Coupe du Monde Piste UCI Tissot 2019-2020 : derniers exploits avant les Championnats du Monde UCI

janv. 27, 2020, 10:54

La sixième et dernière étape de la Coupe du Monde Piste UCI Tissot a apporté un dénouement époustouflant à la saison 2019-2020 avec un week-end plein d’action au Centre national du cyclisme Mattamy, à Milton.

 

Avant ce dernier rendez-vous canadien, la Pologne était en tête des classements de la Coupe du Monde devant la Russie et la Nouvelle-Zélande, dont les représentants étaient absents à Milton, ouvrant la voie à l’Allemagne, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et la France pour remonter au classement. Voici comment se sont déroulées les différentes épreuves.

 

Poursuite par équipe : l’or pour la France et les États-Unis, double bronze pour le Canada

 

La poursuite par équipe Femmes, disputée vendredi soir, a permis au Team USA (composé des triples Championnes du Monde UCI Jennifer Valente, Chloe Dygert, Emma White et Lily Williams) de conclure la Coupe du Monde UCI 2019-2020 de la même manière qu’elle avait commencé à Minsk : avec une victoire. Cette fois, les Américaines ont dominé la France. Le quartet canadien a pris la médaille de bronze face à la Belgique. Après Cambridge et Brisbane, c’est la troisième fois que les Canadiennes finissent à la troisième place.

 

La poursuite par équipe Hommes a ensuite vu le quatuor français (Benjamin Thomas, Thomas Denis, Corentin Ermenault et Valentin Tabellion) prendre le meilleur sur l’Italie pour signer une première victoire cette saison en Coupe du Monde. Le Canada a là encore fini en bronze après une opposition excitante avec la Biélorussie.

 

Vitesse par équipe : la France et la Canada brillent


Le Canada a remporté à domicile la vitesse par équipe Femmes samedi. Lauriane Genest et Kelsey Mitchell se sont imposées face aux Polonaises Marlena Karwacka et Urszula Łoś pour moins de 3 centièmes de seconde. Dominées à la mi-course, les Lituaniennes ont arraché le bronze face aux Mexicaines, qui avaient signé le meilleur temps des qualifications. Le public canadien était ainsi récompensé de son enthousiasme par une victoire dès la première journée d’épreuves.

 

Samedi, la France a confirmé sa prestation des qualifications (meilleur temps) en s’imposant avec une marge confortable face à la Pologne, qui était pourtant en tête à la mi-course. Florian Grengbo, Quentin Lafargue et l’ancien coureur BMX Quentin Caleyron ont gardé leur calme pour remporter la médaille d’or. Le trio chinois complète le podium après avoir préservé un maigre écart sur l’Allemagne pendant toute la course pour la médaille de bronze.

 

Madison : victories pour la Grande-Bretagne et les Pays-Bas


Dans la course Madison 30km Femmes, disputée samedi, la paire britannique composée de Laura Kenny (plusieurs fois Championne du Monde Piste UCI et quadruple Championne Olympique) et Neah Evans l’a emporté devant les Belges Jolien D’hoore (Championne du Monde UCI 2017) et Lotte Kopecky, qui s’étaient imposées en Nouvelle-Zélande. Les États-Unis ont pris la troisième place et l’Italie la quatrième.

 

Dimanche soir, après un début de compétition disputé entre les Néerlandais et les Britanniques, le duo Oranje formé par Jan Willem van Schip et Yoeri Havik a fait la différence face à Ethan Hayer et Oliver Wood pour s’imposer avec 76 points contre 50. La France (38 points) a pris la troisième place devant les États-Unis. La régularité des athlètes italiens permet à la Squadra Azzurra de remporter le classement général avec 1 825 points.

 

Keirin : l’Allemagne et les Pays-Bas au sommet

 

Samedi, la finale du keirin Hommes a été dominée par l’Allemand Joachim Eilers (Champion du Monde UCI 2016), qui avait pris la médaille de bronze lors de sa première Coupe du Monde à Milton en octobre 2018. Il s’est imposé devant le Colombien Santiago Quintero Chavarro (vainqueur à Brisbane), le Polonais Rafal Sarnecki et le Lituanien Vasilijus Lendel. Six coureurs de six nations différentes ont remporté les six étapes de la Coupe du Monde cette saison.

 

Après la finale pour les places de 7 à 11, au cours de laquelle la Canadienne Lauriane Genest s’est envolée dans le dernier tour pour saluer son public, la finale du keirin Femmes a couronné Laurine van Riessen. La Néerlandaise a remporté sa deuxième médaille d’or à Milton, démontrant toute sa classe pour prendre le meilleur sur l’Espagnole Helena Casas Roige et l’Américaine Madalyn Godby, tandis que Nicky Degrendele, Championne du Monde 2018, finissait quatrième.

 

Omnium : les États-Unis et les Pays-Bas en force

 

Le Néerlandais Jan Willem van Schip a remporté la médaille d’or dans l’omnium en accumulant 150 points grâce à sa victoire dans la course tempo et ses deuxièmes places dans les trois autres épreuves. Le Polonais Daniel Staniszewski, vainqueur de la course aux points, a pris la deuxième place avec 137 points. L’Américain Gavin Hoover (134 points) a fini parmi les quatre premiers de chaque épreuve pour prendre la médaille de bronze devant le Britannique Ethan Hayter (121 points).

 

Dans l’omnium Femmes, disputé dimanche, la Britannique Laura Kenny a rapidement pris les devants, en bataillant avec l’Irlandaise Emily Kay. Mais Kenny a abandonné après une chute dans la course tempo et Jennifer Valente a remporté l’omnium après s’être imposée dans la course à l’élimination. L’Américaine a remporté l’étape de Milton (134 points) devant l’Italienne Letizia Paternoster (114 points) et Kay (102 points). Elle domine également le classement général de la Coupe du Monde avec un total de 1 950 points.

 

Vitesse individuelle : les Pays-Bas et la Pologne terminent en beauté

 

La dernière course disputée samedi, la finale de la vitesse individuelle Femmes, a été remportée par l’ancienne patineuse de vitesse Laurine van Riessen. La Néerlandaise a résisté à la pression du public pour s’imposer en deux manches face à la Canadienne Kelsey Mitchell, ancienne joueuse de football, qui avait signé le meilleur temps des qualifications. L’Américaine Maddie Godby a pris la médaille de bronze devant la Française Mathilde Gros.

 

Chez les hommes, le Polonais Mateusz Rudyk (déjà vainqueur de 4e et 5e étapes de la Coupe du Monde en l’absence du Champion du Monde UCI Harrie Laveysen) a enchaîné les victoires aux dépens des Français dimanche soir. Après avoir écarté Ryan Helal en demi-finale, il s’est imposé 2-0 face à Quentin Caleyron. Rudyk termine la Coupe du Monde avec 2 600 points au compteur. Helal a remporté la médaille de bronze face au Hong-Kongais Law Tsz Chun.

 

 

Voilà qui met un terme à la Coupe du Monde Piste UCI Tissot. Vous pouvez retrouver les Classements par Nation et Individuels à jour ici, y compris les classements pour les qualifications olympiques. Mais avant de se projeter trop loin, restons au Canada avec les Championnats du Monde Piste Paracyclisme 2020 qui débutent à Milton jeudi 30 janvier.