre (2017, 2018 et 2019).

 

2e journée : batailles intenses en vue dans les contre-la-montre et la poursuite en tandem

Les épreuves du 500 m contre la montre Femmes C1, C2 et C3 seront suivies de leur équivalent sur 1 km pour les Hommes C1, C2 et C3 et par les autres épreuves de l'Omnium pour les catégories masculines et féminines C1 à C5, avec une grande partie des meilleurs paracyclistes de leur classe engagés dans différentes courses lors des Championnats.

 

La poursuite individuelle 3 km WB sera particulièrement excitante avec la participation de la Néo-Zélandaise Emma Foy (médaillée d'or en 2019 et numéro 1 mondiale), de la Belge Griet Hoet (médaillée d'argent en 2019), de la Néerlandaise Larissa Klaassen (médaillée dans de nombreux événements) et la Britannique Lora Fachie (médaillée de bronze en 2019).

 

La poursuite individuelle 4 km MB opposera notamment deux champions néerlandais : Tristan Bangma (numéro 1 mondial, médaillé de bronze en 2019 et d'argent en 2016) et Vincent ter Schure (médaillé d'argent en 2019). Le Polonais Adam Brzozowski (médaillé de bronze en 2019) et le polyvalent Espagnol Ignacio Avila Rodriguez (spécialiste de la route et de la piste qui a disputé les Jeux Paralympiques en athlétisme) seront également au départ pour ce qui s'annonce comme l’une des épreuves les plus disputées de ces Mondiaux.

 

Le 200 m lancé masculin C1-C5 de l’Omnium marquera le terme de la journée.

 

3e journée : anciens Champions du Monde UCI et tenants du titre en piste

Quelqu'un peut-il battre l'Espagnol Ricardo Ten Argiles dans le Scratch 15 km Hommes C1 ? Le Canadien Ross Wilson et l'Allemand Pierre Senska tenteront leur chance. Le Canadien Tristen Chernove sera lui le favori, à domicile, du Scratch MC2 face à l'Australien Darren Hicks et au Belge Ewoud Vromant.

 

Dans la poursuite individuelle 3 km Femmes C4, les Australiennes Emily Petricola et Meg Lemon (respectivement 1re et 3e en 2019) et la Chinoise Jianping Ruan (vainqueure en 2018) s'avancent avec de belles ambitions. La Britannique Sarah Storey sera la favorite de la poursuite individuelle WC5 pour poursuivre sa légende. La Néerlandaise Caroline Groot ou la Néo-Zélandaise Nicole Murray pourront-elles contrarier ses projets ?

 

Dans la poursuite individuelle 4 km Hommes C4, le Champion Paralympique 2016 Jozef Metelka (Slovaquie) défendra son titre mondial UCI face à l'Irlandais Ronan Grimes (numéro 2 mondial) et à l'expérimenté Britannique Jody Cundy. La catégorie MC5 promet une belle opposition entre l'Australien Alistair Donohoe (médaillé d'or en 2019), le Britannique Jonathan Gildea (médaillé d'argent 2018) et le Brésilien Lauro Cesar Mouro Chaman.

 

Le kilomètre contre la montre WB, ouvert aux athlètes avec une déficience visuelle, est lui aussi très ouvert avec les trois médaillées de 2019 – la médaillée d’or néo-zélandaise Emma Foy (également numéro 1 mondiale), sa dauphine belge Griet Hot et la Britannique Lora Fachie –, mais aussi la Néerlandaise Larissa Klaassen et la Britannique Sophie Thornhill (numéro 2 mondiale). La finale du kilomètre contre la montre Hommes B avait été particulièrement serrée l'an dernier entre les Britanniques James Ball et Neil Fachie, premier et deuxième devant le Néerlandais Tristan Bangma. Après la bataille d'Apeldoorn, que nous réservent-ils à Milton ?

 

Dans le Scratch Femmes C1-2 disputé sur 10 km, l'Australienne Amanda Reid (numéro1 mondiale) et la Chinoise Sini Zeng sont parmi les plus attendues. La course Femmes C3 promet une nouvelle opposition entre l'Australienne Paige Greco et l'Allemande Denise Schindler, sans oublier la Chinoise Xiaomei Wang et la Suédoise Anna Beck (Championne du Monde UCI 2017). La Canadienne Marie-Claude Molnar affrontera notamment la Chinoise Jianping Ruan et les Australiennes Emily Petricola et Meg Lemon dans le Scratch WC4. La Britannique Sarah Storey sera à nouveau la femme à battre dans la catégorie C5. Elle cherchera à étoffer sa collection de maillots arc-en-ciel et visera une huitième participation aux Jeux Paralympiques.

 

4e journée : le Scratch et la vitesse en tandem pour conclure les Mondiaux

Nous aurons trois finales de Scratch masculines durant la journée. Dans la catégorie MC3, l'Australien David Nicholas, Champion du Monde UCI en 2019, défendra son titre face à l'Américain Joseph Berenyi et l'Espagnol Eduardo Santas Asensio. Le Slovaque Jozef Metelka, l'Irlandais Ronan Grimes et l'Américain Jason Macom (venu du BMX) seront eux attendus aux avant-postes de la course MC4. Du côté des MC5, l'attention se concentrera sur l'Australien Alistair Donohoe et le Britannique Jonathan Gildea.

 

On compte 48 coureurs inscrits sur la liste de départ de la vitesse par équipes mixtes 750m M/WC1-5, qui opposera des équipes de trois jusqu'à la finale. Les Américains possèdent un bel effectif, mais ils devront résister notamment aux Chinois, aux Belges et aux Français.

 

Les finales de la vitesse individuelle MB et WB, disputée en tandem pour les coureurs avec un handicap visuel, seront les dernières courses de ces Mondiaux. Chez les Femmes, on attend notamment la Britannique Sophie Thornhill, la Belge Griet Hoet, la Néerlandaise Larissa Klaassen et l'Irlandaise Katie-George Dunlevy. Chez les Hommes, les Néerlandais Tristan Bangma et Vincent ter Schure, les Britanniques Neil Fachie et James Ball, et les Polonais Adam Brzozowski et Marcin Polak sont parmi les favoris.

 

Toutes ces courses nous promettent de grandes luttes et de belles histoires dans le vélodrome de Milton, au Canada. Restez informés grâce aux réseaux sociaux de l'UCI.