Première année réussie pour la WCC Team

août 30, 2019, 14:02 by Antoine Lavanchy

La WCC Team occupe la 20e place du Classement Mondial UCI par équipes (Femmes Elite).

Cette nouvelle ne fera peut-être pas les gros titres, mais c’est un classement plus que satisfaisant pour ces jeunes coureuses talentueuses qui cherchent à se faire une place sur la scène internationale.

Originaires de huit pays, les huit jeunes femmes qui composent la WCC Team ne parlent pas la même langue – outre celle du cyclisme –, mais elles travaillent de façon unie et, pour leur première année au sein d’une équipe enregistrée auprès de l’UCI, ont connu de très bons résultats.

Comme son nom l’indique, la WCC Team est composée principalement d’athlètes du Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI d’Aigle (Suisse) : Teniel Campbell (Trinité-et-Tobago), Eyeru Tesfoam Gebru (Ethiopie), Fernanda Yapura (Argentine), Agua Marina Espinola (Paraguay), Anastasiya Koldsava (Biélorussie), Desiet Tekeste (Erythrée), Alice Sharpe (Irlande) et Marlen Reusser (Suisse). Elles s’entraînent et courent sous la direction du Directeur Sportif slovaque Adam Szabó.

 

2019 WCC Team

 

Chaque année depuis son ouverture en 2003, le CMC UCI a permis aux athlètes stagiaires de profiter de conditions d’entraînement idéales, d’entraîneurs experts et d’opportunités pour participer à des courses dans toute l’Europe.

En enregistrant une Equipe Féminine UCI pour 2019, le CMC UCI a mis la barre encore plus haut.

« En tant que membres de la WCC Team, elles ont eu un calendrier de courses qui différait des années précédentes, explique Belinda Tarling, Cheffe de la Performance et de l’Education au CMC UCI. Elles courent contre les meilleures équipes féminines du monde. »

« En créant cette équipe, nous augmentons les opportunités pour les athlètes venant de pays en développement et nous leur offrons une plateforme pour montrer leur talent au plus haut niveau. Nous voulons également donner l’exemple en matière de gestion d’une Equipe Féminine UCI. »

Dans ses rangs, la WCC Team compte plusieurs Championnes Nationales,  dont l’Irlandaise Alice Sharpe (course en ligne) et la Biélorusse Anastasyia Koleasava (course en ligne et contre-la-montre individuel chez les Moins de 23 ans), ainsi que trois athlètes ayant également remporté des médailles au niveau continental cette année : 

  • Eyeru Tesfoam Gebru faisait partie de l’équipe éthiopienne victorieuse sur le contre-la-montre par équipes des Championnats d’Afrique et elle a remporté l’argent sur le contre-la-montre individuel et la course en ligne.
  • La Championne de Suisse Marlen Reusser a remporté le contre-la-montre individuel aux Jeux Européens 2019.
  • Aux Championnats Panaméricains Moins de 23 ans, Teniel Campbell a remporté le contre-la-montre et la course en ligne (qui lui a également rapporté le bronze dans la catégorie Elite). Aux Jeux Panaméricains le mois dernier, Teniel a remporté les médailles d’argent sur le contre-la-montre – devancée uniquement par l’ancienne Championne du Monde Juniors UCI Chloé Dygert (USA) – et sur la course en ligne, où elle a été battue au sprint par la Cubaine Arlenis Sierra... elle-même ancienne stagiaire du CMC UCI.

Mais c’est en équipe que les jeunes athlètes ont progressé et gagné en expérience, décrochant de nombreux podiums en Europe et dans le monde, comme sur le Princess Maha Chackri Sirindhorn’s Cup « Women’s Tour of Thailand » en avril, où les femmes ont terminé deuxièmes au général du classement par équipes et Teniel deuxième au général du classement individuel.

 

T. Campbell (TTO) - WCC Team 2019 - Tour of Thailand

 

Coureuse complète et bonne sprinteuse, la Trinidadienne a souvent été la leader de l’équipe, et elle a remporté début août les deux étapes et le général du Tour de Belle Isle en Terre - Kreiz Breizh Élites Dames, en France.

« L’équipe a fait un excellent travail, a-t-elle confié. Sur la première étape, Alice Sharpe était dans l’échappée, et sur la seconde toutes mes coéquipières étaient à l’avant pour que je sois dans les meilleures dispositions. »

« Faire partie de cette équipe m’a fait beaucoup de bien. Je dois tous mes bons résultats et mes victoires à mes coéquipières », a ajouté la coureuse de 21 ans, qui a gagné en maturité pendant son année au sein de la WCC Team.

« L’année dernière, je courrais surtout comme équipière pour Thi That (Nguyen – cette année chez Lotto Soudal Ladies) et après son départ, j’ai pris la place de leader. Je ne supportais pas la pression. Quand je n’obtenais pas de bons résultats, j’étais vraiment déçue. C’était très dur. Aujourd’hui, j’ai accumulé de la confiance, et l’équipe me fait confiance. C’est bien mieux. »

Cette année, sa troisième place au général des Championnats Panaméricains est l’une de ses plus grandes fiertés : « Quand je repense à ce que j’ai vécu pour y arriver », explique la coureuse qui a fait preuve d’une abnégation hors-norme : distancée plusieurs fois pendant la course, elle s’est battue pour revenir à chaque fois jusqu’au groupe de tête, en solitaire. Après quoi, elle a encore trouvé des ressources pour sprinter et s’emparer du bronze.

Si une victoire l’aurait qualifiée automatiquement pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, la Trinidadienne est toujours confiante quant à sa capacité à décrocher une place et ainsi devenir la première cycliste de son pays à participer aux Jeux Olympiques.

En attendant, Teniel et la majorité de ses coéquipières représenteront leurs pays respectifs aux Championnats du Monde Route UCI 2019 dans le Yorkshire (GBR), fin septembre.

Après deux années à Aigle, Teniel est élogieuse envers le Centre Mondial du Cyclisme UCI : « C’est un cadre excellent, et mon entraîneur m’a fait découvrir des choses sur moi que j’ignorais ! »

Cette coureuse puissante, grande et dynamique, espère signer un contrat professionnel ; si tel est le cas, de nombreuses athlètes seront prêtes à prendre sa place vacante au sein de la WCC Team.

Belinda Tarling conclut : « Certaines des membres de l’équipe espèrent signer des contrats professionnels pour l’année prochaine, et certaines de nos coureuses Juniors pourraient passer dans la WCC Team.  Nous voulons utiliser notre succès de cette année pour aller de l’avant. L’équipe a vraiment été à la hauteur. C’est quelque chose d’unique. »

Première année réussie pour la WCC Team

août 30, 2019, 14:02 by Antoine Lavanchy

La WCC Team occupe la 20e place du Classement Mondial UCI par équipes (Femmes Elite).

Cette nouvelle ne fera peut-être pas les gros titres, mais c’est un classement plus que satisfaisant pour ces jeunes coureuses talentueuses qui cherchent à se faire une place sur la scène internationale.

Originaires de huit pays, les huit jeunes femmes qui composent la WCC Team ne parlent pas la même langue – outre celle du cyclisme –, mais elles travaillent de façon unie et, pour leur première année au sein d’une équipe enregistrée auprès de l’UCI, ont connu de très bons résultats.

Comme son nom l’indique, la WCC Team est composée principalement d’athlètes du Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI d’Aigle (Suisse) : Teniel Campbell (Trinité-et-Tobago), Eyeru Tesfoam Gebru (Ethiopie), Fernanda Yapura (Argentine), Agua Marina Espinola (Paraguay), Anastasiya Koldsava (Biélorussie), Desiet Tekeste (Erythrée), Alice Sharpe (Irlande) et Marlen Reusser (Suisse). Elles s’entraînent et courent sous la direction du Directeur Sportif slovaque Adam Szabó.

 

2019 WCC Team

 

Chaque année depuis son ouverture en 2003, le CMC UCI a permis aux athlètes stagiaires de profiter de conditions d’entraînement idéales, d’entraîneurs experts et d’opportunités pour participer à des courses dans toute l’Europe.

En enregistrant une Equipe Féminine UCI pour 2019, le CMC UCI a mis la barre encore plus haut.

« En tant que membres de la WCC Team, elles ont eu un calendrier de courses qui différait des années précédentes, explique Belinda Tarling, Cheffe de la Performance et de l’Education au CMC UCI. Elles courent contre les meilleures équipes féminines du monde. »

« En créant cette équipe, nous augmentons les opportunités pour les athlètes venant de pays en développement et nous leur offrons une plateforme pour montrer leur talent au plus haut niveau. Nous voulons également donner l’exemple en matière de gestion d’une Equipe Féminine UCI. »

Dans ses rangs, la WCC Team compte plusieurs Championnes Nationales,  dont l’Irlandaise Alice Sharpe (course en ligne) et la Biélorusse Anastasyia Koleasava (course en ligne et contre-la-montre individuel chez les Moins de 23 ans), ainsi que trois athlètes ayant également remporté des médailles au niveau continental cette année : 

  • Eyeru Tesfoam Gebru faisait partie de l’équipe éthiopienne victorieuse sur le contre-la-montre par équipes des Championnats d’Afrique et elle a remporté l’argent sur le contre-la-montre individuel et la course en ligne.
  • La Championne de Suisse Marlen Reusser a remporté le contre-la-montre individuel aux Jeux Européens 2019.
  • Aux Championnats Panaméricains Moins de 23 ans, Teniel Campbell a remporté le contre-la-montre et la course en ligne (qui lui a également rapporté le bronze dans la catégorie Elite). Aux Jeux Panaméricains le mois dernier, Teniel a remporté les médailles d’argent sur le contre-la-montre – devancée uniquement par l’ancienne Championne du Monde Juniors UCI Chloé Dygert (USA) – et sur la course en ligne, où elle a été battue au sprint par la Cubaine Arlenis Sierra... elle-même ancienne stagiaire du CMC UCI.

Mais c’est en équipe que les jeunes athlètes ont progressé et gagné en expérience, décrochant de nombreux podiums en Europe et dans le monde, comme sur le Princess Maha Chackri Sirindhorn’s Cup « Women’s Tour of Thailand » en avril, où les femmes ont terminé deuxièmes au général du classement par équipes et Teniel deuxième au général du classement individuel.

 

T. Campbell (TTO) - WCC Team 2019 - Tour of Thailand

 

Coureuse complète et bonne sprinteuse, la Trinidadienne a souvent été la leader de l’équipe, et elle a remporté début août les deux étapes et le général du Tour de Belle Isle en Terre - Kreiz Breizh Élites Dames, en France.

« L’équipe a fait un excellent travail, a-t-elle confié. Sur la première étape, Alice Sharpe était dans l’échappée, et sur la seconde toutes mes coéquipières étaient à l’avant pour que je sois dans les meilleures dispositions. »

« Faire partie de cette équipe m’a fait beaucoup de bien. Je dois tous mes bons résultats et mes victoires à mes coéquipières », a ajouté la coureuse de 21 ans, qui a gagné en maturité pendant son année au sein de la WCC Team.

« L’année dernière, je courrais surtout comme équipière pour Thi That (Nguyen – cette année chez Lotto Soudal Ladies) et après son départ, j’ai pris la place de leader. Je ne supportais pas la pression. Quand je n’obtenais pas de bons résultats, j’étais vraiment déçue. C’était très dur. Aujourd’hui, j’ai accumulé de la confiance, et l’équipe me fait confiance. C’est bien mieux. »

Cette année, sa troisième place au général des Championnats Panaméricains est l’une de ses plus grandes fiertés : « Quand je repense à ce que j’ai vécu pour y arriver », explique la coureuse qui a fait preuve d’une abnégation hors-norme : distancée plusieurs fois pendant la course, elle s’est battue pour revenir à chaque fois jusqu’au groupe de tête, en solitaire. Après quoi, elle a encore trouvé des ressources pour sprinter et s’emparer du bronze.

Si une victoire l’aurait qualifiée automatiquement pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, la Trinidadienne est toujours confiante quant à sa capacité à décrocher une place et ainsi devenir la première cycliste de son pays à participer aux Jeux Olympiques.

En attendant, Teniel et la majorité de ses coéquipières représenteront leurs pays respectifs aux Championnats du Monde Route UCI 2019 dans le Yorkshire (GBR), fin septembre.

Après deux années à Aigle, Teniel est élogieuse envers le Centre Mondial du Cyclisme UCI : « C’est un cadre excellent, et mon entraîneur m’a fait découvrir des choses sur moi que j’ignorais ! »

Cette coureuse puissante, grande et dynamique, espère signer un contrat professionnel ; si tel est le cas, de nombreuses athlètes seront prêtes à prendre sa place vacante au sein de la WCC Team.

Belinda Tarling conclut : « Certaines des membres de l’équipe espèrent signer des contrats professionnels pour l’année prochaine, et certaines de nos coureuses Juniors pourraient passer dans la WCC Team.  Nous voulons utiliser notre succès de cette année pour aller de l’avant. L’équipe a vraiment été à la hauteur. C’est quelque chose d’unique. »

Calendrier

Aujourd'hui

    REGLEMENTS

    Les Règlements de l’UCI fixent les règles du sport cycliste tout en évoluant au rythme de son développement.

    En savoir plus