Le triplé pour Reichenbach et Carthy, première pour Pechhacker

nov. 10, 2018, 16:53

Nina Reichenbach et Jack Carthy ont conservé leurs titres pour la troisième année consécutive en finale des Femmes Elite et Hommes Elite 26’’, alors que dans la catégorie 20’’ Thomas Pechhacker a offert à l’Autriche son premier titre de Champion du Monde UCI dans l’histoire de la discipline.

Chez les Femmes, Nina Reichenbach a poursuivi sa domination de la discipline en décrochant le troisième titre d’affilée de Championne du Monde UCI. Médaillée d’argent par équipes mercredi, l’Allemande a remporté l’épreuve individuelle avec 240 points, devant la Française Manon Basseville (200) et l’Australienne Janine Jungfels (180). Vainqueure de la Coupe du Monde devant Basseville, Reichenbach a parfaitement maitrisé la défense de son maillot arc en ciel, obtenu ici même à Chengdu, l’an dernier. « Je suis soulagée parce que ce matin je n’avais pas de très bonnes sensations. Je sors d’une très bonne saison en Coupe du Monde et je devais confirmer aujourd’hui, c’était beaucoup de pression. » Sacrée à Vermiglio (Italie) en 2016, puis à Chengdu en 2017 et 2018, montée cinq fois sur le podium depuis 2014, l’Allemande repart de Chine avec le statut indiscutable de Kaiserin du Trial féminin.

 

Chez les Hommes, dans la catégorie Hommes Elite 20’’, première victoire pour Thomas Pechhacker et médaille d’or historique pour l’Autriche, au bout d’une finale indécise jusqu’au bout. Pechhacker termine avec 230 points, devant l’Espagnol Ion Areitio (210) et l’Allemand Dominik Oswald (200), ces deux hommes s’étant classés dans l’ordre inverse l’an dernier. « Je préfère être le chasseur que le chassé mais j’ai fait ma finale, en me concentrant sur ce que je faisais. J’étais à l’aise avec les sections, qui favorisaient la puissance et l’explosivité. »

Dans la catégorie 26’’, Jack Carthy (240 points) a gardé son maillot arc-en-ciel pour la troisième année consécutive, devant l’Espagnol Sergi Llongueras (220) et le Français Nicolas Vallée (220), vainqueur cette saison de la Coupe du Monde UCI. Trois sans faute sur les sections 1, 2 et 4, ont permis au Britannique de prendre la tête et de garder son avance jusqu’à la fin. « Je suis jeune (22 ans) mais j’ai l’impression d’être vieux sur le circuit parce que j’enchaîne les saisons au plus haut niveau. Je travaille comme personne d’autre, avec mon père-entraîneur, je donne tout à mon sport, jour et nuit. Aux Championnats du Monde, je viens pour la victoire. »

Chez les juniors 20’’, Alejandro Montalvo a écrasé la concurrence. Avec 270 points, le prodige espagnol, vainqueur de la Coupe du Monde Elite UCI, a conservé sa couronne face au Britannique Charlie Rolls (190) et à son compatriote Marti Aran (180).

Dans la catégorie 26’’, l’Allemand Oliver Widmann s’est imposé avec 190 points, devant son compatriote Felix Keitel (190) et le Français Nathan Charra (120), vainqueur l’an dernier.

Au bilan des titres de Champion du Monde UCI, l’Espagne (2) et l’Allemagne (2) sont leaders, devant l’Autriche (1) et la Grande Bretagne (1). Au classement des nations par nombre de médailles, l’Espagne et l’Allemagne (5) se partagent la première place, devant la France (4) et la Grande-Bretagne (2), suivies de l’Autriche et de l’Australie (1). 

Dimanche, pour la journée de clôture des Championnats du Monde Urban Cycling UCI 2018, auront lieu les finales Hommes et Femmes du BMX Freestyle, comptant pour la qualification olympique aux Jeux de Tokyo 2020.