Quand les stars du trial montrent l'exemple

juil. 3, 2020, 09:58

 

L'année 2020 a imposé de nombreux défis aux sportifs, et les amoureux du trial ne font pas exception. Des compétitions majeures ont été reportées ou annulées en raison de la pandémie de Covid-19. L'entraînement et les habitudes des coureurs professionnels ont été bouleversés. Et beaucoup ont perdu la liberté de rouler essentielle à leur discipline. Mais l'esprit humain sait susciter l'étincelle pour faire exploser l'adversité et la communauté du trial a mobilisé toutes ses forces pour s'entraider et avancer.

 

Les Championnats du Monde Urban Cycling UCI 2020, les Jeux Mondiaux de la Jeunesse UCI, les trois premières étapes de la Coupe du Monde Trial UCI (à Salzbourg, Val di Sole et Lenzerheide) et d'autres événements ont été touchés. Mais le retour à la compétition se précise avec l'organisation des championnats nationaux. Les coureurs polonais et français seront mobilisés en juillet et suivis par leurs compères d'autres nationalités dans les mois à venir avec un nouveau calendrier et de nouvelles dates pour le Championnat d'Espagne, qui s'annonce comme un grand rendez-vous pour les fans bien au-delà de la péninsule ibérique.

 

Les pros ont fait preuve d'inventivité pour continuer à s'entraîner et à parfaire leurs talents en vue de la reprise. Mais ils n'étaient pas seulement motivés par la volonté de se préparer au mieux pour enchaîner les passages réussis face à leurs rivaux. Ils ont également partagé leurs idées, affiché leurs talents et encouragé la communauté du trial à tirer le meilleur parti de la situation.

 

Les exemples des stars du trial

 

Le Français Nicolas (Nico) Vallée, qui n'a visiblement aucun problème de vertige, a exploité chaque centimètre de sa maison pour travailler son équilibre.

 

 

 

 

Entre sessions à domicile et sorties en forêt, son compatriote Vincent Hermance a donné différents conseils d'entraînement à ceux qui le suivent.

 

 

 

Le Belge Kenny Belaey a lui aussi partagé avec les plus novices son expérience de légende du sport.

 

 

 

Avec une condition physique impressionnante, le jeune Australien Thomas Pechhacker (Champion du Monde 20'' UCI 2018) a montré comment il s'entraînait dans son jardin.

 

Tout au long du confinement, le triple Champion du Monde 26'' UCI Jack Carthy a publié différentes vidéos de lui et sa monture, grâce notamment aux installations bâties dans son jardin.

 

 

 

Il a désormais repris sa liberté dans le Nord de l'Angleterre pour monter en pression avant les compétitions. Son message est clair : "Go big or go home !" Tout donner ou rester chez soi.

 

 

 

Il y a deux mois, avant de se blesser à un ligament d'un genou, le Champion d'Europe 20'' 2018 Ion Areitio (ESP) s'inspirait du Tchèque Vašek Kolář avec un entraînement sur des rochers de plage.

 

 

 

Dans la catégorie Femmes Élite, la Française Manon Basseville a "profité du confinement pour valider de nouvelles sections à domicile".

 

Tout comme Nina Reichenbach, Basseville est enthousiaste de pouvoir à nouveau roule en extérieur. L'Allemande, multiple Championne du Monde, est impatiente de retrouver une zone de départ en compétition. Également auréolée de plusieurs titres mondiaux, Gemma Abant prépare désormais les champions de demain, avec une génération de talents montants qu'elle entraîne en Espagne.

 

Le trial, mais pas que

 

Pendant que les pros se préparent pour affronter les compétitions, de nombreux autres passionnés du vélo peuvent servir exemple. Pour ceux qui aiment prendre de la hauteur, Andrei Burton a trouvé une belle installation.

 

 

 

 

Les talents des coureurs de trial inspirent souvent les pratiquants d'autres disciplines, mais l'inverse peut également fonctionner, avec les pratiques développées pendant le confinement. Le spécialitste de mountain bike Chris Akrigg s'est fait de jolies installations dans son jardin.

 

 

 

Les exercices de ces jeunes pratiquants de BMX permettront à tout le monde de développer son équilibre.

 

 

 

La star espagnole Toni Bou a l'habitude de pratiquer le trial sur sa moto, avec laquelle il a décroché de nombreux titres de champion du monde en intérieur comme en extérieur. Mais il sait aussi faire de jolies choses sans moteur !

 

 

 

Les pratiquants d'E-MTB se prêtent également au jeu, à l'instar de ce défi de surplace ("trackstand") avec des astuces que tous les coureurs peuvent utiliser pour trouver leur point d'équilibre.

 

 

 

Danny MacAskill partage avec Vince Hermance un certain enthousiasme pour les empilements de palettes.

 

 

 

C'est sur le même type d'obstacle que s'entraîne le légendaire Benito Ros, détenteur du plus grand nombre de titres de Champion du Monde Trial UCI. Les comptes de l’Espagnol sur les réseaux sociaux fournissent toujours une belle matière dont chacun peut s'inspirer.

 

 

 

Mais laissons le dernier mot à son compatriote Sergi Llongueras, Champion du Monde 26'' UCI en titre, habitué à trouver des sites difficiles pour éprouver ses qualités et ses nerfs. Il est aujourd'hui tout excité de pouvoir à nouveau s'entraîner dans le parc près de chez lui. Et il n'a pas manqué de le montrer en vidéo, maillot arc-en-ciel sur les épaules, pour inspirer le monde entier !