Les talents de demain illuminent les Jeux Mondiaux de la Jeunesse Trial UCI 2019

août 12, 2019, 11:18

Les Jeux Mondiaux de la Jeunesse Trial UCI 2019 ont donné lieu à un spectacle fantastique ce week-end à Wadowice, en Pologne, révélant le grand talent des meilleurs coureurs de moins de 16 ans répartis en six catégories. Au total, 158 compétiteurs originaires de 16 pays ont affronté les pièges – rochers, traverses de chemin de fer, tubes de béton et bûches – du parcours créé pour l'occasion sur la place Jean-Paul II.

 

Le trial est une épreuve d'agilité, d'équilibre, de force, de capacité d’observation, d’endurance et de vitesse, autant de qualités dont ont fait preuve les participants aux Jeux Mondiaux de la Jeunesse Trial UCI. Chacun devait couvrir cinq sections, composée de six secteurs permettant de collecter chacun un maximum de 10 points en cas de franchissement parfait – c’est-à-dire sans mettre pied à terre ou qu’une partie du vélo (hormis leurs pneus) ne touche le sol.

 

L’Espagne dominait le tableau des médailles à la fin du week-end avec cinq médailles d’or, deux d’argent et trois de bronze. Le Japon était la seule autre nation à obtenir l’or (deux médailles d’or et une d’argent), tandis que la République tchèque a pu fêter trois médailles d’argent et quatre de bronze. Les deux médailles restantes ont été attribuées à l’Allemagne (une d’argent) et à la Pologne (une de bronze).

 

Après l'épreuve par Equipes Nationales Jeunesse le vendredi, les demi-finales des six catégories se sont déroulées le samedi, avant les finales – avec deux tours consécutifs – de dimanche.

 

Equipes Nationales Jeunesse

Dans cette épreuve, chaque nation était représentée par des coureurs des deux sexes et de toutes les catégories d'âge. Chaque participant a parcouru un tour avec cinq sections, les points obtenus s’ajoutant au total de son équipe. L'Espagne s'est imposée avec 650 points, devant le Japon (520 points), la République tchèque (490), la France (450) et l'Allemagne (420). Cette épreuve a parfaitement lancé les suivantes dans les différentes catégories d'âge.

 

Poussins

Chez les Poussins (garçons de 9 et 10 ans), des performances marquantes ont été réalisées dès le début. Six nations étaient représentées par les 12 coureurs qui ont émergé des demi-finales pour participer à la finale de dimanche. L'Espagnol Alvaro Gimenez a été le premier coureur à signer deux tours sans faute pour s'offrir le score parfait de 600 points. Le Slovaque Michel Nagy et l'Espagnol Alex Rodriguez ne sont pas passés loin avec 590 et 580 points respectivement. Allaient-ils maintenir ce niveau de performance en finale ?

 

Oui ! Le jeune Gimenez a signé deux nouveaux tours sans faute pour s'imposer. Le Tchèque Jiri Shenal s'est incliné de peu avec 590 points. Le Polonais Adam Szlaga (540 points) a complété le podium juste devant le Britannique Eddie Weightman (530), tandis que Nagy surmontait un mauvais départ pour prendre la cinquième place.

 

Jeunesse Filles

Dans la catégorie Jeunesse Filles (9-11 ans), les participantes espagnoles et tchèques se sont livré une rude bataille et se sont arrogées sept des huit places en finale. La Japonaise Seira Hitomi était la seule autre fille à avoir émergé des demi-finales. L'Espagnole Alba Riera a mené la danse avec le score maximum de 600 points.

 

Riera s'est imposée en finale, signant à nouveau une prestation parfaite pour s'offrir le score parfait de 600 points. Espagnoles et Tchèques ont complété le top 5 : Alzběta Vaněčková a fini deuxième avec 480 points, devant Andrea Pérez (440 points), Noa Rusca (230) et Stěpanká Mudrychová (210).

 

Benjamins

Chez les Benjamins (garçons de 11-12 ans), deux Espagnols ont dominé les demi-finales de samedi avec 600 points : Joan Fusalba et Travis Asenjo. Le Japonais Torai Yamashita n’était pas loin avec 590 points. Les douze finalistes (représentant 6 nations) avaient tous inscrit au moins 550 points !

 

La finale des Benjamins a été très serrée. Les quatre premiers ont tous marqué 590 points, ce qui veut dire que les meilleurs coureurs de moins de 12 ans n’ont donc fait qu’une seule faute en deux tours en finale. Pour départager les candidats à la médaille, il a fallu remonter au nombre de sections sans faute réalisées en demi-finale.

Finalement, c’est l'Espagnol Travis Asenjo qui a remporté la médaille d'or, devant l'Allemand Viktor Ellert et les Tchèques Vojtěch Hribek et Jakub Kalas. Le jeune Espagnol Mikel Azcona a dû être surpris de voir que son très beau passage à 570 points ne lui a pas permis d’obtenir mieux que la cinquième place !

 

Minimes

En Minimes (garçons de 13-14 ans), la compétition a été féroce. Parmi les 32 participants de 15 pays, 12 se sont qualifiés pour représenter sept pays en finale, chacun avec un score de plus de 500 points. Les Espagnols Jordi Tulleuda et Daniel Cegarra, et le Français Luka Pasturel ont mis la barre particulièrement haut d'entrée !

 

En finale, le Japonais Kotaro Yokatao a remporté la médaille d'or avec la manière, deux jours après une performance remarquée dans l'épreuve des Équipes Nationales Jeunesse. Avec 540 points, il s'est imposé de peu devant Cegarra, médaillé d'argent avec 520 points. Le bronze a été très disputé : avec ses 490 points, le Tchèque René Vymetal a pris la troisième place devant le Français Pasturel (lequel a obtenu le même total mais réalisé mois de secteurs sans faute) et le Finlandais Niilo Stenvall, cinquième avec ses 480 points.

 

Filles

Parmi les quinze participantes de la catégorie Filles (12-15 ans), les huit finalistes représentaient cinq nations. En demi-finale, l'Espagnole Vera Barón, qui fait déjà parler son talent dans les rangs Elite, a signé deux tours sans faute pour prendre 600 points. Elle a été suivie de peu par la paire tchèque composée par Eliška Hřibková et Denisa Pecháčková.

 

Une Espagnole s'est imposée en finale, mais pas Barón : Lais Esquis a décroché l'or avec 530 points. Hřibková a signé le même score mais en réalisant une section parfaite de moins, ce qui lui a valu la médaille d'argent. Barón a fini troisième avec 480 points, devant Pecháčková, quatrième, et la Suissesse Sheyla Wipf, cinquième (420 points chacune).

 

 

Cadets

Dans la catégorie Cadets (garçon de 15-16 ans), les trois meilleurs des demi-finales étaient l'Espagnol Alan Rovira (meilleure performance avec 600 points), et ses compatriotes Martí Riera et Nil Benítez, 580 points chacun. Parmi les 27 participants, 12 coureurs de huit nations se sont qualifiés pour réaliser les deux tours de la finale.

 

Quatrième de ces demi-finales, Haru Agura a signé deux très bons tours en finale pour offrir au Japon sa deuxième médaille d'or de la journée. Avec 540 points, il a devancé de 100 points ses trois plus proches poursuivants, départagé en fonction de leur nombre de sections sans faute. Les Espagnols Rovira et Riera ont pris l'argent et le bronze respectivement, tandis que le Français Charles Chibaudel finissait quatrième devant l'Italien Diego Crescenzi (390 points).

 

Les meilleurs coureurs de moins de 16 ans sont déjà affûtés dans la perspective de leur passage au niveau Elite, et les plus jeunes ont démontré qu’ils possédaient un potentiel immense. L'avenir du trial s'annonce très excitant.